FilmsActu.com



Bumblebee : "Mon point de vue est très différent de celui de Michael Bay" Travis Knight interview

Les Transformers sont de retour sur nos écrans avec Bumblebee le premier spin-off de la saga.

 

On retrouve l'Autobot muet dans les années 80 alors qu'il a perdu la mémoire après un combat sans pitié contre les Decepticons. Bumblebee va être recueilli par Charlie (Hailee Steinfield), une adolescente rebelle, alors qu'un militaire (John Cena) est à ses trousses.

 

Bumblebee

 

Exit Michael Bay, c'est désormais Travis Knight (Kubo et l'armure magique, L'étrange pouvoir de Norman) qui a été chargé de la réalisation de ce film qui rappelle les grandes heures de Amblin (notamment E.T) ou encore le Géant de Fer de Brad Bird. Une chouette surprise que l'on ne peut que vous conseiller et qui est de loin le meilleur film Transformers avec le premier.

 

FilmsActu a eu l'occasion d'en discuter avec Travis Knight (qui pour la petite histoire est le fils de Philip Knight, le fondateur de Nike).

 

Bumblebee

 

"J’ai voulu que Bumblebee provoque les sensations que j’ai ressenti en découvrant E.T dans les années 80."

 

A quel point est-ce différent de réaliser un film live action comparé à un film d’animation ?

Il y a énormément de points communs. Notamment par la multitude d’effets visuels qui composent les deux. Mais il y a bien sûr de nombreuses choses complètements différentes. L’animation est très réfléchie à l’avance, demande énormément de préparation, de discipline. Tu ne peux pas tourner en extérieur car cela coûte trop cher et c'est trop imprévisible. En live action, il y a plus de place à la spontanéité et à l’imprévu. Ce qui est excitant. En même temps, cela apporte énormément de pression. Tu dois gérer ton temps, faire attention aux horaires des acteurs, aux éléments extérieurs, le soleil ne sera levé que tant de temps, et il te faut finaliser ton plan. Pour un live action, il y a plus de chaos et d’énergie contrairement à l’ambiance studieuse et calme de l’animation. Mais tu te nourries de cette énergie et parfois la magie opère.

 

Aviez-vous d’autres films en tête en réalisant Bumblebee ?

Oui, difficile de le cacher. Situer ce film au milieu des années 80, à la période où les Transformers sont apparus, avait tout son sens puisque l’on préparait une origin story d’un des Transformers. J’ai repensé à mon expérience personnelle à grandir dans les années 80, aux films de cette décennie et à ce qu’ils représentaient pour moi et comment on pourrait s’affilier au cinéma de cette époque. Selon moi, il n’y a pas de meilleurs films des 80’s que les productions Amblin. Le premier film qui m’a fait pleurer était E.T. J’ai été réellement touché par ce film. Je l’ai vu au cinéma avec ma mère et il m’a fait ressentir tellement d’émotions. E.T a été mon guide spirituel sur Bumblebee. J’ai voulu que Bumblebee provoque les sensations que j’ai ressenti en découvrant E.T dans les années 80.

 

 

« Mon point de vue est très différent de celui de Michael Bay ».

 

L’objectif de Bumblebee était-il de proposer quelque chose de totalement neuf dans l’univers Bumblebee ?

Oui. A travers mes années de cinéma,  j’ai développé une philosophie sur la manière dont je voulais traiter les films. Je veux raconter des histoires qui sont un équilibre entre la noirceur et la lumière, l’intensité et la chaleur, l’humour et le cœur, avec un cerveau actif et un cœur qui bat fort. Je l’ai appliqué ici. Mon approche et mon point de vue sont très différents de ceux de Michael Bay mais l’univers Transformers est riche et en développement. Ceci est juste une histoire qui se repose sur un personnage. Qui est plus intime. Et c’est le genre d’histoire qui m’excite à raconter.

 

Pourrait-il y avoir un Bumblebee 2 ?

Il pourrait oui (rires). Mais je ne sais pas s’il y en aura un. C’est au public de décider. Si suffisamment de personnes voient le film et demandent une suite, peut-être qu’il y aura un Bumblebee 2.

 

Bumblebee

 

Il a été dit que vous réaliseriez peut-être les Gardiens de la Galaxie 3. Est-ce vrai ?

Allez, vous savez que je ne peux pas commenter ça (rires). Je peux juste dire que je suis un grand fan de Marvel. Et ce n’est certainement pas une surprise si je dis que j’étais un grand comic book geek en étant gamin. C’était assez incroyable ce qu’ils sont parvenus à faire mais… non je ne peux pas commenter sur ces spéculations (grand sourire).

 

Mais vous aimeriez réaliser un film de super-héros ?

Quand je regarde ce que j’ai déjà fait, je me rends compte que j’ai toujours cherché à raconter des histoires différentes dans des genres différents. A l’avenir, j’aimerai raconter le plus d’histoires possibles dans des genres différents mais à ma manière. Donc oui. Dans ce cadre pourquoi faire un film de super-héros.

 

Bumblebee

 

Quel film a changé votre vie ?

J’ai déjà parlé de E.T. Si je devais tout ramener à un film, cela serait celui-là. C’est la première fois que j’ai vraiment compris le pouvoir d’un film sur le public. Le film dans sa forme la plus éclatante nous permet de ressentir de l’empathie, nous permet de voir le monde à travers les yeux de quelqu’un d’autre et de vivre l’histoire de quelqu’un d’autre comme s’il s’agissait de la nôtre. Cette expérience partagée ne peut que contribuer à nous sentir encore plus connectés les uns aux autres. Ce film a eu cet effet sur moi et m’a mis sur la voie pour devenir réalisateur.

 

Savez-vous si  d’autres spin-offs sont en préparation ?

Il faudra demander aux pontes de Paramount. Il y a tellement d’histoires possibles et de spin-offs possibles. Bumblebee est ma version de Transformers mais de nombreux autres devraient voir le jour bien sûr.

 

propos recueillis par Lola Maroni (PureBreak).

 

Bumblebee

 



Par La Rédaction Réagir


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.