FilmsActu.com



Stranger Things : 13 références décryptées (E.T, Goonies, Stand By Me...)

Stranger Things est l'évènement en terme de série de cet été (voir notre dossier les séries de l'été).

Depuis sa mise en ligne le 15 juillet dernier, cette production Netflix ne cesse de faire parler d'elle autant par le bouche à oreille que par les réseaux sociaux.

 

Stranger Things

 

Conçu comme un hommage aux années 80, Stranger Things ne cache pas ses influences. A tel point d'ailleurs que certaines scènes sont quasiment des calques de films parus il y a 30 ans. La série pioche aussi bien dans E.T, les Goonies, Stand By Me, Explorers que dans Rencontre du Troisième Type, les Griffes de la Nuit, Poltergeist, The Thing, Carrie, Firestarter, The Shining et même Commando ! Twin Peaks, bien que des années années 90, est aussi de la partie.

 

On pourrait aussi parler de Star Wars et de Donjons et Dragons dont est fan la bande à Will, citer Tom Cruise période Risky Business (le poster est sur les murs des chambres des filles) ou encore du Kevin Bacon de Footloose dont le fils de Winona Ryder fait grandement penser. Débusquer les références 80's est un jeu au visionnage de Stranger Things tant elles sont nombreuses. Pourtant la série est bien plus qu'un claque de cette décennie Amblin.

 

Voici 13 films ou réalisateurs qui ont marqué au fer rouge l'ADN des Duffer Brothers, les showrunners de Stranger Things.

 

 

 

1 - E.T l'extra-terrestre (1982)
Stranger Things 

Le fétichisme Steven Spielberg est omniprésent dans Stranger Things. Eleven, la fillette aux pouvoirs mystérieux, a de nombreux points communs avec son illustre alien aux longs doigts. Comme lui, elle est cachée des parents, traquée par les autorités et est trimbalée avec des gamins en BMX (bien qu'elle monte à l'arrière et non pas dans le panier de devant).

Stranger Things

A un moment donné, elle doit aussi porter une perruque blonde pour passer inaperçue. Comme E.T, elle possède de nombreux pouvoirs. Elle fait même voler le personnage de Mike. Comme le petit gris, elle apprend à parler. Et comme E.T, la ville de Hawkins est entourée de forêt. Puis tout commence quand Will va dans la cabane au fond du jardin à la manière d'Elliott il y a 34 ans.

Stranger Things

 Stranger Things

 

2 - The Goonies (1985)

Les Goonies
 

Impossible de ne pas penser au film de Richard Donner produit par Amblin à la vue de la bande de gamins complètement nerds, jouant à Donjons et Dragons et circulant constamment à vélos. Dustin, le petit rondoulard à qui il manque des dents, rappelle même Choco. Il est obsédé comme lui par la bouffe.

Stranger Things

Autre lien avec les Goonies, la brute qui harcèle cette bande de gamins à l'école se nomme Troy... comme celle dans le film de Richard Donner. Alors que Mike, Dustin et compagnie sont à la recherche de Will, dans les Goonies, Mickey, Bagou, Data et les autres sont en quête du trésor de Willy le Borgne. Ca fait beaucoup de Will pour être une coïncidence. Quant à Barbara, la copine de Nancy, elle est le portait craché de la copine aux grosses lunettes des Goonies qui tient la chandelle à Brent et Andy.

Stranger Things
 

3 - John Carpenter
Le maître de l'horreur est présent dans Stranger Things avec l'un de ses meilleurs films, The Thing. Mike en a le poster dans sa chambre et son professeur de sciences le regarde à la télé dans un autre épisode.

Stranger Things

Autre référence à Carpenter, la musique du générique composée par le groupe Survive qui rappelle grandement celles que le réalisateur enregistrait pour ses films.



4 - Stand By Me (1986)
Si on pense aux Goonies en visionnant Stranger Things, on pense aussi à Stand By Me, l'excellente adaptation de la nouvelle Le Corps de Stephen King par Rob Reiner. Notamment quand Mike et sa bande se promènent sur la voie ferrée avec leurs boussoles. Pendant le casting, les interprètes potentiels des kids ont du d'ailleurs réciter des dialogues de Stand By Me.

Stranger Things

5 -Firestarter (1984)
Stephen King encore mais avec le roman Charlie (devenu Firestarter au cinéma). Eleven rappelle Charlene (Drew Barrymore) et ses pouvoirs télékinésiques. Elles ont toutes les deux été élevées en laboratoire par des scientifiques se souciant peu de leurs états d'âme de petites filles. Elles finissent toutes les deux par se rebeller. 

Stranger Things


6 - John Hugues
Impossible de ne pas penser au réalisateur de Breakfast Club et de Ferris Bueller en ce qui concerne les ados que sont Joyce, Nancy, Steve dans leur lycée des années 80.

Stranger Things

7 - Poltergeist (1982)

Millie Bobby Brown, la jeune actrice anglaise de 12 ans qui interprète Eleven, a rapporté que les Duffer Brothers ont demandé à tous les enfants castés de regarder les Goonies, Stand By Me et Poltergeist. Comme dans Poltergeist de Tobe Hopper, Will peut être entendu par sa mère dans les murs de la maison. Dans l'épisode 1, Winona Ryder emmène même son fils au cinéma voir le film. 

Stranger Things

 
8 - Rencontre du Troisième Type (1977)
Spielberg encore avec son premier film sur les extra-terrestres est une référence pour cette série. Déjà par le personnage de Winona Ryder divorcée à la recherche de son fils disparu à l'instar de la mère célibataire dans Rencontre du Troisième Type. Toutes les deux se lancent dans une mission que personne ne prend au sérieux. Autres similitudes, les deux histoires se déroulent dans l'Indiana et des lumières clignotent à l'approche des aliens pour le modèle et du monstre pour la série.
 
Stranger Things
 

9 - Alien (1979)
Lorsque l'on découvre la tannière du monstre dans l'autre monde, on remarque qu'il conserve ses victimes dans des incubateurs comme la créature d'Alien le fait avec ses victimes et qu'elles ont des entités sur le visage et dans la gorge comme les "face huggers". Autre référence à Alien, le nom du policier qui découvre le corps de Will. Il se nomme O'Bannon, en référence à Dan O'Bannon, qui a rédigé le scénario d'"Alien" et a co-écrit "Dark Star", le premier film de John Carpenter. On pense aussi au film de Ridley Scott lorsque les scientifiques en combinaison s'introduisent près du monde "Upside Down".

Stranger Things

 
Stranger Things

 10 - Shining (1980)
Impossible de ne pas citer Shining à la vue de Winona Ryder l'air dingue une hache dans les mains prête à défoncer les murs de sa maison. Jack Nicholson n'est pas loin.

Stranger Things

11- Carrie (1976)
Encore une oeuvre de Stephen King adaptée au cinéma par Brian De Palma cette fois-ci. Comme Carrie, Eleven est capable de télékinésie. De nature calme, elles ont toutes les deux été manipulées. L'une par la religion, l'autre par la science. Dans l'épisode 6, le plan de la main de Nancy s'extrayant du monde "Upside Down" est calquée sur la main de Carrie qui sort du sol.

Stranger Things

12 - Les Griffes de la Nuit (1984)
Le monde de la créature fait miroir à la petite ville de Hawkins comme Freddy Krueger le fait avec Elm Street. Tous les deux évoluent dans un univers parallèle cauchemardesque. Freddy sort aussi des murs comme le Demogorgon et ils sont tous les deux brûlés vifs dans un couloir par les héros.

Stranger Things

 

13 - Twin Peaks (1990)

La série culte de David Lynch n'est pas des années 80 mais du tout début des 90's. Mais la scène de la fin devant le miroir, quand Will se rend à la salle de bains pour vomir une des larves du monstre, rappellement étrangement la fin de Twin Peaks lorsque Dale Cooper face à un miroir voit la réflection de Bob, le tueur. Will est-il devenu le Demogorgon ? Réponse lors de la saison 2.

 

Stranger Things



Par Olivier Portnoi 1 commentaires


Derniers commentaires
Par guitou82 il y a 1 an(s)

likeSmall 21
cette série est juste géniale !!!! c'est vraiment l'une des meilleur série que j'ai jamais vu j'ai vraiment hate de la saison 2
Répondre
-
voter voter


>> Voir la réponse dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2017 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.