FilmsActu.com



Adam Scott : de Parks and Recreation à Big Little Lies saison 2 - interview

Etiqueté acteur de comédie de par ses participations à Parks and Recreation, Party Down, The Good Place ou encore la Vie Rêvée de de Walter Mitty et Hot Tube Time Machine, Adam Scott prouve qu'il est aussi doué pour le drame avec Big Little Lies.

FilmsActu a eu l'occasion de discuter avec lui de la saison 2 de la série HBO actuellement diffusée en France sur OCS mais aussi de Parks and Recreation, de Reese Witherspoon, de l'évolution des séries en général, du rôle des femmes à la télé et de son statut d'acteur comique. 

Big Little Lies

ADAM SCOTT - Ed MacKenzie, le mari de Madeline (Reese Witherspoon)
 

 "Personne n’aurait accepté cette suite si les idées n’étaient pas bonnes."  


A l’annonce de la saison 2, de nombreux fans ont eu peur que cette suite ne soit produite pour les mauvaises raisons. 

Adam Scott : Oui je comprends. On a eu le même raisonnement mais on a vite été rassurés en lisant le scénario de David E Kelley. Puis personne n’aurait accepté cette suite si les idées n’étaient pas bonnes. Nicole Kidman et Reese Witherspoon, qui sont productrices et ont défendu le projet depuis le début, auraient eu trop à perdre.

A quel moment vous êtes vous rendu compte que Big Little Lies était plus qu’une simple série ? Shailene Woodley a dit que pour elle c’était après le 3e épisode.
Pour moi aussi.  Après l’épisode 3, j’ai senti que Big Little Lies devenait un phénomène culturel, même si ce terme me paraît pompeux. D'un coup, Big Little Lies est devenue la série dont tout le monde parlait. Je n’avais jamais participé à quelque chose de comparable.

Big Little Lies

Pourtant vous avez participé à Parks and Recreation et Party Down qui sont toutes les deux devenues cultes ?
Oui. Mais cette reconnaissance est toujours arrivée bien après la fin de la diffusion et non pas pendant. Il a fallu que de ces séries soient annulées pour que l’on se sente aimés (rires). Parks and Rec avait les fans les plus gentils et enthousiastes au monde. Mais depuis la fin de la série, ils sont devenus incroyablement plus nombreux. Il y a peu on a fait une rencontre Parks and Rec au Kodak Theater à Los Angeles, là où se déroulent les Oscars, et c’était plein. On faisait des rencontres pendant la diffusion dans des petits cinémas en banlieue de Los Angeles qui n’étaient remplis qu'à moitié. C’est génial aujourd’hui que les séries puissent connaître une véritable existence après leur arrêt. Mais là avec Big Little Lies, c’est encore un niveau supérieur.
 
Big Little Lies

Que pouvez-vous nous dire sur votre couple avec Reese Witherspoon ?
Il y a des changements (rires). De gros changements. Ils vont être en crise cette saison. 

Dans la saison 1, Ed est prêt à tout pour soutenir Madeline. Mais en découvrant qu’on lui a constamment menti, il s’endurcit et se rebelle. Cela fait du bien de pouvoir se lâcher en tant qu’acteur ? On vous retrouve souvent dans le rôle du type sympa mais un peu naïf qui finit par se faire avoir.
Oui. Le couillon (rires). David Kelley et Liane Moriarty sont tellement doués pour écrire le développement des personnages. Et j’étais ravi de découvrir ce changement de comportement. Madeline traverse des épreuves qu’Ed ignore. Quand on les retrouve en saison 2, il cherche son identité en dehors de leur mariage. Sa façon de s’habiller change aussi. Il se demande où est sa place dans le monde. Cela fait du bien de le voir arrêter de vivre par le prisme de sa femme.
 

Vous tournez la plupart du temps dans des comédies. Big Little Lies est-elle la possibilité pour vous de montrer une autre facette de votre talent ?
Complètement. De par mon passé, on pense rarement à moi pour des rôles plus sérieux. C'était la même chose pour Reese qui vient aussi de la comédie. Mais Big Little Lies nous permet de montrer autre chose. On a tendance à rabaisser les acteurs de comédie alors qu'il est beaucoup plus compliqué de faire rire que pleurer.

Avez-vous une anecdote de tournage à partager ?
J’ai eu cette scène avec Nicole Kidman et Laura Dern. Je ne dirais pas laquelle pour ne rien spoiler. Mais j’étais tellement nerveux de me retrouver face à ces deux actrices. Elles dégagent tellement de choses. Et de manière totalement différente. Laura Dern est un volcan et Nicole a un charisme sidérant. Les femmes devraient tout contrôler. Ce tournage m'a offert les conditions de travail les plus faciles, agréables et pratiques que je n'ai jamais eu. Reese et Nicole sont d’excellentes productrices. L’ambiance était vraiment positive sur le plateau. Il y a peu de scènes où l’on apparaît tous ensemble mais quand cela arrive c’est un tel plaisir.
 

Big Little Lies

Qu’apporte Meryl Streep à la série selon vous ?
C’est Meryl Streep… Impossible de faire mieux. Et quand vous la rencontrez vous êtes surpris de découvrir quelqu’un d’aussi accessible. La première fois que je l’ai rencontrée c’était lors des séances de lecture. Dans une vie d’acteur, vous rêvez de ce genre de moment, de pouvoir un jour échanger avec quelqu’un de ce niveau. Je me souviens que j’étais en train de parler avec quelqu’un quand j’ai senti une main sur mon épaule. C’était Nicole Kidman; Elle m’a dit « J’aimerais que tu rencontres quelqu’un ». Je me retourne et voilà Meryl Streep devant moi. "Mon Dieu, qu’est ce qui se passe ?" est la première pensée qui m’est venue à l’esprit. J’ai brièvement discuté avec elle puis elle est partie et je suis resté debout sans bouger. Laura Dern est alors venue vers moi et m’a dit de manière maternelle : « J’ai tout vu, tu as été très bien. » (rires). Tout ça pour dire que pour tout le monde, c’était assez incroyable de rencontrer Meryl Streep. On est tous acteurs et elle compte parmi les meilleurs dans notre métier. On ne fait pas mieux que Meryl Streep. Etre dans une série avec elle est tellement enrichissant.

Que pouvez-vous nous révéler sur son personnage ? Elle est la mère de Perry Wright (Alexander Skärsgard).
Son personnage est… flippant (rires). Elle fait peur à tout le monde. Sa motivation est légitime. Elle enquête sur la mort de son fils. Elle sent que quelque chose ne va pas. Mary-Louise est quelqu’un de très intelligent. Elle est une énorme menace pour les Monterey 5.

Big Little Lies

"Je n’ai pas besoin de voir une énième série à propos d’un homme en pleine crise de la cinquantaine jonglant entre son travail, ses potes et ses gamins. On a besoin d’autres histoires."


Pendant longtemps les femmes ont été ignorées à la télé. On leur offrait sans cesse les mêmes rôles. Tout est en train de changer. Big Little Lies en est la preuve. Vous qui êtes dans le métier depuis longtemps, comment percevez-vous cette évolution ?
Elle est positive. On a besoin d’autres voix dans l’entertainment. On a besoin d’idées neuves, de perspectives différentes. Pas juste celles des femmes, mais aussi des minorités et de femmes issues de ces minorités. Je n’ai pas besoin de voir une énième série à propos d’un homme en pleine crise de la cinquantaine jonglant entre son travail, ses potes et ses gamins. On a besoin d’autres histoires. La télé n’a jamais été aussi riche qu’aujourd’hui grâce à ce changement de mentalité. Cela fait longtemps que les spectateurs ne se retrouvent plus dans les séries dites classiques. Il a juste fallu du temps à l’industrie pour en prendre note et l’accepter. C’est une période excitante pour nous tous.

Vous qui êtes un grand fan de rock, avez-vous discuté avec Zoë Kravitz de son père et de son enfance à côtoyer les rockstars ?
J’avais tellement envie de le faire mais je me suis retenu. Cela a été une vraie épreuve (rires). Je suis certain que c’est fatiguant pour elle de toujours répondre aux questions sur son père. Mais pourtant j’avais tellement envie de lui en poser ! Let Love Rule (premier album de Lenny Kravitz - 1989) est paru lorsque j’étais encore au lycée. On l’écoutait en boucle avec mes potes en fumant des joints. Donc, oui cela a été un supplice de résister à lui en parler. Mais Zoë est très simple. On ne croirait pas qu’elle a grandi dans un environnement aussi luxueux. Mes compliments à ses parents (rires).

Big Little Lies



Par Olivier Portnoi Réagir


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.