FilmsActu.com



Walkyrie

Notre avis
1 10

Raté. C'est le premier mot qui nous vient à la sortie de la salle de Walkyrie, film pourtant très ambitieux sur le papier et dont les enjeux allaient au delà de sa simple réussite artistique, Tom Cruise se devant de rendre crédible et rentable son studio United Artists. Si en effet on retrouve énormément de thèmes de la filmographie de Bryan Singer, le film ne décolle jamais de son simple postulat de départ et se montre aussi creux dans la forme qu'il n'a rien à raconter dans le fond. Le prestigieux casting est expédié, parfois honteusement (Carice Van Houten ou Kenneth Brannagh ne sont que figurants), l'intrigue est mal illustrée, la tension complètement factice car ne reposant que sur la musique et chaque image se concentre sur un Tom Cruise certes parfait mais qui ne saurait suffire à lui seul au film.

Moins passionnant qu'un téléfilm, que ce soit dans sa mise en scène ou dans ce qu'il a à raconter, Walkyrie s'impose comme une immense déception sur TOUS les points.


Critique Walkyrie

On attendait beaucoup de Walkyrie pour plusieurs raisons. Tout d'abord pour son réalisateur, Bryan Singer, qui a souvent traité du sujet du nazisme avec brio (Un élève doué, X-Men) et qui pour la première fois allait affronter le sujet de front. Singer avait en plus un Superman Returns décevant à se faire pardonner et un sujet aussi ambitieux que celui de Walkyrie semblait bien prometteur. On attendait aussi ce film pour Tom Cruise, qui en tant que producteur a été remercié de Paramount suite à Mission Impossible 3 et se devait de donner crédibilité à sa nouvelle "maison" chez United Artists. On attendait aussi Walkyrie suite à sa longue durée de gestation après le tournage, marquée par plusieurs montages et de folles rumeurs l'annonçant tour à tour comme raté ou génial.

 

Critique Critique Walkyrie

 

Sur le papier, raconter l'histoire d'une tentative d'assassinat d'Hilter, un sujet souvent évoqué mais jamais traité de front au cinéma, est forcément alléchant. Bien au delà que de révéler qu'il y avait des nazis plus gentils que les autres (La Liste de Schindler l'a déjà fait avec génie), cette idée soulève des thèmes propres au thriller, où l'ennemi est l'organisation tentaculaire et impartiale d'une dictature bien militaire, terrorisant même ses pions, où on ne peut donc se fier à personne. Dans les promesses, la présence du surdoué Bryan Singer derrière la caméra et d'une brochette d'acteurs aussi confirmés que Tom Cruise, Bill Nighy, Carice Van Houten (Blackbook), Kenneth Brannagh, Tom Wilkinson et Terrence Stamp, laisse présager des séquences de dialogues et d'interactions entre les personnages tout simplement endiablées. Le thriller ultime ? On y croyait. La déception n'en est que plus grande.

 

Critique Critique Walkyrie

 

Entendons-nous bien : il n'y a rien de franchement honteux dans Walkyrie mais que des déceptions. Si le film démarre sur les meilleures auspices en nous expliquant ouvertement pourquoi les personnages parlerons en anglais et non en allemand, et ce par une astuce de mise en scène aussi simple qu'intelligente, il faudra, pour trouver quelque chose d'autre d'intéressant, se contenter d'un excellent plan sur un tourne-disque où la caméra rattrape en plongée la vitesse du disque pour nous en dévoiler le titre. C'est tout. Tourné en 1.85, le film ressemble d'avantage à un téléfilm très cheap, où les décors sont souvent moches et mal utilisés, où ses acteurs prestigieux ne font que de la figuration, et où il n'y aura point de suspense, ce qui est plutôt dommageable pour un thriller. Tom Cruise est certes impeccable, endossant ici sans doute le rôle derrière lequel il a le plus réussi à se fondre dans sa carrière. Mais ce sera la seule compensation d'un film dont le scénario enchaîne les scènes déjà vues et revues, les facilités émotionnelles (un plan sur les enfants du héros jouant avec une casquette nazie ; toute la fin et ses violons pleurant), emmêlant au passage toute son intrigue et rendant le complot du film difficilement compréhensible, non pas par sa complexité, mais par le noeud que forme la narration. Autrement dit, la faute en revient au réalisateur et/ou au montage.

 

Critique Critique Walkyrie

 

On pourrait en effet croire que le remontage du film, centralisé sur l'action dans sa version cinéma, serait à l'origine de la déception engrangée. Surtout que les coupes se sentent et sont nombreuses, notamment autour des personnages de Terrence Stamp, Kenneth Brannagh ou Carice Van Houten. Mais même si le montage d'origine fonctionnait sans doute mieux, on imagine mal comment certains défauts de ce que l'on a pu voir seraient occultés. A commencer par le personnage d'Adolf Hitler, qui trouve ici son illustration la plus involontairement drôle depuis longtemps, ressemblant plus à un pilier de bistrot qu'à un dictateur, ou encore la prestation de Bill Nighy, qui en fait beaucoup trop dans son interprétation de militaire coincé. Qui plus est, comme déjà dit plus haut, la forme du film est quelconque au mieux et assez laide au pire, même les quelques plans de Carice Van Houten ne la mettant pas particulièrement en valeur. Le pire restera cependant l'absence d'enjeux réellement prenant.

 

Critique Critique Walkyrie

 

Complètement creux et superficiel, Walkyrie est donc tombé dans le piège le plus inimaginable : n'avoir rien d'autre à dire que "les nazis n'étaient pas tous méchants", un message certes important mais qui mériterait beaucoup plus de profondeur et de développement pour en saisir toute la portée au sein d'un (soi-disant) thriller. Il est alors difficile pour une fois dans la carrière de Tom Cruise de ne pas faire l'impasse sur un facteur de sa vie personnelle : depuis des années, l'acteur cherche un projet lui permettant de tendre le bras vers l'Allemagne, seul pays d'Europe à interdire la scientologie. Ce but ultime aurait-il aveuglé le producteur au point de livrer Walkyrie, qui sera à n'en pas douter vu par les européens comme simpliste et stupide ?





Par Kevin Prin 8 commentaires


Derniers commentaires
Par TX4000 il y a 6 an(s)
Bonjour humains, ce film montre très bien comment nous étions il ya 300 ans, nous étiopns gros avec des canons et nous tirions sur les gens, et nous volions avec des ailes et nous pouvions larguer des bombes genre su Hiroshima. Sur ce bonne soirée chers amis humains.
Répondre
-
voter voter


Par Sinefil il y a 9 an(s)

likeSmall 15
Ce film n'est aucunement une déception pour moi. Je pense qu'on attendait beaucoup de l'équipe(Bryan Singer et le scénariste Christopher McQuarrie)qui nous a offert un inoubliable "Usual Suspects". Il n'est pas question ici de "gentils nazis" mais de la résistance allemande contre Hitler et de la question(abordée indéfiniment certes)de la justice au profit de l'intérêt général au risque de tout perdre. Tom Cruise transpire de charisme dans ce film face à des Kenneth Branagh et Bernard Hill -et c'est ici que je rejoins la frustration de la critique- réduits à l'état de figurants. Mention spéciale à Tom Wilkinson, son jeu en générale opportuniste et carrièriste est somptueux. Si Hitler(David Bamber)est ici aussi imposant qu'une allumette dans un champ de mines son entourage (dont Goebbels) est plutôt réussi. Contrairement à ce que dit l'article, j'ai trouvé les décors sobres et agréables(surtout l'univers de " la Taverne du loup "). Ce film a certes des défauts mais demeure intéressant. On s'attache vite aux personnages bien que le film ne brille pas par un suspens intense quoiqu' efficace. [verdict : 14|20]
Répondre
-
voter voter


Par Khayyam il y a 9 an(s)

likeSmall
Attention Joseph, tu risques d'avoir un appel des flics ! Dire que quelqu'un ment sur un forum, c'est une insulte aujourd'hui, et c'est passible de poursuites judiciaires...

Merci Nadine Morano.


Naaan! Je te crois pas c'est pas possible!
Si?

Répondre
-
voter voter


Par delpedro il y a 9 an(s)

likeSmall
Joseph a écrit:En plus d'interpréter d'une manière aussi erronée qu'inutile l'intérêt principal du film, vous "mentez".


Attention Joseph, tu risques d'avoir un appel des flics ! Dire que quelqu'un ment sur un forum, c'est une insulte aujourd'hui, et c'est passible de poursuites judiciaires...

Merci Nadine Morano.

Répondre
-
voter voter


Par Joseph il y a 9 an(s)
"On pourrait en effet croire que le remontage du film, centralisé sur l'action dans sa version cinéma, serait à l'origine de la déception engrangée."

En plus d'interpréter d'une manière aussi erronée qu'inutile l'intérêt principal du film, vous "mentez". Tout simplement. Les scènes d'action dans ce film sont proches du zéro absolu, il n'y a absolument rien hollywoodien dans ce film si ce n'est votre incompétence journalistique d'internet. C'est d'autant plus triste que ce n'est pas la première fois qu'une critique soit autant bâclée. J'ai honte pour vous.

Répondre
-
voter voter


Par Zenor il y a 10 an(s)

likeSmall
6/20. Un peu sévère tout de même non ? :-p

C'est vrai que d'après les critiques générales il s'annonce bien moins réussi que ce qu'on aurait pu imaginer. Je trouve ça dommage car ça m'avait l'air très prometteur. Dommage que le reste du film n'est pas était aussi bien réussi que la prestation de Tom Cruise.

Répondre
-
voter voter


Par cedkidjoe il y a 10 an(s)

likeSmall
Je me souviens avoir vu un téléfilm sur le même sujet avec Brad Davis ( Midnight express ) dans le rôle de von Stauffenberg.The plot to kill Hitler en en vo.IL a été réalisé en 1990 et était pas mal du tout....
Répondre
-
voter voter


Par VonT il y a 10 an(s)

likeSmall
Bon bah pour commencer, dommage pour le film, ça me disait bien:(. J'irai sans doute le voir quand même, mais bon...

Bon, sinon, juste pour signaler que je ne pense pas que le message du fil soit "Les nazis étaient pas tous méchants": A savoir que Von Stauffenberg n'a, à ma connaissance, jamais adhéré au parti nazi. Il faisait parti de la Wehrmacht (l'armée) et en aucun cas à la branche politique. Donc, en tant que tel il ne peut pas être considéré comme nazi (je ne crois pas qu'il ait un jour adhéré ou pris des fonctions dans le parti).

Le point de vu "Les allemands n'étaient pas tous méchants" est une évidence. "Il y avait des nazis sympas" me semble quand même vachement plus dur à défendre. Il est important de faire le distingo entre le parti d'une part (éventuellement avec ses branches armées) et la Wehrmacht d'autre part (la Waffen-SS et son million d'hommes ne faisant pas partie de la Wehrmacht par exemple).

Répondre
-
voter voter


>> Voir les 8 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Walkyrie

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.