FilmsActu.com



Creed 2 : "Stallone pouvait être capricieux et colérique. Mais il est le boss !" Dolph Lundgren interview

Ivan Drago est de retour ! 34 ans après Rocky IV, Dolph Lundgren est à l'affiche de Creed 2 et reprend son rôle de colosse russe qui tua Apollo Creed sur le ring avant de perdre face à Rocky (Sylvester Stallone).
 
Creed 2
 
Abandonné par son pays, par sa femme, humilié après sa défaite face à Rocky Balboa, Ivan Drago a vécu comme un paria. Désormais coach de son fils Viktor Drago (le boxeur Florian Munteanu), il compte prendre sa revanche en l'opposant à Adonis Creed (Michael B Jordan), le jeune protégé de son ancien ennemi.
 
FilmsActu a pu passer 6 minutes en compagnie des deux géants que sont Dolph Lundgren (1m96) et Florian Munteanu (1m93).
 
Sylvester Stallone a posté une vidéo dans laquelle il annonçait que Creed 2 était certainement la fin de l’aventure Rocky. Qu’en pensez-vous ? Vous y croyez ?
 
Dolph, comment est-ce de retravailler avec Stallone 34 ans après Rocky IV? Est-il différent ? S’est-il assagi ? Est-il moins control freak ?
Dolph : Oh oui. Il lâche un peu de lest. Pas de poigne mais de lest. A l’époque de Rocky IV, je n’avais aucune expérience d’acteur. Stallone était mon boss. J’obéissais à ses ordres, même si je n’étais pas toujours d’accord. Mais c’était notre contrat. Là, on a pu avoir des discussions… ou du moins tenter (rires). Puis il ne réalise pas (le réalisateur est Stephen Caple Jr). Il est plus à l'écoute et de mon côté, j'ai depuis fait 60 films.

Quels genres de discussions pouviez-vous avoir ?
Dolph : Rien de très important.... Sly est plus ouvert et relax. A l’époque de Rocky 4, il s’entraînait, se battait, soulevait des poids, boxait avec moi dans le ring tout en réalisant le film, en le produisant et en étant le scénariste qui réécrit tous les jours les scènes. Je ne sais pas où il trouvait l’énergie. Mais quand vous travaillez à ce niveau, vous êtes plus… comment dire…capricieux. Et lunatique. Et Difficile. Faut pas oublier que Sly est italien. Cela explique aussi certaines choses (rires). Aujourd’hui, il est plus tranquille et posé.
 
Creed 2
 
Vous demande-t-on encore souvent de dire "i will break you" ? (sa phrase culte de Rocky IV)
Dolph : ha ha. Quasiment tous les jours. Surtout en ce moment avec la sortie de Creed 2. Je me promène dans la rue et forcément quelqu'un va venir me voir pour me dire "i will break you". Mais je ne peux pas m'en plaindre. Me voici 35 ans plus tard à nouveau dans un Rocky qui cartonne au box office.
 
A l’époque de Rocky IV, les gens pensaient que vous êtiez vraiment russe. Cela vous a longtemps collé à la peau (Lundgren est suédois). 
Dolph : Oui. Florian n’aura pas le même souci. Avant internet, c’était difficile de transmettre des informations au public. Ils vous voyaient dans le film, vous jouiez un russe, et pour 99% d'entre eux, vous êtiez russe. Avec Florian, c’est différent. Ceux qui le suivent sur le net, sur instagram, ont compris qu’il ne l’était pas (Florian Munteanu est germano-roumain). Pas que cela soit un problème d’être russe… enfin dans les années 80, cela pouvait l’être (rires).
Florian : Je n’avais pas pensé à ça. Mais oui, c’est facile de me retrouver sur internet et de découvrir mes origines. D’autant que je ne parle pas un mot de russe. On devait m’expliquer ce que je racontais à chacune de mes scènes parlées.
 
Creed 2

Comment est-ce que les russes ont accueilli Ivan Drago, Rocky IV et Creed 2 ?
Florian : Le feedback est positif. D’après ce que j’en ai entendu, les russes étaient satisfaits de la manière dont on parle russe…
Dolph : On a pas encore reçu de critiques du film en provenance de Russie mais Creed 2 va au delà des nationalités. C’est une histoire de filiation, de père et de fils, de famille… Le sujet est universel. Les russes apprécieront le rapport d'Ivan et de Viktor comme ce fut le cas en Amérique. Peut-être même plus.

Dolph, si vous aviez réellement dû affronter Stallone à l'époque de Rocky 4, qui aurait gagné ?
Dolph Lundgren : Dans les années 80 ? Ecoutez, j’étais plus grand que lui, j’étais champion européen de karaté, j’avais un sacré avantage. Je l'aurais démoli. Cependant il aurait pu avoir de la chance. J’étais quand même sacrément costaud à cette époque. Mais il m’a impressionné. On a vraiment fait du sparring ensemble. Pas non plus de manière très dur mais on y allait quand même. Je m'étais aussi entraîné avec son frère Frank qui était un bon combattant. Peut-être même meilleur que Sly.
 
Creed 2
 
Creed 2
 
Creed 2
 


Par Olivier Portnoi 3 commentaires


Derniers commentaires
Par Tetouan il y a 4 mois
Un film de nazis pour les nases !
Répondre
-
voter voter
1


Par drago-power il y a 5 mois
j'adore ce mec. Dolph est vraiment sous employé au cinéma. Creed II le prouve.
Répondre
-
voter voter


Par Sinefil il y a 5 mois

likeSmall 15
Très belle interview !
Répondre
-
voter voter


>> Voir les 3 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.