FilmsActu.com



La Tour au-delà des nuages

Notre avis
9 10

Makoto Shinkai nous livre ici une œuvre véritablement poétique au graphisme sublime.

La bande son qui soutient à merveille les images participe activement à la féérie de ce spectacle. La Tour au-delà des nuages allie avec justesse des sujets disparates tels que la science, l'amour ou la folie des hommes et leurs luttes territoriales. Une expérience à ne pas manquer qui mérite une place de choix au panthéon des grands films d'animation, entre Ghost in the Shell et Mon Voisin Totoro.

 

Retrouvez ci-dessous la critique complète du film et le test DVD à cette adresse, prévu dans les bacs le 15 Avril 2009.


La Tour au-delà des nuages

La Tour au-delà des nuages est la première œuvre de Makoto Shinkai à être distribuée en France. Il s'agit de sa deuxième réalisation majeure, la première étant Hoshi no koe, rebaptisée The Voice from a Distant Star pour l'international. Sur cette OAV de 25 minutes, il avait en 2002 endossé toutes les casquettes, depuis le rôle de scénariste jusqu'à celui de réalisateur en passant par toutes les étapes graphiques (dessins, character design...). Fort de cette expérience, Shintai réalise en 2004 Kumo no mukou, yakusoku no basho, dont le titre retenu pour la France est La Tour au-delà des nuages. Cette fois, il fait appel à Ushio Tazawa pour le dessin des poses clefs, et à Takumi Tanji pour les décors. Suite à sa première expérience, il s'est en effet rendu compte de la difficulté de certains aspects de la réalisation. La musique quant à elle, est une nouvelle fois composée par Tenmon, qui a collaboré sur The Voice from a Distant Star et qui réitèrera son travail sur 5 cm per Second, la dernière œuvre en date de Makoto Shinkai sortie en 2008 au Japon.

 

La Tour au-delà des nuages

 

Ce qui interpelle d'emblée lorsque l'on visionne La Tour au-delà des nuages, c'est la gestion de la lumière. Cet élément superbement maîtrisé par Makoto Shinkai est une constante de ses différentes œuvres. Chaque scène présente un éclairage particulier qui participe activement à l'ambiance, la lumière devenant par là même un acteur à part entière de l'animation. Certaines scènes pourtant statiques comme celles situées dans le train présentent un dynamisme indéniable par le jeu des reflets. L'animation permet à n'en pas douter de créer une photographie et une lumière qu'il serait pratiquement impossible d'obtenir en prises de vue réelle. Sa maîtrise permet de sublimer les images et se met au service du jeu des "acteurs".

 

L'histoire de La Tour au-delà des nuages est ancrée dans une réalité alternative où le Japon est coupé en deux avec d'un coté le bloc de l'union tenu par les russes, et de l'autre un gouvernement japonais soutenu par les Etats-Unis. Ce scénario plausible aurait pu être celui de la fin de la Seconde Guerre Mondiale. A ce monde alternatif s'ajoute une pincée de science-fiction avec cette tour monumentale située à la jonction des deux grandes îles du Japon. Ces éléments pourtant fantastiques rendent le scénario plausible en lui donnant une assise parfaite. A cela viennent s'ajouter des personnages attachants que l'on va suivre sur plusieurs années.

 

La Tour au-delà des nuages

 

On peut scinder le film en deux grandes parties. Dans la première, l'un des héros (en l'occurrence Hiroki Fujisawa) nous conte la rencontre entre son camarade Takuya Shirakawa et la jeune Sayuri Sawatari. La seconde partie voit l'évolution des personnages dans le monde adulte. Habituellement, les structures narratives sont relativement linéaires et le changement psychologique des personnages graduel. Ici, le découpage très net confère à l'ensemble une grande cohérence tout en permettant une évolution instantanée de l'intrique, et l'on passe du postulat de la promesse à celui de la réalisation. Les différents personnages principaux sont fouillés et attachants. Chacun d'entre eux présente un caractère particulier que la seconde partie de l'animation affirmera. Hiroki est quelque peu rêveur et utopiste tandis que Takuya est à l'inverse plus ancré dans la réalité. Tous les deux présentent cependant une volonté affirmée dans leur choix. Ce duo est en quelque sorte un Janus de la mythologie romaine. Hiroki regarde avec nostalgie et avec un certain spleen le passé, tandis que Takuya est tourné vers le futur. Cependant tous deux s'orienteront vers l'avenir, chacun à sa manière, lors du climax de La Tour au-delà des nuages. Sayuri quant à elle représente l'amour, la pureté. Son rôle en retrait est pourtant essentiel. Elle est le lien qui unit les héros tout comme l'est la tour monumentale entre les deux Japon.

 

La Tour au-delà des nuages

 

Certain éléments sont récurrents dans le film. Si la tour joue un rôle prépondérant dans l'intrigue, d'autres sont plus discrets mais tout aussi importants. Le train, souvent synonyme de voyage mais aussi de départ et de séparation, est omniprésent tout au long du film. Les personnages se rencontrent souvent dans ce moyen transport ou dans les bâtiments qui y sont liés tels que les gares. Le lieu où se trouve l'avion est situé dans le dépôt sur la ligne abandonnée qui devait rejoindre les deux Japon. De même, synonyme de départ et de changement, l'avion utilisera un chariot et un bout de rail pour effectuer son décollage.

 

La Tour au-delà des nuages ne laisse pas indifférent. Impossible à classer dans un genre particulier, entre shônen et shôjo, le film est capable de conquérir le cœur de tous. Sa poésie et sa photographie rendent l'expérience enchanteresse. Le sujet adulte et quelques scènes qui peuvent choquer visuellement (ici le sang n'est pas vert) le destinent à un public adolescent et adulte. La bande son, discrète mais ô combien efficace, rehausse le film dans son ensemble ; une réussite jusque dans la chanson qui clôt cette histoire. Makoto Shinkai prouve avec cette seconde oeuvre qu'il est devenu un réalisateur d'envergure. En nous offrant ce bout de rêve, il se hisse au niveau des plus grands que sont Mamoru Oshii et Hayao Miyazaki.

 

La Tour au-delà des nuages





Par Frédéric Frot 8 commentaires


Derniers commentaires
Par legilbo il y a 6 an(s)
Effectivement il y a un jeu certain avec la lumière qui est enchanteur, et il se dégage de l'ensemble une mélancolie douce et violente à la fois. Grand usager des trains je ne peux qu'être touché par l'importance donnée a ce dernier qui ne fait qu'ajouter à la poésie du départ , et en effet de la séparation. Cependant, par contre, malheureusement... la narration et nébuleuse et difficile à suivre, a dire vrai je n'ai pas tout compris, cela contribue a générer des longueurs, et parfois même un peu d'ennui, dommage. La collision, science fiction et poésie, et moins bien réussie qu'ailleurs, les métaphores son dures a saisir... dommage. Il n'en reste pas moins à voir.
Répondre
-
voter voter


Par Aglae il y a 7 an(s)
Même si c'est très beau, les jeux de lumières sont trop répétitifs et lassants. Cela détourne souvent de la beauté des dessins. L'histoire est ennuyeuse et tout est bien trop long à se mettre en place. Que d'aller-retour inutiles qui apportent une lourdeur difficilement supportable. Dommage, beaucoup de qualités malgré tout.
Répondre
-
voter voter


Par Mr il y a 8 an(s)
Bonjour
Ou ont trouve la musique de ce film

Répondre
-
voter voter


Par Zpock il y a 8 an(s)
Une petite merveille ! A voir absolument ! une petite perle de poèsie, de fantastique dans une histoire sublime et sublimement dosée au milieux de paysages absolument magnifiques !
Répondre
-
voter voter


Par kim2 il y a 9 an(s)

likeSmall
Cela à l'air très beau, cela donne bien envie de voir ce petit bijou :)
Répondre
-
voter voter


Par Fred_Kangoo il y a 9 an(s)

likeSmall
Au moins il y a de l'animation ^_^
Répondre
-
voter voter


Par LeDoc il y a 9 an(s)

likeSmall
C'est semaine spécial cinéma Asiat' chez FilmsActu ?
Répondre
-
voter voter


Par Enosteriph il y a 9 an(s)

likeSmall
Je n'en avais pas entendu parler, mais j'avoue que le pitch et le dessin m'interpellent :D Ca a l'air vraiment beau et prenant... Au moins j'aurais une idée de ce que c'est quand je tomberais sur le DVD !
Répondre
-
voter voter


>> Voir les 8 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




La Tour au-delà des nuages

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2018 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.