FilmsActu.com



Saw 3D

Notre avis
4 10

Certes Saw 3D est un mauvais film en l'état mais il possède un atout en or pour se démarquer de ses prédécesseurs, majoritairement épouvantables de ringardise : il ne se prend pas au sérieux. Bingo ! Là où la franchise avait perdu son temps à se faire passer pour beaucoup plus maligne qu'elle ne l'était réellement, ce dernier épisode semble crier "Oui je suis une zèderie débile, et alors ?". Et ça marche. Pas tout du long, certes, mais en ne perdant pas son temps à se gargariser pour privilégier des situations abracadabrantesques à mourir de rire (en particulier son introduction et une belle séquence automobile), Saw 3D s'offre un petit capital sympathie dû au plaisir coupable qu'il suscite jusqu'à son impossible révélation finale. Saw 2, 3, 4, 5 et 6 étaient des navets, celui-ci est un nanar. Ca fait toute la différence !

Découvrez ci-dessous la critique de Saw3D...


Critique Saw 3D

Il faut l'admettre, c'est avec une petite boule dans la gorge et une larmichette au coin de l'œil que l'on s'attèle à la rédaction de ce papier puisque Saw, c'est fini ! En effet, malgré toute la médiocrité cataclysmique entourant la franchise (exception faite du premier, une vraie réussite), qui rendait le visionnage de ses épisodes assez pénible, voire énervant, Saw était devenu une sorte de rendez-vous régulier un peu lourdingue auquel nous nous étions habitués de façon masochiste, comme une sorte de visite médicale annuelle. Alors bien évidemment, on se doute bien qu'avec un potentiel aussi spongieux sur un plan commercial, il a de fortes chances qu'on se retrouve très rapidement avec un Saw : le remake, Saw : le reboot, Saw : la prequelle, Saw dans l'espace,  Saw VS Souviens-toi l'été dernier ou Saw et les gendarmettes, mais il leur manquera forcément cette ringardise prompt à l'empressement qui nourrit la grosse majorité des épisodes de cette saga. Des défauts sur lesquelles on aimait bien, c'est vrai, déverser allègrement notre bile. Du coup, nous étions en droit d'espérer que les créateurs du film mettent le paquet ici. Ce qui est plus ou moins le cas. A la question "Ont-ils gardé le meilleur pour la fin ?", nous répondrons bien évidemment que "non" puisque le meilleur reste le premier film signé James Wan. Il n'empêche que ce Saw 3D ou Saw 7 est très clairement l'épisode le moins pénible à suivre de toutes les suites qui ont été mises en chantier depuis. Mais pourquoi ?

 

Critique Critique Saw 3D

 

Le véritable atout de Saw 3D est certainement celui qui le mettra en porte-à-faux auprès de son public premier, de ses fans qui, pour des raisons incompréhensibles, avaient trouvé des qualités dans les films précédents. On ne sait pas si c'est à cause de la 3D (un peu fofolle, c'est vrai) ou parce que tout le monde a décidé de se lâcher pour la toute fin, mais ce baroud d'honneur prend un peu la forme d'un pot de départ bien arrosé et sans retenue : pour la toute première fois, Saw est d'un cynisme effarant et c'est exactement ce qu'il lui fallait. Sorte de contre-pied aux trois opus précédents, qui s'étaient embourbés dans une mélasse d'intrigues à deux euros noyées sous les flashbacks à outrance et menées par des personnages plombant (Hoffman, le nouveau tueur ainsi que Jill, l'agent Stram et deux ou trois autres flics), eux-mêmes campés par des comédiens nullissimes. Le pire, c'est que ça essayait de se faire passer pour intelligent, fort d'avoir finit par convaincre son public que "tout était pensé depuis le début" puisque l'activité neuronale inachevée du spectateur juvénile lui permettait d'avaler des couleuvres par seaux entiers, au grand dam de ceux qui voulaient voir du cinéma. Forcément, en changeant ici un peu son fusil d'épaule, le dernier film fait preuve d'une infidélité crasse aux bébés qui l'ont engraissé, mais offre une satisfaction pleine et entière à tous ceux qui ont en envie d'en rire. En assumant désormais fièrement toute son idiotie dans ce dernier épisode, Saw 3D nous paraît, d'une part, bien plus honnête puisqu'il ne cherche plus à se faire passer pour réfléchi (ce qu'il n'a jamais été), mais surtout parce qu'en canonisant les excès, livre une série Z gorasse plutôt rigolote.

 

Critique Critique Saw 3D

 

Il faut donc relativiser : Saw 3D n'est pas à proprement parlé ce qu'on peut appeler un bon film (le scenario est à jeter aux orties, la mise en scène pas du tout inspirée et les acteurs toujours aussi mauvais) mais il trouve le moyen d'aborder son statut comme une mise en abime introspective sur ce que la franchise est, a été et devrait être. Pour simplifier cette intellectualisation : c'est très con, mais ça semble s'assumer totalement. Même s'il leur aura fallu attendre six ans pour comprendre ça. Là où les cinq précédents épisodes ressemblaient à "Derrick avec des gerbes de sangs", cette ultime démonstration nous renvoie un peu, par moments, aux déclinaisons cartoonesques qu'est devenu Vendredi 13 sur les 4 ou 5 derniers épisodes. Un machin sans queue ni tête, faisant fît des attentes pour privilégier l'efficacité bisseuse. Le film se jette ouvertement en pâture à ceux qui aiment s'en moquer gaiement, pour s'abstraire de tout simulacre de discours de fond qui, de toute façon, étaient plus risible qu'autre chose. Le film est même carrément réac (donc forcément très appréciable) dans sa délirante introduction où deux types armés de scies circulaires apprennent qu'ils sortent avec la même pépée et se voient proposer de la couper en deux, en place publique, pour la punir de sa double infidélité ! Spectacle suivi ensuite par, pêle-mêle, une partie de colin-maillard qui confine au bondage, quelques énucléations imposées à la loupe que n'aurait pas renié Luccio Fulci, ou le massacre en règle d'un groupe de skinheads vertueusement charcutés parce que quand même... ce sont des salauds de skinheads !

 

Critique Critique Saw 3D

 

Mais, si l'on ne devait retenir qu'une seule chose de cet ultime Saw, c'est son twist de fin absolument symbolique du bazar. Là encore les fans réclamaient beaucoup, ce qui leur était livré sans finesse et c'est exactement ce qu'on va leur livrer ici. Le résultat est tellement gros qu'ils seront les premiers à se sentir pris pour des buses, mais bon sang, c'est finalement ce qu'on avait toujours envie de vor là dedans. Un délire tellement poussé à l'extrême (fou rire garanti !!!), livrant une caricature plutôt logique de tout ce qui a été fourni avec un grand sérieux les années précédentes. Le pire, c'est qu'on le voit arriver de très loin (le come-back surprise n'est pas anodin), mais ça ne retire rien à son petit effet. Evidemment, à titre cinématographique, c'est d'une idiotie crasse qui raisonne comme une parodie directe du tout premier épisode, mais si l'on prend le film pour ce qu'il est (une série Z débile et rétrograde) en sortant chaque élément du contexte, on ne peut que s'amuser de ce postulat crétin, torché en quelques minutes d'écriture, censé être la réponse à toutes les questions laissées en suspens. Cela fait-il de Saw 3D un bon film ? Certainement pas. Mais il a néanmoins ce privilège énorme d'être un beau nanar boursoufflé là où les autres films étaient d'insupportables navets. Et dans "plaisir coupable", il y a "plaisir".



Par Arnaud Mangin 22 commentaires


À voir aussi
9 La saga Saw bientôt rebootée ?
6 De Saw à Saw 3D : L'intégrale testée en Blu-Ray !
5 Saw 3D : La nouvelle bande annonce qui met le paquet…en HD !
1 Saw 3D : l'ultime poster en relief

Derniers commentaires
Par je aie ta critique il y a 6 an(s)
c'est toi l'idiot et non se film Arnaud Mangin! tu ne voit pas que premièrement presque tout le monde a adorer le film saw 7 et il y a de très bonne critique sur d'autre site qui sont bien meilleur que les tienne.tu rabaisse un film sans avoir de bonne raisons!!! aussi dans ta critique tu dit que la fin est médiocre!!! alors tu aurais fait mieux tu penses? non..... moi je trouve que tu exagères et que tu devrais relire se que tu écris et te renseigner a la place d'écrire des chose sans queue ni tête!!! la fin est excellente pour les amateur de saw et je pense que tout de suite après le premier c'est le dernier qui est le meilleur et j'aimerais bien qu'il y aie un huitième
Répondre
-
voter voter


Par Sawsaw il y a 6 an(s)
Marre d'entendre dire que les Saw aprés le 1 sont des navets ou des mauvais films, et que le 7 est un nanar (paradoxalement un des plus appréciés du public).
J'ai l'impression que les critiques ne supportent pas le côté glauque et sadique (mais ce ne sont que des films, bon Dieu, et le côté too much des histoires rend toute identification impossible), et ne pardonnent pas aux films la complaisance, sans même en juger les qualités : du coup, comme les "Saw" sont les "bêtes à abattre" dans le monde du 7ème art, alors on ne leur trouve que des défauts, et on tourne même en dérision les qualités de ces films.
Je trouve cela peu professionnel et hypocrite.
Car force est de reconnaître que ceux-ci tiennent en haleine, que le côté glauque est parfaitement rendu et que l'on a rarement fait aussi extrême dans le genre : ce sont, mine de rien, des qualités.

Mes préférés sont le 7, le 2 et le 6.
Du cinéma extrême, certes pas à mettre entre tous les yeux (la plus grande hypocrisie étant de regarder alors que l'on est parfaîtement conscient de quoi il retourne, puis de dire ensuite : comment peut-on regarder ça ? mdrr), mais réellement efficace dans son genre.
De bons films d'horreur, un point c'est tout.

Répondre
-
voter voter


Par salu il y a 7 an(s)
le premier c le meilleur par exellence
le gars au milieu de la sall sa ma tuer

Répondre
-
voter voter


Par woleverine17 il y a 7 an(s)
je suis un grand fan de films d'horreurs et de thrillers depuis
plus de 20 ans. je ne pense pas que la série des saw est un nanar.
même si le meilleur est le premier, les épisodes ont la particularité de vous tenir en haleine par un scénario certes peu
vraisemblable mais captivant avec des rebondissements. Quant à dire
que les acteurs jouent mal ; je ne dirai pas cela car vous entrez dans l'histoire...Si c'était mauvais, je pense que de nombreux fans auraient laissés tomber...à vous de juger.

Répondre
-
voter voter


Par SREM il y a 7 an(s)
Bonjour à tous,
je pense que les gens qui critiquent en disant "ils auraient dû en rester là" pour SAW 1 n'étaient pas obligés d'aller voir la suite. Moi je me régale toujours autant à les regarder et je dirais que par rapport aux nombreux navets que l'on peut voir aujourd'hui, SAW reste au dessus car il y a quand même un effort sur le scénario et le jeu d'acteurs (et le Gore !). Vivement la suite!

Répondre
-
voter voter


Par JIGSAW il y a 8 an(s)
p*** vous les navets !!!! Il ne faut pas voir saw comme un film juste gore et mort bide. Certes c'est le cas mais au fond il y a tout une histoire rechercher qui nous bluffe à la fin de chaque opus et j'ai rarement vu ça ! Pour la plus part des saw, les acteur jouent bien car ça ne doit pas être facile à jouer. Et chaque épreuves des films sont bien trouvé. Bref je ne c'est pas si une autre série de 7 film pourrait nous donner l'envie d'avoir une suite...
Répondre
-
voter voter


Par Thales il y a 8 an(s)
Bonjour, il est vrai que le 1er épisode de la saga des SAW est irremplaçable et inimitable du fait de sa définition : c'est le 1er du genre et c'est celui qui a donc impulsé toute la série jusqu'à ce dernier chapitre. Mon avis a toujours été celui-ci : ils auraient dû en rester là et laisser l'imagination du spectateur faire le reste, à lui de s'inventer sa propre suite et sa propre fin. Mais j'apprécie tout de même les SAW de part leur atmosphère, c'est la marque de fabrique de ce film. Je ne peux pas dire que j'ai adoré le film mais j'ai passé un moment divertissant, entre gros colons projetés en dehors de l'écran et jeunes femmes séduisantes torturées juste pour le plaisir. Alors que l'on sait très bien qu'il n'y aucun espoir que ces personnes soient sauvés par le héros-gourou de secte fabriqué de toute pièce pour les besoins de ce chapitre final. D'où sort ce dernier personnage qui prend pourtant une place centrale dans l'histoire ? D'ailleurs la fin n'en est pas une, c'est le meilleur moyen de laisser une porte ouverte pour une suite. Saw 8 - le piège ultime du tueur au puzzle était que cette fin n'en était pas une. Et voilà. Tout le monde sera scotché.Plus sérieusement, laisser en vie Hoffman à la fin permet tous les deus ex machina possibles et inimaginables. Donc soyons un peu lucide : quelqu'un (sorti de je ne sais où) viendra le délivrer pour ce venger du docteur Gordon, qui n'avait pas le droit d'être le préféré de John Cramer. Etrangement je n'ai pas trouvé les SAW 2,3,4,5,6 longs ou pénibles à regarder. J'attendais simplement une fin à chaque fois. Croyant déceler un indice parfois. Mais j'ai bien compris que ce sont les scénaristes qui au final en font ce qu'ils veulent de ce film. D'où un retour à ma 1ère réflexion : il valait mieux laisser l'imagination du spectateur faire tout le travail de rédaction du "Final Chapter".
Cordialement.

Répondre
-
voter voter


Par sawterne il y a 8 an(s)
scénario du film 8 (s'ils auront le culot de sortir un 8ème!) :
une personne sera interviewé à la télé et dira "jigsaw tu es un imbécile". Quel maladresse ! Cela ne va pas plaire à ce dernier et va donc l'enlever et lui infliger toutes sortes d'épreuves qui permettront peut-être de se sauver lui ainsi que sa famille - qui aura été préalablement enlever également, sinon c'est moins drôle - pour finalement tous mourir dans d'atroces souffrances - sinon c'est pas drôle - et lui mourir lamentablement à la fin...
Où est donc passé un bon film avec de bon rebondissements, avec de bons acteurs et avec une bonne morale ? Je vais me rematter le 1er Saw, c'est le seul qui me vient à l'esprit en ce qui concerne ces critères...

Répondre
-
voter voter


Par anon-Stephane il y a 8 an(s)
Bonjour moi je trouve la critique trop facile a mon goût... Moi j'ai très bien aimé les saw...je vais m'expliquer le 1 est très bien réussi personne ne peux savoir comment sera la fin on se pose plein de question...dans le 2 on napprend tjs un peu plus sur le méchant il dit que la vérité au policier il c manipuler l'être humain quand ils sont sous pression...il laurais écouté et attendu le flic aurait retrouver son fils qui était devant ses yeux...il faut aller au delà du Gore... Il dit des choses intéressante comme , que letre humain va avec la bêtise humaine , que les gens se plaignent pour rien, contrairement a lui qui a le cancer, les gens font que de se plaindront pour rien...Dans saw 3 personne ne peux trouver qu'il y a une relation entre le père qui a perdu son fils et linfirmiere qui trompe son mari...il met l'être humain a rude épreuve est ce que nous aussi on pardonnerais la bêtise humaine lorsqu'on perd notre enfant ? Que feront ton si on n'a la personne qui a tué notre enfant en face de nous ? Pardonnerais ou non ?......dans saw 6 lorsqu'on met plusieurs individu ensemble chacun pense a lui...l'être humain devient égoïste et veux sauvé sa peau...si on réfléchie tout le monde pouvais s'en sortir...voilà tt les bon coté qu'il faut retenir....certe c pas les films du siècle mais je tire mon chapeaux a celui qui a eu l'imagination de créée une histoire pareil...car au fil des saw on n'en sait tjs un peux plus sur lui et on peux presque avoir de la compassion pour lui...sa reste une personne qui a mal virée des qui la perdu son enfant...et ainsi faire réagir l'humain avec des énigmes et sur le fait accomplis on n'aime tjs vivre que mourir...voilà pour finir il faut avoir une ouverture d'esprit pour comprendre le film et ne pas s'arrêter au gore...
Répondre
-
voter voter


Par zfuric il y a 8 an(s)
Merci "Anto" pour ton objectivité et ton "ortograf" !
Bonne critique par ailleurs, j'adhère totalement.
Le but du gore c'est avant tout de faire marrer, et ce Saw vaut le coup d'œil pour la mâchoire de Jil à la fin, l'éventration au début, et l'écartèlement au milieu.
C'est du grand n'importe quoi qui fait plaisir, loin des précédents lourdingues et pauvres car seul le premier avait un vrai scénario.

Et si c'est vraiment fini, comme pour Freddy/ Chucky/ Jason / Michael/ etc. VIVEMENT LE REMAKE DANS 20 ANS AHAH !!

Répondre
-
voter voter


>> Voir les 22 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Saw 3D

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2018 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.