FilmsActu.com



Jean-Claude Van Damme réagit à la polémique d'On n'est pas couché

Pris dans une polémique et taxé d'homophobe après son passage dans l'émission ONPC de Laurent Ruquier sur France 2 samedi soir, Jean-Claude Van Damme s'est expliqué chez Morandini Live mardi.
 
"Je n’ai rien contre les homosexuels" a-t-il déclaré avec ses mots à lui, un petit chien dans les bras. "Un, je n’ai rien contre les homos, deux je n'ai contre les femmes et trois, je n'ai sûrement rien contre les chiens. La vie est belle, tout est impeccable. Toutes ces rumeurs sont des choses créées à la télévision. Je ne sais pas pourquoi, on veut peut-être me faire du mal. En tout cas, love you everybody"
 
Lukas
 
Le comédien belge, prochainement au cinéma dans le film Lukas, insiste sur le fait que ses propos (certes maladroits et malvenus) ont été mal perçus. Avec son franc-parler à lui (pas toujours très habile), JCVD soutient ne pas être contre le mariage homosexuel et lance un grand message peace and love. "Les gens peuvent penser ce qu'ils veulent, je les emmerde. J'adore tout le monde, je suis un être humain qui défend les libertés, i love tout le monde, honestly, Jean- Claude Van Damme".
 
L'acteur avoue à Morandini qu'il ne savait pas ce que voulait dire homophobe ou homophobique (le français n'est pas sa langue natale, JCVD est flamand) et lui demande quel mot peut-on utiliser pour dire que l'on est pour les homosexuels. Il finit par inventer dans l'instant homoNophobique et conclut en parlant de lui à la troisième personne :
 
"Jean-Claude Van Damme est homonophobique, ce qui veut dire qu'il est pour les homos, pour les femmes, les enfants... Cette polémique m'attriste. J'ai quelqu'un de ma famille qui a voulu avouer à son père qu'il était homosexuel et qui n'a pas eu le courage de le faire. Il a pris une voiture pour se suicider. Il a été hospitalisé six mois et quand il a avoué la raison de son geste à quelqu'un qui lui était cher, on lui a dit "tu peux crever". cela me fait mal cette histoire. Quand on me dit que je suis un garçon qui n'aime pas les homosexuels, c'est triste. Je me sens bien avec les gens. Les gens qui m'entourent savent qui je suis moi qui aime tout le monde." Une réponse aussi lunaire que peut l'être le personnage.
 
 
Jean-Claude Van Damme sera de retour au cinéma le 22 août avec Lukas du français Julien Leclerq (Braqueuers). Il s'agit du premier film dans nos salles de Van Damme depuis Expendables 2 il y a 8 ans.
 
Lukas montre un Van Damme surprenant, sobre et touchant en papa célibataire qui galère pour offrir une vie à sa fille et se retrouve malgré lui entraîné dans le monde des gangsters de Bruxelles.
 


Par Michael Gardenzio 5 commentaires


Derniers commentaires
Par BLOODSPORT il y a 2 mois
1) HOMO= SEMBLABLE
2) PHOBIE= PHOBOS = ANGOISSE (PAS LA HAINE COMME CERTAINS DÉGÉNÉRÉS VEULENT NOUS LE FAIRE CROIRE.
L'ANGOISSE DE SON SEMBLABLE CE SONT LES HOMOSEXUELS QUI L'ONT PAS LES HÉTERO!!! ON RETROUVE LE MÊME PROBLÈME AVEC LE TERME ANTISÉMITE, EN FAIT CEUX QUI RÈGNENT SUR LES MEDIA S'INVENTENT DES NÉOLOGISMES POUR TROUVER UN RESPONSABLE À LEUR MAL-ÊTRE ET SURTOUT POUR SE FAIRE PASSER POUR DES VICTIMES...

Répondre
-
voter voter


Par KOTOMO il y a 2 mois
Sorti du contexte de bobo reac' mal dans leur peau, il n'etait pas nécessaire de se jurtifier je pense...
Car partout ailleurs, on a tous compris que c'était de la propagande feministe hors de propos!

Répondre
-
voter voter


Par marsjajan1 il y a 2 mois

likeSmall 87
Spycho a écrit:On ne peut plus rien dire dans cette société de merde sans etre taxé de sexiste, d'homophobe ect...

C'est tout à fait ça et direct maintenant ta les associations anti raciste ou Homo ou autre qui saute sur le truc et porte plainte ça devient grave, c pas parceque tu dis un truc que tes raciste ou homophobe... Je ne met pas dans le même panier les raciste et ceux qui disent des trucs mal tournes ou sortie du contexte idem pour les homophobe...le raccourci est directement mis pour tous les mots

Répondre
-
voter voter


Par Spycho il y a 2 mois
On ne peut plus rien dire dans cette société de merde sans etre taxé de sexiste, d'homophobe ect...
Répondre
-
voter voter
2


Par Gérald Folliot il y a 2 mois
L'auteur de cet article a sans doute confondu son avis et la réalité objective.
Dire que ses propros étaient maladroits et malvenue est purement subjectif.
Même remarque pour le fait de dire qu'il n'est pas toujours très habile ou qu'il est lunaire.
Peut-être qu'il a simplement le courage et le naturel pour s'exprimer différemment, sans filtre, pour dire ce qui lui semble juste, sans se préoccuper de ce que la bien-pensance galopante dans notre société imposerait.

Répondre
-
voter voter
2


>> Voir les 5 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2018 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.