FilmsActu.com
le 05/05/2011

Horreur Asiatique : les 10 indispensables

Les meilleurs films d'horreur asiatiques Dans les bacs depuis le 3 mai dernier, Blood Island (aka Bedevilled) a remporté le Grand Prix au dernier Festival de Gerardmer. Réalisé par Jang Cheol-So et porté par la prestation époustouflante de l'actrice Seo Yeong-Hie (The Chaser), Blood Island nous emmène aux côtés d'une trantenaire célibataire à Moodo, une petite île sous-développée dont les habitants consanguins vivent en autarcie. Bientôt, la jeune femme s'aperçoit que son amie d'enfance est martyrisée et victime d'abus sexuels par les habitants. Indifférente, elle fait tout pour éviter de s'impliquer dans cette situation compliquée. Le retour de bâton sera à la hauteur du martyre enduré par son amie... Tableau sans concession d'une microsociété malsaine, Blood Island est aussi un mélange de chronique sociale et de thriller horrifique qui fait lentement monter la tension pour atteindre dans son final un degré de barbarie absolument inoui. A découvrir absolument pour épancher sa soif de sang...

A l'occasion de la sortie DVD de Blood Island, nous vous proposons de découvrir notre DVDthèque idéale du fan de frissons d'Extrême-Orient, une sélection des meilleurs films d'horreur asiatiques de ces dernières années, du moins des indispensables. Entre fantômes rancuniers, femmes vengeresses et tueurs en série sans pitié, les Coréens, Japonais, Chinois ou encore Thaïlandais sont devenus en un peu plus d'une dizaine d'années les maîtres du genre.

Les meilleurs films d'horreur asiatiques


RING

Japon – 1998

Un film de Hideo Nakata avec Nanako Matsushima, Hiroyuki Sanada, Miki Nakatani

 

Un soir, deux lycéennes se font peur en racontant l'histoire d'une cassette vidéo qui, sitôt visionnée, déclenche une terrible malédiction : la mort surviendrait très exactement sept jours plus tard. Bientôt, l'une d'elle succombe mystérieusement. Sa cousine journaliste mène l'enquête et ne tarde pas à regarder la vidéo.

Réalisé par Hideo Nakata, Ring est l'un des films fondateurs de la vague japonaise de films d'horreur asiatiques qui déferle depuis un peu plus de dix ans. Véritable concentré de terreur, Ring puise ses inspirations dans les classiques du genre tels que Kwaidan et multiplie les effets d'ambiance glaçants grâce à une mise en scène soignée et un subtil travail sonore. Un film à voir absolument même s'il s'éloigne sensiblement de la série de romans d'origine de Kôji Suzuki, polars surnaturels, scientifiques et philosophiques que nous vous recommandons chaudement. Ring est aussi le film qui a fait de la terrifiante Sadako une icône de la culture pop japonaise actuelle. Gore Verbinski en a réalisé un remake, The Ring, avec Naomi Watts.

 

Les meilleurs films d'horreur asiatiques

 

 

 

 

THIRST, CECI EST MON SANG

Corée du Sud – 2009

Un film de Park Chan-Wook avec Song Kang-Ho, Kim Ok-Bin, Shin Ha-Gyun

 

Un prêtre coréen respecté accepte de tester un vaccin expérimental contre un nouveau virus mortel. Comme d'autres cobayes, il succombe à la maladie mais une transfusion sanguine d'origine inconnue le ramène à la vie. De retour en Corée, il subit d'étranges mutations physiques et psychologiques. Bientôt, il doit se rendre à l'évidence : il est devenu vampire…

Après un détour par la comédie romantique avec le délicieux Je suis un Cyborg, Park Chan-Wook revient vers le mélange de folie et de noirceur qui l'a rendu célèbre avec la Trilogie de la Vengeance. Erotisme réaliste, effusions de sang, poésie macabre et questionnement existentiel sont au rendez-vous dans ce film d'horreur troublant qui met en vedette l'excellent Song Kang-Ho (JSA, Memories of Murder).

 

Les meilleurs films d'horreur asiatiques

 

 

 

 

 

 

 

THE EYE

Hong-Kong, Singapour – 2002

Un film de Danny et Oxyde Pang avec Angelica Lee, Lawrence Chou, Candy Lo

 

Aveugle depuis l'âge de deux ans, Mann recouvre la vue dix-huit ans plus tard suite à une transplantation expérimentale de cornée. Mais depuis l'opération, des événements inexplicables perturbent son existence, des ombres qui surgissent sans crier gare dans son champ de vision pour lui prédire des morts à venir.

S'il ne renouvèle en rien le genre, The Eye n'en demeure pas moins d'une redoutable efficacité dès lors qu'il s'agit de faire monter le trouillomètre, et comporte à ce titre quelques moments inoubliables (la scène de l'hôpital, celle de l'ascenseur…). Sans doute le meilleur film des frères Pang à ce jour, The Eye a connu plusieurs suites et a lui aussi fait l'objet d'un remake plutôt réussi de Xavier Palud et David Moreau, avec Jessica Alba.

 

Les meilleurs films d'horreur asiatiques

 

 

 

2 SŒURS

Corée du Sud – 2003

Un film de Kim Jee-Woon avec Lim Su-Jung, Moon Geun-Yeong, Kwon Tae-Won

 

Su-mi et Su-yeon, deux soeurs, rentrent chez elles et sont accueillies par leur père et leur belle-mère. Mais Su-mi accepte mal la présence de cette dernière. Quant à Su-yeon, elle semble en avoir peur. Bientôt, des événements inexplicables surgissent dans la demeure isolée, plongeant peu à peu la famille dans une psychose.

Grand Prix du Festival de Gérardmer en 2004, 2 Sœurs offre un subtil mélange de genres entre l'horreur, le fantastique et le drame psychologique. Comme à son habitude, le cinéaste Kim Jee-Woon (A Bittersweet Life) soigne sa mise en scène, son esthétique et sa direction d'acteurs pour faire naître le frisson mais aussi une émotion poignante. Le film a fait l'objet d'un remake très contestable, Les Intrus, réalisé par les frères Charles et Thomas Guard et tout juste sauvé par la prestation d'Emily Browning.  

 

Les meilleurs films d'horreur asiatiques

 

 

 

JU-ON

Japon – 2002

Un film de Takashi Shimizu avec Megumi Okina, Masaki Ito, Hideo Sakaki

 

Ju-On, c'est une série de six films d'horreur japonais, de téléfilms mais aussi de trois remakes américains. Tout commence avec une maison hantée au Japon où un fantôme rancunier se venge de tous ceux qui y pénètrent. Bientôt, la malédiction contamine telle un virus tous ceux qui entretiennent des contacts avec les victimes.

Instigateur de ce massacre aux multiples déclinaisons cinématographiques et télévisuelles, le cinéaste Takashi Shimizu développe dès le premier film un récit alambiqué au cours duquel les personnages tombent comme des mouches, l'occasion de séquences effrayantes jouant habilement sur des peurs universelles et sur une atmosphère savamment entretenue grâce à une mise en scène économe en effets ostentatoires. On se souviendra longtemps du grognement rauque du fantôme !

 

Les meilleurs films d'horreur asiatiques

 

 

 

KAIRO

Japon – 2001

Un film de Kiyoshi Kurosawa avec Haruhiko Kato, Kumiko Aso, Koyuki, Shinji Takeda

 

Kairo débute par le suicide inexplicable d'un informaticien survenu après que celui-ci s'est rendu sur un mystérieux site internet. Alors que ses collègues tentent de découvrir les raisons de son geste, les morts ne tardent pas à s'accumuler autour d'eux, tous liés au site Internet.

Si le pitch évoque celui de Ring, la comparaison s'arrête là puisque Kiyoshi Kurosawa (Cure, Tokyo Sonata) s'oriente à travers cette histoire de vague suicidaire vers un propos social pertinent. La désagrégation de la communication dans un monde moderne envahi par la technologie est au cœur de ce film oppressant aux accents philosophiques, qui brille aussi par une violence sèche, parfois tétanisante, et quelques trésors de mise en scène lors d'apparitions de fantômes hypnotiques, à vous glacer le sang. Là encore, il existe un remake américain, Pulse - absolument honteux.

 

Les meilleurs films d'horreur asiatiques

 

 

Bande annonce US de Kairo

 

 

AUDITION

Japon – 1999

Un film de Takashi Miike avec Ryo Ishibashi, Eihi Shiina, Tetsu Sawaki, Ren Osugi

 

Producteur de films, Aoyama vit avec difficulté la disparition de sa femme, survenue 7 ans plus tôt. Sur les conseils d'un vieil ami, il décide de se remarier et organise une audition fictive de série télévisée pour trouver sa nouvelle compagne. Il tombe amoureux de l'une des dernières à se présenter, une jeune femme d'une troublante beauté. Sans le savoir, il entame alors une plongée vertigineuse dans un enfer sanglant.

Plus sage dans la forme que les films habituels de Takashi Miike (Ichi the Killer, Crows Zero), Audition n'en demeure pas moins l'une de ses pièces les plus impressionnantes et les plus dérangeantes. A travers un récit complexe et une mise en scène d'une précision implacable, le cinéaste nous fait littéralement perdre pied pour nous plonger peu à peu dans l'horreur absolue, jusqu'à un final d'anthologie quasi insoutenable. Un objet inclassable, un film choc, et l'on ne saurait que trop conseiller aux âmes sensibles de s'abstenir.

 

Les meilleurs films d'horreur asiatiques

 

Kilikilikilikili...

 

 

SHUTTER

Thaïlande – 2004

Un film de Banjong Pisanthanakun et Parkpoom Wongpoom avec Ananda Everingham

 

Photographe professionnel, Tun renverse accidentellement en voiture une jeune femme et prend la fuite. Les jours passent et il continue à prendre des photos. Mais celles-ci s'avèrent mystérieusement gâchées par des reflets blancs inexplicables. Bientôt, le phénomène déborde du cadre des photos et se produit dans la vie réelle.

Si Shutter s'apparente au premier abord à un simple ersatz de Ring, le scénario s'avère plus intéressant que prévu à mesure que le récit se complexifie pour nous emmener vers de judicieuses fausses pistes, jusqu'à un final malin. L'emploi de l'appareil photo pour faire surgir des apparitions renvoie bien entendu à The Eye mais offre du même coup une mise en abyme sur le cinéma, le tout ponctué de scènes horrifiques très efficaces, soutenues par une mise en scène et un montage soignés.

 

Les meilleurs films d'horreur asiatiques

 




 

RÉINCARNATION

Japon – 2005

Un film de Takashi Shimizu avec Yuka, Kippei Shiina, Tetta Sugimoto, Shun Oguri

 

La carrière de Takashi Shimizu ne se limite pas à la franchise Ju-On/The Grudge, loin de là. Le cinéaste est à ce jour l'un des plus inventifs du genre, comme il le prouve avec Réincarnation dans le cadre de la série J-Horror Theater initiée par le producteur Takashige Ichise. Réincarnation nous emmène aux côtés de l'équipe du tournage d'un film revenant sur un massacre commis 35 ans auparavant dans un hôtel paisible, par un professeur d'université qui avait filmé tous ses meurtres. Embauchée pour jouer le rôle de la fille assassinée du meurtrier, une actrice est hantée par d'étranges visions.

Sous des dehors de banal film de fantômes, Réincarnation manipule son monde avec une habileté machiavélique à travers une mise en abyme labyrinthique. Les deux premiers tiers du récit ne constituent qu'une préparation à un climax astucieux, captivant, lorgnant parfois vers le film de zombies pour nous mener vers une conclusion magistrale, le tout dans une ambiance sonore travaillée (le thème musical rétro signé Kenji Kawaï vaut à lui seul le détour !). A la fois original et référentiel, glaçant et ludique, Réincarnation est une véritable perle du genre.

 

Les meilleurs films d'horreur asiatiques

 

 

 

 

SUICIDE CLUB

Japon – 2003

Un film de Sono Sion avec Ryo Ishibashi, Masatoshi Nagase, Akaji Maro

 

54 lycéennes se jettent simultanément sous une rame du métro. Considéré comme un fait divers, ce drame est en réalité le début d'une vague de suicides qui se répand à vive allure dans tout le pays. Le détective Kuroda est chargé de l'enquête...

Attention film culte ! Réalisé par l'inénarrable Sono Sion, Suicide Club pose une foule de questions pertinentes sur le Japon d'aujourd'hui et sur la jeunesse actuelle, à travers une enquête tortueuse dans laquelle s'invite parfois le surnaturel. Avec ses personnages insaisissables et son mélange de violence, de noirceur et d'humour complètement déjanté, ce thriller social s'impose à la fois comme une expérience déroutante et une œuvre d'une rare intelligence. Un film fascinant signé par l'un des réalisateurs les plus inclassables du Pays du Soleil Levant. A noter qu'un autre film de Sono Sion, l'excellent Requiem Pour Noriko, entretient de fortes parentés avec Suicide Club.


Les meilleurs films d'horreur asiatiques

Bande annonce de Suicide Club



Blood Island de Jang Cheol-So est disponible dans toutes les bonnes crèmeries depuis le 3 mai 2011 sous la bannière Distribfilms. Le transfert s'accompagne de deux pistes DTS en français et en coréen mais aussi d'une présentation de Charles Tesson et d'une galerie de photos.

 

 





Par Elodie Leroy 7 commentaires


Autres Articles
À voir aussi

Blood Island
- 10
J'ai rencontré le diable (I saw the devil)
- 1
Spécial Halloween : La Terreur qui vient du Froid
- 1
Spécial Halloween : 20 Blu-ray Pour Halloween

Derniers commentaires
Par ExpatoViet il y a 1 an(s)
https://www.youtube.com/watch?v=Oq_0b6E2L9E
Voici le lien d'un Trailer.

Répondre
-
like this post


Par ExpatoViet il y a 1 an(s)
Je ne comprend pas que "Muoi - La legende du portrait" ni sois pas, certe il n'existe pas en France mais vous pouvez vous le procurer sur internet en VOSTFR un trait bon film d'horreur koréen qui ce passe au vietnam bonne histoire bonne intrigue franchement a ne pas rater !

Répondre
-
like this post


Par Min il y a 2 an(s)
Suicide Club est pas du tout à la hauteur des autres films cités ci dessus il était vraiment bâclé par rapport au Manga, c'était vraiment décevant de regarder ce film.
Sinon il manque pas mal de films d'horreur à voir et à revoir .. même si c'est un top 10~

Répondre
-
like this post


Par Ermitedemasse il y a 3 an(s)
Personnellement, j'aurai ajouté Noroi, assez méconnu, mais qui est probablement le film qui m'a le plus fait flippé, avec les Ju-on japonais (le premier The grudge américain n'est pas mal non plus) et Rinne, de Shimizu.

Répondre
-
like this post


Par dvd il y a 3 an(s)

1
Horreur Asiatique oui dark water est un film a voir et a revoir tranquilleent devant sa tv avec des pop corn .

Répondre
-
like this post


Par elodie.leroy il y a 3 an(s)

Si je m'étais écoutée, j'en aurais mis des tas d'autres et les choix furent difficiles. Dark Water est un super film, mais j'avais déjà mis des films dans le même genre et je voulais un max de diversité géographique - raison pour laquelle j'ai mis The Eye au lieu de Dark Water alors que je préfère le Nakata.
Je pensais aussi à un moment mettre Battle Royale, un de mes films cultes, mais n'est-il pas réducteur de le classer dans la catégorie "film d'horreur" ? Entre Battle Royale et Suicide Club, le second se prêtait plus au ton de ce dossier.
Je pourrais en citer des tas d'autres jamais sortis en France, comme The Neighbor N°13 qui est un film absolument extraordinaire.
N'hésitez pas à en poster des bandes-annonces de films qui ne sont pas mentionnés ici!

Ci-dessous, la bande-annonce de The Neighbor N°13
http://www.youtube.com/watch?v=XB4qenZS8B0

Répondre
-
like this post


Par snakyj il y a 3 an(s)
Joli top...Mais il n'y a pas Dark Water, c'est quand un même un film culte réalisé par le grand Hideo Nakata

Répondre
-
like this post


>> Voir les 7 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Blood Island
Blood Island
Sortie : 3 Mai 2011
Éditeur : Distrib Films

Les dernières news
La Question de la semaine : quel film vous a fait le plus peur au cinéma ?
Fabrice Du Welz, Sheryfa Luna, Philippe Katerine, Lucas Belvaux, Emma Luchini et Jonathan Lambert nous parlent des films qui font peur

Le Rough Guide des Films d'horreur et du Film noir
Les éditions Tournon proposent des guides historiques et esthétiques sur les films d'horreur et le film noir.

The Prince avec Bruce Willis, un inédit bientôt en DVD et Blu-Ray
Et aussi John Cusack, Jason Patric et 50 Cent !

Grey’s Anatomy Saison 10 : les acteurs n'y connaissent rien !
Les médecins du dimanche ont de l'humour !

Howard le Canard en Blu Ray : c'est pour bientôt !
L'un des pires films des années 80 enfin visible en HD !

>> Toutes les news de Blood Island<<

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu






Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

© 2007-2014 Filmsactu .com. Tous droits réservés.  Un site du groupe Mixicom - Réalisation : Vitalyn