FilmsActu.com



The Hobbit : les premiers avis sont très mitigés !

The Hobbit : les premiers avis

Comme nous vous l'annoncions il y a quelques jours, dix minutes du film événement The Hobbit de Peter Jackson ont été présentées au cours de la CinemaCon, une convention annuelle qui réunit les exploitants et les studios américains. Hier avait lieu la très attendue projection Warner, au cours de laquelle étaient projetées des images de The Dark Knight Rises de Christopher Nolan, et donc de l'adaptation par le réalisateur du Seigneur des Anneaux du roman pour enfant Bilbo le Hobbit. Et autant être clair : les avis à la sortie de cette projection étaient extrêmement mitigés, voire plutôt négatifs dans la majorité des cas. La raison ? En aucun cas la qualité intrinsèque du film de Jackson, mais plutôt la technologie qu'il a utilisé : le fameux 48 images par secondes.

 

The Hobbit : les premiers avisThe Hobbit : les premiers avis

 

Pourtant, Peter Jackson avait prévenu tout le monde, via une vidéo projetée en première partie de cette preview. "Il va falloir un peu de temps à vos yeux pour s'adapter." En effet, en proposant un film qui contient deux fois plus d'images que les autres, Jackson a pris le risque d'offrir au public un long-métrage à la "texture" totalement différente des autres. Et dire que cela n'a pas plût à tout le monde relève de l'euphémisme. Pour TheWrap, Le Hobbit ressemble plus "à une telenovela espagnole qu'à Avatar". Pour Badass Digest, le résultat est "horrible et totalement non-cinématographique. La magie du cinéma disparaît totalement". Nos confrères de SlashFilm n'y vont pas non plus avec le dos de la cuillère : "Le passage de 24 à 48 images par seconde est énorme. Cela change totalement le look de l'image. Les mouvements, la tonalité … tout est différents. On dirait un téléfilm BBC. On dirait un écran LCD à 120 Hz. Le film fait tellement vrai qu'il faut faux. Le maquillage, les décors, les costumes, Hobbitbourg, la Terre du Milieu … tout ressemble à un effet spécial. On se croirait plus dans un making-of que dans un film." Un journaliste de Collider conclue même en déclarant : "je ne suis pas sûr de vouloir voir tout le film en 48 images par secondes."

 

Le journaliste d'Aint it Cool News de son côté, avoue qu'il lui a fallu du temps pour rentrer dans le film. "Au début, j'avais l'impression d'être dans un de ces magasins de télé où ils mettent l'effet TrueMotion sur leurs téléviseurs. L'immersion n'est pas immédiate, mais graduelle. A la fin de la présentation, je m'étais habitué. Mais je suis sorti de la projection décontenancé." Fort heureusement, certains sites ont été emballés par le procédé défendu par Jackson et Cameron. Cinema Blend par exemple, qui explique : "Ce que j'ai aimé, c'est la netteté et la qualité de l'image. La clarté des scènes est hallucinante et on peut profiter de chaque détail de chaque petit caillou présent à l'image. La 3D également est très impressionnante et, étrangement, très lumineuse. Même durant les scènes qui se déroulent dans l'obscurité, j'avais oublié que je portais des lunettes." Même son de cloche du côté d'Hollywood Elsewhere. "C'est à couper le souffle – pas de strob, ni de flicker, c'est fluide et dense en informations. Les 48 images par secondes rendent les scènes d'action plus réalistes car elles paraissent trop vraies pour être truquées. Pareil pour les effets visuels. C'est presque trop bon."

 

The Hobbit : les premiers avis

 

Bref, avec tout ça, difficile de dire que la projection de The Hobbit ait rencontré un franc succès. Mais plus encore que l'avis des journalistes, c'est l'avis des exploitants que la Warner aimerait connaître. Est-ce que ces premiers retours  mi-figue, mi-raisin vont avoir une influence sur la diffusion du film. The Hobbit sera-t-il massivement projeté en 48 images par secondes, ou est-ce que les salles se contenteront de le diffuser en 24 i/s, comme tous les autres films. Il reste quelques mois à Peter Jackson et à la Warner pour convaincre leur monde ...

 


Suivez l'actu cinéma en temps réel sur Twitter, Facebook & Youtube !

Par Camille Solal 12 commentaires


À voir aussi
7 Rumeur : The Dark Knight Rises mieux que The Dark Knight !
1 Amazing Spider Man : la première critique !

Derniers commentaires
Par sidonie il y a 4 an(s)
QUELLE DECEPTION MAIS QUELLE DECEPTION ON SE CROYAIT EN FACE DES FEUX DE L AMOUR
LA TECHNIQUE CENSEE AMELIORER LE RENDU EST TOUT SIMPLEMENT DESASTREUSE A CELA S AJOUTE DES DIALOGUES SANS INTERETS HEUREUSEMENT AU BOUT DE UNE HEURE TRENTE UNE PETITE AMELIORATION
VRAIMENT DOMMAGE POUR UNE FAN ET TOUS LES AUTRES

Répondre
-
voter voter


Par kiki il y a 5 an(s)
Moi aussi, malgré les commentaires je préfère voir par moi même.
J'ai adoré les seigneurs des anneaux donc je pense pas être déçu par le contenu en tout cas.
J'espère même gagner le voyage pour l'avant première mondiale en Nouvelle Zélande, si j y vais je suis aux anges je vous raconte pas !
Si vous êtes intéresser je vous laisse le lien: www.ef.com.fr/hobbit

Répondre
-
voter voter


Par jeremie79 il y a 5 an(s)

likeSmall
Il me semblait justement que la fréquence de 24 i/s était adapté pour l'oeil humain.

Mais à quoi sert 48 i/s dans ce cas ? Pour la 3D ?

Répondre
-
voter voter


Par kharezmi il y a 5 an(s)
Et sinon un avis sur ces 10 mn de films
Répondre
-
voter voter


Par oncho il y a 5 an(s)
Il faut bien évoluer et passer à une autre étape du cinéma , et progressivement passé du 24 ips au 48 ips , ce n'est qu'une question d'habitude :)
Répondre
-
voter voter


Par piloui il y a 5 an(s)
De toute manière la différence principale amenée par le 48 fps est la diminution du flou de bouger lors de la prise de vue. Et cet effet persistera même si le film est projeté à 24 fps. D'autre part, on ne peut pas proposer une alternative à un standard vieux de plus d'un siècle sans s'attirer les foudres des puristes. La décision du 48 fps n'a pas été uni personnelle. Elle a probablement été abordée par beaucoup de professionnels et j'ai pour ma part toute confiance en ceux qui ont déjà fait beaucoup plus que leurs preuves. Un film se juge dans sa totalité, pas sur 10 minutes.
Répondre
-
voter voter


Par JohnSmith il y a 5 an(s)
Ils devraient garder les 48FPS, quitte a essayer une nouvelle technique, autant le faire jusqu'au bout.

C'est se genre d’initiative qui ont fait que certain standard ont évolué.

Peut être q'une fois le film vraiment fini, le rendu sera vraiment de qualité.

Répondre
-
voter voter


Par Dany il y a 5 an(s)

likeSmall
Baba a écrit:Ah bordel, je prie vraiment pour que Peter Jackson (et surtout les pontes de la Warner) changent d'avis et diffusent le film en 24i/s, je vois très bien l'effet "Natural Motion", l'ayant désactivé sur ma télé, cet effet est juste horrible, même si à la base c'est censé paraitre plus "naturel" (ce que la plupart ne trouve pas) cela rend, et je suis d'accord, comme un espèce de soap opéra brésilien que certains matte sur IDF1, je ne comprends pas comment on peut aimer ce rendu qui fait faux et anti-cinématographique, ce serait pour moi un désastre si ça venait à se concrétiser, jusqu'à boycotter le film... mon âme de fan de Tolkien s'en trouverait souillé (et même si ce n'est pas mon roman préféré, je ne pourrais pas supporter plus de dix minutes de visionnages).


Assez d'accord,j'aime pas ce rendu qui fait vraiment téléfilm du pauvre.Bref ensuite cela reste Jackson est avec lui des Millions de dollars pour rendre tout ça très beau(ou pas),mais la comme ça,pas a mon gout.

Répondre
-
voter voter


Par LeMoi il y a 5 an(s)

likeSmall 12
Et du point de vue artistique, on en dit quoi ?
Répondre
-
voter voter


Par kurt63360 il y a 5 an(s)

likeSmall
Curieux de voir ce que ça donne.
Répondre
-
voter voter


>> Voir les 12 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Le Hobbit : Un Voyage Inattendu

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2017 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.