FilmsActu.com

Critique le 08/03/2012

Rec 3 Genesis

Notre avis
6 10 Rec 3 Genesis n'arrive certes pas à la cheville de l'inégalable [Rec] original (ce n'était justement pas le but) mais s'engage dans une autre piste pas moins intéressante. Passés les premiers chocs face au ton comique et à la mise en scène (presque) classique, on se laisse embarquer dans cette comédie dramatico-romantico-horrifico-gore qui s'avère rondement menée. Si l'on peine parfois à comprendre la démarche cinématographique ou la cohérence scénaristique de la saga avec ce nouvel opus, on en sort, décontenancé. Rec 3 divisera. Forcément.  Découvrez ci-dessous notre critique de Rec 3  Genesis.

Rec 3 Genesis : Critique

 REC 3 GENESIS critique

 

Clara et Koldo s'unissent en présence de leurs amis et familles. Ce jour aurait pu être parfait si l'un des convives n'avait pas amené avec lui un virus particulièrement maléfique. Une infection qui ne tardera pas à se propager parmi les invités. Ce premier quart d'heure du film, tourné caméra au poing, façon found footage, dans lequel on retrouve la patte du réalisateur définitivement très à l'aise dans cet exercice, est d'excellente augure. Et pourtant... Le premier choc du film, la chute d'un convive du balcon qui sème la panique parmi la foule (une foule paniquée, et on ne peut s'empêcher de faire - plus par réflexe qu'autre chose - le lien avec Carrie au bal du diable.), conduit à un second choc qui est aussi celui de la révélation, pour la plupart des spectateurs, d'un tournant : REC 3 ne se fera plus caméra au poing mais selon une mise en scène classique ! Premier choc, loin d'être le dernier...

 

 Rec 3 - Genesis : la critique

RIRE OU MOURIR ?

 

Le mariage prenant place en pleine campagne dans un domaine, les personnages sont donc amenés à faire ce qu'ils ont tous chercher à faire durant les opus précédents : sortir ! On apprécie alors l'idée brillante de créer un lieu intermédiaire entre le huis clos étouffant, et l'extérieur : le jardin du domaine, a priori en extérieur mais qui (ô joie) n'est toujours pas un lieu sûr. Les retours brefs et ponctuels au found footage sont la plupart du temps justifiés (notamment par les caméras de surveillance) et permettent de ne pas se lasser de l'image élaborée, inhabituelle dans l'univers de [Rec]. On regrette toutefois que ces retours au found footage n'aient pas été plus nombreux ou plus exploités,, notamment avec le potentiel du lieu et des trois caméras présentées au début du film, mais il faut s'y faire : REC a changé. Il est même devenu drôle, du moins "léger"...

 

 

Multipliant les scènes tantôt volontairement grotesque, cyniques ou grand guignol, Paco Plaza inaugure un nouveau ton radicalement comique ! Et c'est finalement la plus grande surprise du film. Réussissant le tour de force de concilier l'esprit de REC avec un humour, évidemment noir, le réalisateur abandonne l'ambition première qui caractérisait la saga : faire peur ! Que les fans se rassurent, REC 3 n'est pas pour autant devenu une comédie, disons qu'il a évolué...

 

Rec 3 - Genesis : la critique

DE LA PEUR VERS LE GORE

On reste quand même sur sa faim en terme de frayeur. Le réalisateur nous prive complètement de l'effet-sursaut si puissant dans [Rec], au profit, pour la première fois, d'une mise en image explicite du gore. Les deux premiers opus jouaient infiniment plus sur le voir-sans-voir grâce au dispositif de found footage, alors qu'ici, la mise en scène classique permet certains instants de gore tout à fait jouissifs et bien amenés. Si [Rec] donnait quelques pistes à propos du virus mais restait en surface, et si [Rec] 2 prenait le parti d'expliquer, de donner des raisons, avec une quantité de dialogues à n'en plus finir, mais sans conclusion, [Rec] 3, lui, reste muet. Pas un mot sur le virus, ni la malédiction : côté scénario, on repassera... Pour peu, on pourrait dire qu'il s'agit d'un "[Rec] 1.1" : ni une suite, ni un véritable préquelle, mais bien les mêmes événements, au même moment, dans un autre lieu et traités sur un mode différent. Les puristes regretteront d'ailleurs le manque de developpement de certaines idées, finalement cantonnées au spectaculaire (comme par exemple le fait que les infectés dévoilent leur véritable apparence démoniaque dans les miroirs...).

 

Paco Plaza s'est essayé à un nouveau genre qu'il semble maîtriser, comme peut en témoigner la très réussie séquence finale, ode à l'amour et au trash. En bref, [Rec] 3 Genesis ne fait pas partie de la saga, s'imposant comme une comédie hybride,  romantique et gore, s'inspirant de nombreux genres. Une histoire d'amour qu'on ne souhaiterait pas à son meilleur ennemi. Quoique ...

 



Par Camille Solal 3 commentaires

Autres Articles
À voir aussi
- 7
John Carter
- 32
Chronicle

Derniers commentaires
Par luna il y a 2 an(s) 1 mois 2 jours 11 heures 36 minutes 40 secondes
C'est trop bien se film !! j adore

Répondre
-
like this post


Par tordo il y a 2 an(s) 5 mois 21 jours 5 heures 53 minutes 25 secondes

1
Sa fait plus penser à un resident evil mais en 1000 fois mieux direct au cinéma ^^.

Répondre
-
like this post


Par Arhuro il y a 2 an(s) 6 mois 7 jours 1 heures 31 minutes 15 secondes
Va estar buena la peli, suban extractos!

Répondre
-
like this post


>> Voir les 3 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :

*





[REC] 3 : Genesis
[REC] 3 : Genesis
Sortie : 4 Avril 2012
De : Paco Plaza
Acteurs: Leticia Dolera, Diego Martin

Les dernières news
Un nouveau trailer pour REC 4 Apocalypse !
Angela Vidal fait son come-back !

Un nouveau trailer ultra énervé pour REC 4 Apocalypse
Les zombies n'ont pas le mal de mer ...

10 affiches de films détournées pour Rec 3 Genesis
Détournement zombiesque à souhait !

>> Toutes les news de [REC] 3 : Genesis<<

Vidéos à ne pas manquer

Newsletter FilmsActu






Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

© 2007-2014 Filmsactu .com. Tous droits réservés.  Un site du groupe Mixicom - Réalisation : Vitalyn