FilmsActu.com



David Hasselhoff contre les Zombies pour Call Of Duty Infinite Warfare - interview

Alors qu'on attendait son grand retour dans le remake d'Alerte à Malibu avec Dwayne Johnson l'été prochain ou dans l'hypothétique reboot de K2000 par Justin Lin (Fast and Furious), David Hasselhoff retrouve l'éclat des projecteurs pour le jeu Call Of Duty Infinite Warfare. A 64 ans, The Hoff a l'air plus en forme que jamais (bien plus que dans Sharknado 4).

FilmsActu a été invité à Londres lundi 31 octobre, jour d'Halloween, afin de découvrir le nouveau Call Off Duty ainsi que ses deux modes coopératifs et multiplayers. Celui qui nous intéresse aujourd'hui est Zombies in Spaceland.

Ce jeu dans le jeu se déroule au cœur d’un parc d’attractions dans les années 1980. A vous d'être le geek, la bimbo, le sportif ou le rappeur et de dégommer du zombie à gogo tandis que David Hasselhoff fait le DJ, donne des indices et gratifie de punchlines dignes de son personnage over the top de The Hoff. 

Jeux Vidéo

David Hasselhoff est visiblement heureux de parler à la presse et de contribuer à un jeu aussi énorme que Call Of Duty. Loquace, drôle, jamais avare en anecdotes, l'homme qui restera à tout jamais Michael Knight et Mitch Buchannon pour des générations entières de spectateurs nous a offert un spectacle en interview digne d'un one man show. En voici quelques extraits.



Comment vous êtes-vous retrouvé sur Call Of Duty ?

Je pensais que l’on voulait de moi pour la pub du jeu. Habituellement, c'est pour ce genre de choses que l'on me contacte. Mais on m’a dit que j’allais être dans le jeu, que l’on allait scanner les mouvements de mon visage et de mon corps avec des capteurs… J’étais bluffé. J’ai pu voir comment un tel jeu est conçu, les moyens colossaux mis en œuvre et tous ces passionnés qui travaillent en coulisses.

 

Parlez-nous justement de votre partie du jeu ?

Il faut combattre des zombies. Ils sont lents et stupides comme cela les plus vieux comme moi ont une chance de s’en sortir (rires). Je suis le DJ, je passe quelques chansons et j'offre des indices. Les kids vont aimer. Surtout tous ceux, et ils sont nombreux, qui ont grandi en regardant K2000 et Alerte à Malibu. Ils vont avoir droit au "full Hoff", au Hoff complet. C’était vraiment fun à faire.

 

Comment The Hoff s’intègre t'il à un tel jeu ?

Il est important pour moi de rester connecter aux jeunes. Il y a quelques années, j’ai joué dans Bob l’Eponge, Bob Esponja en espagnol (rires). Hier des espagnols sont venus me voir en me disant, vous êtes  Bob Esponja ! A l'époque, j’avais demandé à ma fille si elle connaissait cette éponge sur Nickolodeon. Elle était hystérique de savoir que j'allais jouer dans le film.

Jeux Vidéo

Ce film m’a permis de connecter avec une autre génération de gamins qui aujourd’hui connaissent K2000 et Alerte à Malibu. J’ai aussi participé à Hop avec des lapins. On me propose beaucoup de cameo. Au final, je me retrouve souvent dans les pubs mais pas dans les films. Mon prochain film devrait s’appeler cameos. J'aurai peut-être une chance d'y figurer (rires).

Jeux Vidéo 

Comment était-ce d’avoir votre visage scanné pour le jeu ?

La première fois c’était pour Click (avec Adam Sandler). Cela avait un travail de sept heures avec Rick Backer (grand manitou des effets spéciaux à Hollywood) mais le résultat n’a jamais été utilisé. C'était certainement trop drôle pour les producteurs au vu du résultat du film. Puis j’ai fait Bob L'éponge le film. La technologie avait un peu évolué. Mais pour Zombies in Spaceland, tout est allé vite. Les avancées technologiques sont incroyables. Quand j’ai vu ma numérisation, j’ai adoré. Déjà, j’ai l’air plus jeune et j’ai une belle dégaine. C’est moi à l’époque. Avec les motion detector, j’ai pu insérer ma personnalité et mes mimiques dans le jeu. Ils m’ont laissé dire ce que je voulais. J’ai aussi pu travailler avec Pee Wee Herman, qui incarne le méchant et qui a été mon colocataire à la fac. Je n’avais pas vu Paul Reubens depuis de nombreuses années. 

 

Zombies in Spaceland se passe dans les eighties. Que conservez-vous de cette décennie ? Etes vous nostalgique ?

Pour être honnête, je ne me souviens pas très bien des années 80. Cela veut dire que l’on savait vraiment s’amuser (rires). Quand tu t’amuses vraiment, tu te souviens rarement de ce qu’il s’est passé la veille au soir (rires). J’ai quand même des souvenirs. J’ai écrit quelques livres sur le sujet. C’était une époque excitante. Tout était nouveau pour nous. Comme quand Micheal Jackson est arrivé avec "Beat It". Des quantités d’artistes novateurs faisaient leur apparition. On se retrouvait ensemble pour des évènements comme des concerts contre le Sida. Nos mondes se mélangeaient même si on était différent. Sur la pochette d'un de ses albums,  Michael Jackson était assis sur une voiture qui ressemblait à Kitt. Il m’avait invité à Neverland avec mes enfants. Tout était fun dans les 80’s. On se souciait peu du lendemain.

Jeux Vidéo 

 

Pourtant, K2000 puis Alerte à Malibu avaient été assassinés par les critiques ?

Oui. Sur K2000, il avait été dit que c’était une série avec une voiture qui parle et un playboy et que la voiture était la star. Je m’en foutais. On était un succès. Pour l’histoire, je n’ai jamais tourné une scène avec Kitt. William Daniels (la voix de Kitt), je l’ai rencontré à une fête de Noël et je ne savais pas qui il était. A chaque tournage, ses lignes étaient lues par quelqu’un de l’équipe technique. 

Jeux Vidéo 

Etes-vous fan d’horreur ? On vous a vu dans plusieurs films d’horreurs et maintenant vous voici dans ce jeu.

Je suis fan de bons films d’horreur. L'histoire de Zombies In Spaceland ressemble plutôt à celle d’un "mauvais film" d’horreur que j’étais supposé tourner il y a quelques années. On m’avait demandé d'incarner un acteur célèbre plus tout jeune, comme David Hasselhoff, qui entraîne de jeunes célébrités chez lui. Puis, il les tue une par une. Le script de ce film était terriblement nul. Mais j’avais déjà fait d’autres merdes comme Piranha 3 DD. J’étais parfait pour ce rôle. 

 

Vous détestez vraiment Piranha 3 DD ?

Non. Je ne le déteste pas. Est-ce que je trouve ce film horrible ? oui. Mais je ne le déteste pas. Est-ce que c’est un film de merde ? Oui. Mais c’est pour cela que je l’aime. Et il aurait pu être pire. Avec le réalisateur, on s’est vraiment marré sur le tournage. J’ai quand même balancé "Ginger Little Moron" (petit rouquin débile) à un gamin se faisant bouffer la tête. J’adore cette réplique.     

Kung Fury
Kung Fury
 

Vous êtes souvent invité à jouer votre propre rôle. L’auto parodie est devenue votre fonds de commerce.

Je n’accepte pas les parodies de moi-même parce que j’en ai envie. Je les accepte car je sais comment les faire fonctionner. Quand on m’en propose, je peux leur dire si cela va trop loin ou s'ils se moquent de moi. Mais je sais comment prendre leurs idées et les rendre drôle à ma façon. Je fais beaucoup de pubs. Elles sont souvent conçues comme des making-of. Il est plus facile d’y insérer de la dérision que dans un format de pub traditionnel. Par exemple pour un pub pour le sirop, j’ai balancé "it’s Hoff Drops" au lieu de "Cough Drops" (gouttes pour la toux)

.

The Hoff est votre double maléfique dans un sens ?

Complètement. Ce concept a été inventé par des secrétaires en Australie il y a 14 ans. Je me souviens du coup de fil. Un journaliste australien m’avait demandé ce que cela me faisait d’être un sex symbol à 50 ans. J’avais répondu : c’est génial pourquoi ? Et là il m’avait expliqué que des secrétaires s’envoyaient des e-mails avec des jeux de mots à partir de The Hoff. Comme Some Like It Hoff, he’s hoff tastic, he’s hoff licious, desperate hoffwives. On m’a ensuite offert un livre de Hoff Jokes (des blagues sur Hoff). En voici une : David Hasselhoff entre dans un bar et le barman dit : “bonsoir monsieur Hasselhoff". Hasselhoff lui explique "à partir de maintenant, c’est juste The Hoff". Le barman répond : "No Hassel ?" (pas d'histoire). J’ai explosé de rire. C’est stupide mais tellement drôle. Cela m’a donné l’idée de la punchline "Don’t Hassel The Hoff" (ne cherchez pas le Hoff). J’en ai fait des t-shirts. 
Jeux Vidéo 

Comment expliquez-vous votre longitivité ?

Je m’adapte. Si je ne joue pas à la télévision, je tourne dans des publicités. Si je ne peux pas être David Hasselhoff, je deviens The Hoff. J’ai de la chance mais je bosse vraiment dur. Pour durer aussi longtemps que moi dans le show business, tu dois bosser très dur. Et être solide psychologiquement. Comme cela quand tu es rejeté, que tu ne décroches pas un rôle, quand tu es éjecté d'un projet comme quand j’ai emmené K2000 à NBC et qu’ils l’ont tourné sans moi, tu peux prendre du recul et en rire. Il faut savoir que dans ce métier, tu te retrouveras dans des situations incompréhensibles. Crois moi, il y a des moments où je suis tellement furieux que je balance tout ce qui est à ma portée en hurlant. Puis je me rends compte que je loge dans un hôtel de luxe à Londres, que je suis dans Call Of Duty, que je m’envole demain pour Singapour où je vais recevoir un cachet à six chiffres pour passer des disques lors d’une croisière. De quoi je m’inquiète ! 

Kung Fury 

L’intérêt de ce jeu est aussi son ambiance 80’s, du look rétro à la bande-son. Comment expliquez-vous ce retour des 80’s dans la culture populaire ?

Je ne sais pas. Mais j’en profite. Ma chanson "True Survivor" pour le moyen métrage Kung Fury a fait 25 millions de vues YouTube. C’est génial. Si on fait attention, on peut remarquer qu'elle ressemble assez à "Danger Zone" de Kenny Rodgers pour la B.O de Top Gun. Je l’ai signalé au compositeur. Mais la vidéo est démente. J’y fais des trucs de dingue. Je chevauche même un dinosaure.
Kung Fury

Je m’amuse avec les 80’s. Je participe aussi à un gros film sur les 80’s. Mais je n’ai pas le droit d’en parler.

 

Ce n’est pas Baywatch (le remake d'Alerte à Malibu) ?

Non, c’est encore un autre film.

 

Justement parlons d’Alerte à Malibu. Vu que Dwayne Johnson reprend le rôle de Mitch, qui êtes-vous dans ce remake ?

Je n’en sais rien (rires). C’est ce que je lui ai dit en débarquant sur le plateau. Si toi tu es Mitch, je suis censé être qui ? Itch son frère ? Il s'est marré. Mais j’ai accepté qu’il reprenne le rôle. Je pouvais soit rester chez moi à pleurer et le regarder à la télé soit accepter qu’il y a 20 ans c’était moi la star et que maintenant c’est Dwayne Johnson. The Rock est là parce qu’il a bossé et qu’il a du talent. Il mérite certainement sa place. Si le film fonctionne et qu’il est convaincant en Mitch, j’aurai le droit d’être dans la suite. Si le film se plante, je pourrai leur dire "je vous l’avais dis" (rires).

Alerte à Malibu 

Que pensez-vous de la télé d’aujourd’hui ?

Il y a trop de télé réalité sans fond. En même temps au niveau des séries, la télé fait un comeback incroyable. Certaines d'entre elles sont phénoménales. Comme The Americans ou Fargo. Il y a tant de séries supérieures aux films que l’on nous propose dans les cinémas.

 

Quelles sont les questions les plus incongrues que les fans vous posent ?

Quelle est ta couleur préférée ? Quand je fais le Comic Con, on me pose ce genre de questions. Ou comment faites-vous pour avoir autant de poils sur le torse ? Je suis allé à l'Université d’Oxford à Cambridge et la première question que l’on m’a posé a été : "Kitt est-il gay ?" . J’ai répondu "Non. Et toi ?". Une fille m’a demandé : "comment faites-vous pour être aussi beau ?", j’ai répondu : "Grâce aux femmes comme toi". Elle n'a pas su quoi répondre. On me pose sans cesse des questions bizarres.

Jeux Vidéo

The Hoff et notre journaliste ravi ! 
 

Participerez-vous à d’autres jeux  vidéos ?

J’aimerai bien. C’est parfait pour avoir une jeunesse éternelle.

 

Qu’en est-il des projets de relance de K2000 ?

Je suis allé voir Robert Rodriguez. Il voudrait ramener K2000 sur sa chaîne El Rey mais avec une machette. Et que l’on tue tout le monde ! (rires).

 

Vous retrouvera t'on dans Kung Fury 2 en préparation ?

J’en parlais avec David (Sandberg) il y a encore quelques jours. Il me disait que le film allait entrer en production en 2017 et qu’il continuait à écrire. Je n'arrête pas de lui dire qu'il faut que l’on refasse quelque chose ensemble. En bossant dessus sur "True Survivor" avec David, j’ai compris que quelque chose de spécial se passait. Ce gamin a du talent. D'ailleurs, Spielberg veut être associé au projet. Un jour, David arrive chez moi et me dis "tu connais Steven Spielberg ?" "euh, bien sûr! Je l’ai rencontré une fois" "Et bien, il veut produire le film". C’est dingue. J’ai hâte."



Jeux Vidéo

Jeux Vidéo



Par Olivier Portnoi 3 commentaires


Derniers commentaires
Par benboulg 12 il y a 1 an(s)
Il n'est visiblement pas redescendu depuis les années 80. La drogue c'est mal david
Répondre
-
voter voter


Par lena re il y a 1 an(s)
Je kiff
Répondre
-
voter voter


Par Sally wally il y a 1 an(s)
The Hoff est fou mais génial.
Répondre
-
voter voter


>> Voir les 3 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Jeux Vidéo

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2017 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.