FilmsActu.com



On a vu ALIEN COVENANT et on le regrette ! - critique

Notre avis
4 10 Alors que l'on espèrait un retour en grâce de Ridley Scott, Alien Covenant se révèle une déception absolue. Oui Alien Covenant est certainement le pire film de la mythologie Alien. Au secours Ripley !

Mais que s'est-il passé dans la tête de Ridley Scott ? Alien Covenant est la claque de ce début d'année. Malheureusement pas dans le bon sens du terme. C'est sidéré que l'on est ressorti de la projection...

Vous aviez trouvé Prometheus décevant ? Alien Covenant fait passer le précédent effort SF de Sir Ridley Scott pour un chef d'oeuvre. A la manière de George Lucas avec sa pré trilogie, Scott saccage ce qu'il a pu bâtir il y a près de 40 ans. Autant dire que les trailers ne sont pas du tout représentatifs du film final.

 

Alien: Covenant

 

Exit Damon Lindelof (Lost, The Leftovers) auteur du scénario de Prometheus. Michael Green (Green Lantern, Logan), John Logan (Skyfall, Spectre) et Jack Paglen (Transcendance) ont cette fois-ci contribué à épaissir la mythologie Alien et à répondre aux questions laissées en suspens. Et le résultat est.... presque consternant. Alien Covenant est le pire film de la saga culte.

 

Pourtant tout ne démarre pas si mal. L'intrigue se déroule en 2104, dix ans après celle de Prometheus. On suit l'équipage du Covenant, un vaisseau transportant plus de 2000 terriens cryogénisés et de nombreux embryons vers une galaxie lointaine. Mais en cours de route, l'équipage reçoit un étrange message d'une autre planète et décide de s'y rendre persuadé qu'elle pourrait être idéale à coloniser. Pas de bol, le Covenant va devoir faire face à une menace terrible. D’invisibles bactéries contaminent quelques membres d'équipage qui accouchent chacun d’une créature monstrueuse guidée par un pur instinct de destruction.

 

 

Alien Covenant débute comme un reboot du premier Alien puis se transforme en suite de Prometheus.

 

Scott se fout visiblement de ce qui arrive aux protagonistes de son film. L'horreur et le survival ne l'intéressent plus. Les membres de l'équipage servent juste de chair à pâté aux bestioles extra-terrestres (même si le film a le temps de préciser qui est en couple avec qui d'une manière on ne peut plus ringarde et risible). Les acteurs sont sacrifiés à grandes doses d'hémoglobine pour plaire aux amateurs de sensations fortes peu scrupuleux.

 

Le véritable héros du film n'est pas Katherine Waterston, qui malgré tous ses efforts a bien du mal à arriver à la cheville de Sigourney Weaver, mais Michael Fassender qui a un double rôle d'androïde avec les faux jumeaux David et Walter. Scott se range du côté de la créature et de son créateur.

 

Pourtant, on plaint Michael Fassbender. Après l'échec artistique d'Assassin's Creed, ce n'est vraiment pas son année. L'acteur s'offre quelques-unes des scènes les plus kitschs de sa carrière. Qu'il porte une moumoute chourrée à Brice de Nice, qu'il joue de la flûte à bec pour son double ou fasse du kung-fu acrobatique. Sans parler de son apparition dans les bois façon Luke Skywalker dans le Réveil de la Force (quand au "Je suis ton père" que lui lance Guy Pearce dans les 5 premières minutes, il a fait rire toute la salle).

 

Alien: Covenant

 

Alien Covenant a beau être soigné dans ses décors, réaliste avec ses vaisseaux et ses équipements high tech, splendide dans les paysages de la planète des Ingénieurs, il n'en reste pas moins paresseux, bavard, maladroit et de mauvais goût.

 

Et le gore promis par les trailers ? Oui Alien Covenant sait être sanglant. Mais Ridley Scott se fout tellement de ses créatures, que pour s'en débarrasser le plus vite possible, il va balancer des hectolitres de sang. Les apparitions du Xénomorphe sont rares et expédiées. Dans le premier Alien, ses apparitions aussi étaient rares mais sa présence était constante, menaçante même hors champ. Quant aux pauvre Ingénieurs, si flippant dans Prometheus, leur sort est bâclé et peu enviable. 

 

On a effectivement eu envie de crier pendant la séance. Non pas de peur mais de frustration. On vous conseille plutôt d'aller voir Life, série B efficace certes calquée sur Alien mais haletante de bout en bout.

 

Le seul réconfort à la fin d'Alien Covenant est de savoir que Ridley Scott ne réalise pas Blade Runner 2049.

 

 

 

Alien: Covenant





Derniers commentaires
Par Geoffroy il y a 3 jours
Celui qui a écrit cet article est un... Fuyez voir le film par vous même. Ne comparez pas l'incomparable et savourez ce film pour ce qu'il est ou plutôt ce qu'il n'est pas, un vulgaire reboot comme beaucoup d'autres.
Répondre
-
voter voter


Par Frank il y a 11 jours
Haha, depuis quand cinema.jeuxactu est un support pertinent pour de la critique de films ? Vous n'avez aucune crédibilité les gars et vous sortez d'un chapeau !
Répondre
-
voter voter


Par jeanjean il y a 11 jours
vous n'en avez pas marre des suites et re suites,les films usa nous prennent pour des débiles
Répondre
-
voter voter


Par jeanjean il y a 11 jours
vous n'en avez pas marre des suites et re suites,les films usa nous prennent pour des débiles
Répondre
-
voter voter


Par alyon il y a 11 jours
Vu le film et assez d'accord avec la critique. Film ennuyeux pour peu que l'on connaisse la saga. Facilité dans le scénario et je ne parle de la "surprise" finale téléphonée et vue et revue... Grosse déception d'un fan du 1er alien, de Blade Runner ou de Thelma et Louise.
Répondre
-
voter voter
1


Par CQFD il y a 11 jours
l'illogisme complet des ingénieurs à la technologie si développée et qui se font avoir si facilement par les aliens d'une part et par la créature "supérieure" de leurs créatures inférieures, l'androïd serial killer totalement fou: là je dis arrêtez les conneries!!!
vouloir nous faire croire que les ingénieurs utilisent des "armes" vivantes qu'ils ne maîtrisent pas et contre lesquelles ils ne sont pas protégés: ce sont des tares humaines d'une race primaire sous développée comme la notre ça! il y en a marre de ces constantes débiles en références.

Répondre
-
voter voter
1


Par ciné geek il y a 13 jours
:evil: grosse déception....
Répondre
-
voter voter
1


Par ciné geek il y a 13 jours
:evil: grosse déception....
Répondre
-
voter voter
1


Par lamborelle il y a 14 jours
comme c'était mauvais....
Répondre
-
voter voter
1


Par Ebreer il y a 16 jours
je viens de revoir Prométheus, après avoir vu Covenant, selon mon raisonnement, la planète où atterrit le vaisseau de l'équipage de Covenant
est une planète où vivaient des "ingénieurs" et où s'est écrasé le vaisseau des ingénieurs dans lequel repartent Shaw et David à la fin de Prométhéus sans doute après que David ait anéantit la population présente.
Il semble aussi que Shaw ait servit de cobaye pour les expériences qu'il y a effectué.
A la fin de Covenant il repart dans le vaisseau transport des 2000 colons, en emmenant en plus des embryons de futurs facehuggers, qu'il va sans doute réutiliser sur des humains, continuant ainsi ses recherches d'améliorations d'aliens..... ce que comprend Daniels la survivante à la dernière minute....
Il y a donc un ou deux films chainons manquants entre Covenant et Alien (le tout premier) puisque dans ce premier film le vaisseau que l'équipage de Ripley découvre beaucoup d'années après il y a encore des "ingénieurs" (mêmes s'ils sont fossilisés) et que les oeufs de facehuggers semblent être un énième développement qui après avoir infecté un humain donnent naissance aux Aliens de la même morphologie qu' Alien le 8ème passager..
Je suppose donc que dans Covenant, David n'avait pas éradiqué tous les ingénieurs, que d'autres vivaient ailleurs, et que le sieur David s'est peut être vu dépossédé de ses créations quelque temps après, et aurait même été lui même détruit par d'autres ingénieurs en vadrouilles.. Ces derniers auraient donc récupéré des œufs, ultimes créations de David, ou peut être amélioré par les ingénieurs, soit pour être détruits par ces derniers, soit pour être amené sur une autre planète voir même la terre.. Ce vaisseau se serait crashé à son tour..... donc celui que Ripley et sa bande trouvent dans le 1er film de la Saga...
Reste à Mr Ridley Scott ou d'autres d'en écrire le scénario et de faire le film, un seul suffirait d'ailleurs pour faire la jonction entre Covenant et Alien le 8ème passager... bon la trame basique est écrite reste à la développer

Répondre
-
voter voter
1


>> Voir les 32 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2017 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.