FilmsActu.com



La Nonne : une histoire vraie ? Voici le vrai du faux du démon de The Conjuring

Le spin off La Nonne est-il tiré d'une histoire vraie ? Rassurez-vous, ce n'est pas le cas !
 
La Nonne
 
Si Conjuring : les dossiers Warren et les Conjuring 2 : Le Cas Enfield reposaient sur des faits soit disant réels mais romancés (la maison hantée de Conjuring 2 s'est avérée être une énorme arnaque imaginée par une gamine en manque d'attention), l'idée de la Nonne a été inventée de toutes pièces.
 
Aussi terrifiante fut-elle dans Conjuring 2, la forme de ce démon a été imaginée au dernier moment par le réalisateur James Wan (créateur de la saga Conjuring)
 
La Nonne
 
Néanmoins, le démon Valak (c'est le nom démoniaque de la Nonne) apparaît dans plusieurs manuscrits et dans un traité de sorcellerie. Dans ce traité, Valak a "l'apparence d'un enfant avec des ailes d'ange qui monte un dragon à deux têtes".
 
Selon les écrits, il porte également le nom de Valac, Ualac, Valu, Volac, Doolas, Volach. Valak est décrit comme Grand Président de l'Enfer, chef d'une armée de démons.
 
La Nonne
(La Nonne à gauche et la véritable représentation de Valek dans les livres de sorcellerie).
 
Valak a été imaginé au cinéma après une histoire de Lorraine Warren qui a confié avoir été poursuivie par un démon une grande partie de sa vie. Elle l'a décrit comme "un vortex tourbillonnant comme une tornade cachée dans une capuche". Mais afin d'augmenter l'effet de terreur, James Wan a imaginé cette Nonne.
 
"C'est une vision démoniaque qui ne hante que [Lorraine Warren], qui n'attaque qu'elle." a expliqué James Wan. "Je voulais quelque chose qui attaque sa foi. Et c'est là que l'idée de cette image très iconographique est apparue".
 
La Nonne
 
Si Corin Hardy (réalisateur de la Nonne) ne croit pas aux démons, il relate néanmoins une histoire étrange qui lui est arrivé pendant le tournage en Roumanie. 
 
A Allociné il explique : "Il y a cette séquence de corridor que nous avons tournée dans une véritable forteresse roumaine, alors que notre héroïne s’avance et que rode une présence démoniaque. C’était dans un couloir d’une soixantaine de mètres, que nous avions couvert de croix. Je rentre dans une petite cellule sombre, je vois deux personnes dans l’ombre que je pensais être des techniciens, je les salue et je me penche sur l’un des moniteurs pour suivre cette séquence complexe. Ils sont dans mon dos, je suis très concentré sur le plan, et quand il est enfin en boîte, je me retourne vers eux, soulagé, pour avoir leurs impressions… et je réalise qu’il n’y a personne dans la pièce avec moi. C’est vraiment quelque chose que je ne m’explique pas. Ca donne des frissons, non ? (Rires)".
 
 
ATTENTION SPOILERS
La Nonne
 
Si la Nonne est une invention, il existe un fait réel dans le film. A la fin, on apprend que Frenchy, le beau québécois, s'appelle en réalité Maurice. Lors de la séquence post générique, ce Maurice permet de faire le lien avec les époux Warren et le premier film Conjuring.
 
La scène post-générique nous conduit 20 ans après la Nonne. On se retrouve dans les années 70 et on revisionne une scène de Conjuring dans laquelle Ed et Lorraine Warren (Patrick Wilson et Vera Farmiga) livrent une conférence sur la possession à l'Université du Massachussetts. C'est à cette conférence qu'assiste Carolyn Perron (Lili Taylor) qui les emmènera dans la maison du premier film.
 
Les époux Warren évoquent le cas d'un certain Maurice, un fermier canadien francophone qui, sans avoir jamais suivi d'études, s'est retrouvé à parler couramment le latin. Ed Warren clame ne jamais avoir entendu quelqu'un parler aussi bien le latin. On nous montre Maurice avec des rushs à l'image granuleuse. Surprise, ce Maurice n'est autre que Frenchy ! Il attrape soudainement Lorraine Warren qui se met à crier.
 
On comprend ainsi pourquoi Corin Hardy, le réalisateur, n'a jamais révélé le véritable nom de Frenchy pendant le film. Maurice Theriault a réellement existé et a véritablement été victime de possession selon les Warren.
 
La Nonne
 
Le véritable Ed Warren a confié en 2016 à The Republican : "Maurice Theriault saignait par les yeux. Pendant son exorcisme, sa tête s'est fendue. Cela a été filmé. Des éruptions cutanées sont apparues sur sa peau, comme des brulures, et des croix sont apparues sur son corps... Si c'était une maladie mentale ou s'il faisait semblant, pourquoi est-ce les tables ont été soulevées du sol ? Il est resté à l'hôpital pendant six semaines et les docteurs n'ont pas su expliquer ce qu'il s'était passé".
 


Par Chuck Spadina 7 commentaires


Derniers commentaires
Par Killian il y a 5 mois
A tu son numéro car j'y crois pas
Répondre
-
voter voter


Par D'onofrio il y a 6 mois
Donne moi ton numéro
Répondre
-
voter voter


Par Kindly il y a 6 mois
"Le véritable Ed Warren a confié en 2016 à The Republican"
Voilà un fait étonnant lorsqu'on sait que cet homme est décédé en 2006 ... Est-ce son fantôme qui est venu souffler cette description de l'exorcisme de Maurice Theriault ?

Répondre
-
voter voter


Par Zeynep il y a 6 mois
Avec qui je vais me marié comment il s’appelle
Répondre
-
voter voter


Par Shana il y a 6 mois
La nonne existe!!croyer en elle
Répondre
-
voter voter


Par Limoizin il y a 8 mois
Le film et trop horrible et fait flipper
Répondre
-
voter voter


Par Movies il y a 10 mois
Ce film est une arnaque. J'avais adoré les Conjuring. La Nonne était marquante dans le 2 mais là... Surfait, du déjà vu et puis le coup du "bonjour" en voyant la nonne c'était pathétique.
Répondre
-
voter voter


>> Voir les 7 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




La Nonne

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.