FilmsActu.com



Une suite à la trilogie de la PLANETE DES SINGES ? Matt Reeves répond

La Planète des Singes 3 Suprématie marque la fin de la trilogie amorcée en 2011 avec James Franco. Si le film s'impose comme une réelle conclusion, il n'exclue pas une suite, non pas avec César mais dans l'univers mis en place depuis La Planète des Singes l'Affrontement.

 

La planète des singes 3 : Suprématie

 

Bien que le futur pour le réalisateur Matt Reeves s'appelle The Batman avec Ben Affleck (sortie en 2019), l'américain n'est pas contre revenir plus tard vers la Planète des Singes. A Collider, il explique :

 

"Il peut y avoir un futur à la franchise. Mais il ne réside pas forcément avec la communauté établie par César et leur guerre contre les humains. On sait que ces derniers régressent tandis que les singes évoluent. Mais l'idée est que le virus se soit aussi propagé vers des singes qui ne sont pas César comme Bad Ape, qui survit seul, ou alors dans des communautés qui n'ont pas eu la chance d'avoir un chef rassembleur comme César. Il pourrait y avoir des affrontements entre des communautés de singes dans d'autres parties de la planète.


C'est une idée pour une éventuelle suite. Bad Ape la symbolise d'une certaine manière. On apprend dans Suprématie qu'il existe d'autres singes. C'est ce que dit Maurice : "on a jamais pensé qu'il pouvait y avoir d'autres singes comme nous. Je me demande combien il y a d'autres comme nous qui ont transformé par le virus". Cette question est la question que l'on pourrait se poser dans des suites."

 

La planète des singes 3 : Suprématie



Par Veronica Sawyer Réagir


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2017 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.