FilmsActu.com

Test Blu-ray le 10/06/2011

Test Blu-ray : Get Shorty

Test Blu-ray Get Shorty

Après sa résurrection grâce à Pulp Fiction, John Travolta renouait avec le succès avec Get Shorty, sous-titré Stars et Truands lors de sa sortie en France. Adapté d’un roman d’Elmore Leonard, le film de Barry Sonnenfeld n’a rien perdu de sa verve et de son ironie mordante, éléments qui seront habilement repris 10 ans plus tard en 2005 dans la suite Be Cool réalisée par F. Gary Gray. Retrouvez le test Blu-ray de Get Shorty disponible dans les bacs depuis le 15 juin 2011.


Test Blu-ray Test Blu-ray Get Shorty



Par Sabrina Piazzi 2 commentaires

Image : 7/20

Mine de rien, Get Shorty a déjà plus de quinze ans et ce master HD propose un petit lifting à l’image sans pour autant que le résultat soit véritablement transcendant. La restauration est indéniable, tout comme le soin apporté à la colorimétrie qui a subi pour l’occasion un nouvel étalonnage particulièrement pimpant. Si le teint des comédiens tire sensiblement vers le rosé, les contrastes retrouvent une certaine solidité et l’image un petit relief renforcé par une luminosité clairement HD. Cependant, le piqué déçoit légèrement, le transfert est un peu lisse sur les séquences sombres et les détails ne sont guère creusés. Un léger grain demeure constatable sur le ciel pollué de Los Angeles et les arrière-plans manquent parfois de stabilité.

 

Get ShortyGet ShortyGet ShortyGet ShortyGet ShortyGet ShortyGet ShortyGet ShortyGet ShortyGet ShortyGet ShortyGet Shorty


Son : 6/20

Get Shorty est un film bavard, très bavard même. De ce fait, l’encodage de la version originale en DTS HD Master Audio 5.1 n’apporte absolument rien à ce film et l’ensemble demeure essentiellement canalisé sur les enceintes avant et la centrale. Les latérales n’ont pas véritablement d’occasions de briller puisque le film ne comporte aucune scène d’action. Seule la musique composée par John Lurie bénéficie d’un semblant de spatialisation avec quelques basses appuyées, mais cette fois encore les enceintes arrière demeurent trop timides. Les dialogues des pistes française, italienne, allemande et catalane encodées en DTS 5.1 n’ont quant à eux absolument rien à envier à ceux de la version originale du point de vue technique, et les effets surround y sont étonnamment plus marqués. Finalement, l’apport HD le plus probant demeure le rugissement du lion MGM.

 

Get Shorty


Bonus : 7/20

Toute l'interactivité est proposée en version originale non sous-titrée.


Commentaire audio du réalisateur Barry Sonnenfeld

Bien que non sous-titré en français, ce commentaire audio enregistré en 1996 demeure assez simple et surtout très sympa à suivre. Le réalisateur est semble t-il à son affaire, se montre très à l’aise dans l’exercice et ne manque pas d’anecdotes sur le tournage de son film. Brillant de bout en bout, Barry Sonnenfeld évoque entre autre le roman d’Elmore Leonard, le casting de son film (on apprend que Danny DeVito devait initialement incarner Chili Palmer). Le fond et la forme se croisent habilement avec rythme et humour.

 

Get Shorty


Get Shorty : regardez-moi (26min55, non sous-titré)

Nous retrouvons ici l’écrivain Elmore Leonard, le réalisateur Barry Sonnenfeld, les comédiens Gene Hackman, John Travolta, Rene Russo, Danny DeVito et le scénariste Scott Frank dans un documentaire datant de 2004. Les personnages sont ici passés au crible tout comme le roman d’origine et les thèmes du film. Quelques images du tournage viennent illustrer ces propos fort intéressants et dynamiques. Comme dans le commentaire audio, le casting est également passé au peigne fin et certains propos n’évitent pas la redondance.

 

Get ShortyGet ShortyGet Shorty

 

Get Shorty : mafiosi et poupées, les personnages (20min29)

Ce segment, qui est en réalité la suite du précédent, s’abandonne cette fois à une accumulation de superlatifs et de félicitations en tout genre qui peu lasser très rapidement. Les mêmes intervenants passent cette fois en revue les "méchants" du film (Delroy Lindo, Dennis Farina) tandis que Barry Sonnenfeld déclare avec le recul (nous sommes en 2004) qu’il trouve certaines séquences du film trop longues et que le montage final ne le satisfait pas pleinement.

 

Get ShortyGet Shorty


Du scénario au film (29min34)

Présenté par le comédien Peter Gallagher (Sexe, mensonges et vidéo), ce module quelque peu répétitif se penche sur l’adaptation du roman d’Elmore Leonard sorti en France sous le titre Zigzag movie. C’est ici l’occasion de dresser un portrait rapide de l’écrivain à travers des interviews du principal intéressé mais aussi d’autres romanciers, du vrai Chili Palmer, du réalisateur Barry Sonnenfeld et du comédien-producteur Danny DeVito. Une fois encore, l’histoire est analysée tout comme les personnages et le casting, avec peu d’arguments inédits. Elmore Leonard règle tout de même ses comptes avec l’industrie hollywoodienne et rien que pour ça, ce documentaire mérite qu’on s’y attarde un peu.

 

Get ShortyGet ShortyGet Shorty

 

La scène du cimetière (4min17) et Scène supplémentaire du cimetière (3min32)

Dans la première partie, Barry Sonnenfeld introduit la scène coupée du film qui mettait en scène Ben Stiller (qui a le droit à sa petite interview d’époque sur le plateau) dans le rôle d’un réalisateur complètement allumé. Alors que l’ensemble de l’équipe trouvait que cette séquence était la plus drôle du film, le réalisateur a décidé de la couper au montage parce qu’elle contrastait complètement avec le reste du film. Dans cette scène effectivement très drôle, Chili Palmer se rendait sur le tournage d’un film produit par Harry Zimm qui se retrouvait face à un réalisateur abruti (Ben Stiller).

 

Get ShortyGet ShortyGet ShortyGet Shorty

 

Recommencer (5min34)

Ce montage amusant de prises alternatives montre la méthode de travail de Danny DeVito qui enchaîne et improvise ses répliques sur différents tons, dans le but de donner de la matière au réalisateur Barry Sonnenfeld au moment du montage.

 

Get ShortyGet Shorty

 

La fête sur le plateau (5min49)

Sous ce titre, se cache en réalité le bêtisier du film qui s’apparente en fait à un montage destiné à la fête de fin de tournage, dans lequel apparaissent évidemment les comédiens mais aussi la plupart des techniciens.

 

Get ShortyGet Shorty


Petits extraits (6min02)

Les bonus cachés de la précédente édition DVD sont réunis ici avec des anecdotes de tournage franchement dispensables racontées par Barry Sonnenfeld (2min59) et Danny DeVito (3min03)

 

Get Shorty

 

L’interactivité se clôt sur la bande-annonce (2min36).


Autres Articles
À voir aussi
- 1
Men in Black 3 : Will Smith sous toutes les coutures

From Paris With Love

L'Attaque du métro 123
- 1
Hairspray - Edition Collector

Derniers commentaires
Par qgtatlxvz le Dimanche 7 Août 2011, 14:29
like this post
YtYzHP , viutfmdtjufl, [link=http://etclrpexqfsm.com/]etclrpexqfsm[/link], http://rwhdwhbvutrk.com/

Par mpclvde le Samedi 6 Août 2011, 12:25
like this post
EHQgXz <a href="http://rxpzhdfqrsnc.com/">rxpzhdfqrsnc</a>

>> Voir les 2 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :

*





Get Shorty
Get Shorty
Sortie : 15 Juin 2011
Éditeur : MGM Home Entertainment

Newsletter FilmsActu

Les dernières news
>> Toutes les news de Get Shorty<<

Vidéos à ne pas manquer






Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

© 2007-2013 FilmsActu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation. Un site du groupe Mixicom - Réalisation : Vitalyn