FilmsActu.com



Disco

Notre avis
1 10

Alors là, c'est même plus du lourd. C'est de la mégatonne gélatineuse perpétuant la tendance des mauvaises comédies françaises dans lequel s'est de toute façon spécialisé le réalisateur - une fois encore - incriminé. Un film de beauf, pour les beaufs, par un beauf... pourquoi pas ? Ce n'est pas le premier, ce n'est malheureusement pas le dernier et c'est de toute façon devenu un genre un part entière entretenu par une communauté chiant sur le talent pour mieux plaire. Mais la pilule passe d'autant plus mal lorsqu'il s'agit en plus de se foutre ouvertement de la gueule des petites gens en questions, ceux-là même qui ont accepté de cracher 9 euros en espérant s'amuser. Mauvais, malhonnête et insultant... Les ingrédients d'usage chez Onteniente.


Critique Disco

Fabien Onteniente doit être maso, c'est pas possible autrement - d'ailleurs lui qui aime toucher au sujets qui parlent, il devrait se pencher sur ce cas clinique. Organiser des projections de presse à foison pour proposer un machin comme Disco aux journalistes (qu'il doit sans doute voir comme des méchantes personnes qui cassent des films parce que ce sont des réalisateurs ratés), c'est vraiment tendre le bâton pour se faire fouetter violement. Son film est mauvais, le bon sens devrait le lui indiquer après une filmographie purement calamiteuse, il le sait et est suffisamment intelligent pour deviner qu'il se fera descendre en flèche. Pourtant il l'étale bien sa toile, avec ses portraits sociaux limites, son humour de première chaîne, ses sujets porteurs putassiers (après le football, les people et le camping) pour être sûr de ratisser large et bien évidemment ses titres simplistes pour pas trop faire surchauffer la cafetière du gogo qui fera la queue. Le piège est en marche, bien qu'il soit désormais facile de l'éviter...


 

Critique Critique Disco

 

 

Le bougre nous accouche en tout cas d'un très mauvais ersatz de Full Monty avec pour objectif de remporter un concours de danse, matinée d'une BO passe-partout histoire de faire taper tout le monde dans les mains. Les chômeurs se trimballent en caddie pour aller chez Shopi, portent des slips kangourous (l'objectif du héros étant un voyage en Australie, ceci explique peut-être cela), écoutent Julien Courbet, s'essayent à l'anglicisme charcuté et fêtent les grandes occasions chez Buffalo Grill... c'est bien connu. Pas bien grave puisque pour se donner bonne conscience, on nous propose un méchant snob de bonne famille uniquement largué dans le nœud de l'intrigue pour rééquilibrer la balance. Douce illusion noyée dans un fourre-tout de mauvais goût où Le Bihan est moins drôle que dans Frontière(s), Danièle Gilbert revient d'entre les morts et où Depardieu cultive comme personne un grotesque théâtral avec perruque afro et un chapeau de cow-boy... Max Pécas, Michel Vocoret, Philippe Clair et Patrick Schulmann auraient encore des leçons à donner.


 


Critique Critique Disco

 

 

A en juger par son interminable et hallucinante note d'intention nichée au milieu du dossier de presse ponctuée de "C'est la night" et autres "J'suis dopé à la win", Fabien Onteniente serait effectivement accro au disco... comme des millions de gens à travers le globe qui connaissent certainement mieux leur sujet que lui. Pas de quoi en faire un film, ni de continuer une carrière !





Par Arnaud Mangin Réagir


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Disco

Les dernières news
Flop 10 2008 : les pires films de l'année !
L'encyclopédie sans compromis des films qu'il fallait à tout prix éviter cette année !

Disco - Edition Discollector
Les derniers jours du Disco ? Non, les derniers jours du cinéma ...

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.