FilmsActu.com



Test Blu-ray : Mulholland Drive

Test Blu-ray du film Mulholland Drive

StudioCanal Collection fête en avance les dix ans de Mulholland Drive en sortant le chef d'oeuvre de David Lynch en Blu-ray. S'il n'y a rien à redire sur le packaging et la qualité des suppléments, l'image n'est pas à la hauteur des attentes et risque d'en décevoir quelques uns...

 

Sortie Blu-ray le 14 septembre 2010


Test Blu-ray du film Test Blu-ray du film Mulholland Drive




Par Sabrina Piazzi Réagir


Image : 7/20
Dire que Mulholland Drive était attendu en Blu-ray est un euphémisme, d'autant plus que le film de David Lynch avait connu une brève édition HD DVD en 2007 mais dépourvue de suppléments. Hélas, il faut bien admettre que ce transfert HD est en dessous des espérances. Si l'on se base sur le fait que la première partie du film est un rêve, alors il n'est pas étonnant que l'image de Mulholland Drive soit légèrement ouatée durant les séquences extérieures tandis que les scènes nocturnes sont elles très sombres à l'image d'un cauchemar éveillé. En revanche, là où le bât blesse, c'est au niveau de la définition, loin d'être optimale. Les séquences nocturnes mentionnées auparavant sont parfois légèrement floues bien que les noirs demeurent assez concis. Un léger grain se fait même évident sur certains plans lors des scènes très exposées, l'image du film étant très lumineuse, et le piqué n'est pas aussi pointu qu'espéré bien que l'image soit très propre. La palette colorimétrique est brillante, une richesse bigarrée notamment visible durant les séquences du Winkie's et du tournage avec Justin Theroux, mettant en valeur les gammes lumineuses de jaunes, verts, bleus et rouges (très stables). La photo glamour appuyant les chimères liées au rêve hollywoodien est donc bien retranscrite mais le transfert Mpeg-4 tend à appuyer le grain sur certaines scènes extérieures bien que ces dernières demeurent les plus éclatantes et élégantes de ce master comme le prouvent les plans aériens de Los Angeles. Pour terminer, les accrocs constatés sur l'édition DVD, à savoir les fourmillements sur les arrière-plans et la précision aléatoire de certains contours ont ici totalement disparu.

Retrouvez notre large galerie de captures Blu-Ray en Full HD (1080p) :

Mulholland DriveMulholland DriveMulholland DriveMulholland DriveMulholland DriveMulholland DriveMulholland DriveMulholland DriveMulholland DriveMulholland DriveMulholland DriveMulholland DriveMulholland DriveMulholland DriveMulholland DriveMulholland DriveMulholland DriveMulholland DriveMulholland DriveMulholland Drive


Son : 8/20

Partie intégrante de la narration, le son a toujours tenu une place primordiale dans le cinéma de David Lynch. De ce point de vue, la piste anglaise DTS-HD Master Audio 5.1 s'impose d'emblée par une restitution magistrale de l'envoûtante musique créé par Angelo Badalamenti et laisse une part imposante à de multiples effets cinglants mais plutôt frontaux comme l'accident de voitures au début du film, tout simplement fracassant, même à volume peu élevé. Comme c'était déjà le cas sur le DVD, la version originale est bien plus éclatante que son homologue française, au doublage assez douteux il faut bien le dire, même si cette piste, laissant une large place aux dialogues, demeure de fort bonne qualité technique. En revanche, les ambiances surround sont plutôt clairsemées, la plupart des séquences étant relativement intimistes. Les basses sont en outre remuantes et bénéficient de la présence de quelques morceaux musicaux bien balancés, comme dans la séquence d'ouverture ("Jitterbug" avec une batterie enflammée bien présente sur le subwoofer). Le point culminant, si tant est qu'on soit en mesure d'en choisir un parmi d'autres, reste le sublime Llorando chanté par Rebekah Del Rio au Club Silencio, qui en bouleversera plus d'un. Une piste italienne complète le tableau acoustique de cette édition HD.

 

Mulholland Drive

 

 


Bonus : 8/20

Introduction du film par Thierry Jousse (9min55)

L'ancien rédacteur en chef des Cahiers du Cinéma replace Mulholland Drive dans la filmographie de David Lynch tout en détaillant avec concision la genèse du film, à savoir un projet de série à la Twin Peaks avorté pour la chaîne ABC, repris ensuite par StudioCanal et le producteur français Alain Sarde qui parviennent à convaincre le réalisateur de faire de cet épisode pilote un film à part entière. Ce qui explique pourquoi la majorité du tournage s'est déroulé de février à mars 1999 et que la dernière partie du film que nous connaissons a été filmée pendant une semaine d'octobre 2000. Thierry Jousse évoque les différentes interprétations suscitées par le film depuis sa sortie, détaille la construction complexe de Mulholland Drive, son esthétique, ses références (Persona d'Ingmar Bergman, Sueurs froides d'Alfred Hitchcock), et clôt cette agréable introduction (datant de 2010) en réalisant une transition éclairée sur INLAND EMPIRE, le dernier long métrage de David Lynch à ce jour.

 

Mulholland Drive


Dans la boîte bleue (27min33)

Nombreux sont les cinéastes, étudiants et enseignants en cinéma, monteurs et spectateurs, qui demeurent subjugués par Mulholland Drive. A l'occasion de cette sortie Blu-ray, l'éditeur est parti à la rencontre de quelques adeptes de David Lynch, ces intervenants donnant leur interprétation personnelle, souvent pointilleuse et surtout valable. Vous retrouverez donc Richard Kelly, Jaco Van Dormael, Guillaume Nicloux, Thierry Jousse (de retour), Michaël Souhaite (réalisateur du documentaire "Le son de Lynch"- 2007), Sylvie Landra (monteuse de Secret défense, Le Cinquième Elément) et Fabrice Du Welz, tous partageant leur émotion ressentie la première fois qu'ils ont découvert le film, chacun évoquant plus ou mois leur séquence préférée. Si la plupart des témoignages sont dithyrambiques, celui de Guillaume Nicloux se démarque des autres. Le réalisateur de Cette femme-là avoue en effet qu'il n'a pas retrouvé "l'embarras et l'effet déconcertant" qui l'avaient marqué lors de sa découverte de Lost Highway. Si certains tentent de disséquer la mécanique "lynchienne" autrement dit la logique de l'irrationnel, d'autres parlent du fond (la critique de l'industrie hollywoodienne) et de la forme (le montage, la musique d'Angelo Badalamenti) avec une passion contagieuse.

 

Mulholland DriveMulholland DriveMulholland Drive

 

Sur la route de Mulholland Drive (23min40)

Déjà présent sur l'édition DVD (sous le titre "Silence on tourne"), cet excellent making of permet enfin de voir David Lynch à l'oeuvre avec ses comédiennes lors du tournage des scènes additionnelles réalisées en octobre 2000, celle du dîner où Adam demande Camilla en mariage. Le réalisateur, Naomi Watts, Laura Elena Harring et Justin Theroux s'expriment sur les conditions de de production du film, sur ce qui devait être à l'origine une série télévisée dans le même esprit que Twin Peaks et sur leurs collaborations.

 

Mulholland DriveMulholland DriveMulholland DriveMulholland Drive

 

Interview de Mary Sweeney (6min03)

S'exprimant dans un français parfait, la productrice et monteuse de Twin Peaks : Fire walk with me, Lost Highway, Une Histoire vraie (dont elle est également la co-scénariste) et de Mulholland Drive, s'exprime sur sa longue collaboration avec David Lynch, débutée en 1986 sur Blue Velvet en tant que monteuse assistante. Mary Sweeney ne manque pas d'anecdotes passionnantes sur le travail "organique" avec le réalisateur et on regrettera seulement que cela ne dure pas plus longtemps. Notons que cette interview comme celle du compositeur Angelo Badalamenti que vous trouverez dans le segment suivant, était déjà disponible sur l'édition DVD.

 

Mulholland Drive

 

Interview d'Angelo Badalamenti (16min46)

Cet entretien du compositeur donné lors de la présentation du film au Festival de Cannes en 2001 ne manque pas d'intérêt puisque nous y apprenons comment Angelo Badalamenti et David Lynch travaillent conjointement à la création des thèmes musicaux des films du réalisateur, la musique étant composée presque en intégralité avant même le début des prises de vue. Qui plus est, assis devant le piano du Martinez, le compositeur en profite  pour y jouer le sublime et envoûtant thème principal de Mulholland Drive. Cette interview a été réalisée par Nicolas Saada, expert en musique de films, passé en 2009 à la réalisation avec Espion(s).

 

Mulholland DriveMulholland Drive

 

Interview audio d'Angelo Badalamenti, 10 ans après (16min26)

Comme son titre l'indique, les propos tenus par le compositeur attitré de David Lynch depuis Blue Velvet (1986) sont présentés uniquement en audio. Angelo Badalamenti répond à cinq questions légèrement redondantes avec celles entendues lors de l'entretien précédent mais, heureusement, de nouveaux propos interpellent notamment quand le compositeur évoque ses références musicales à savoir Chostakovitch, Puccini, Prokofiev, Brahms et Bach, et concernant les compositeurs de musique de films, Bernard Herrmann et Nino Rota. Il y aborde une fois de plus sa rencontre avec David Lynch ainsi que la création du thème de Mulholland Drive tout comme sa participation en tant qu'acteur dans le film (le frère Castigliani qui recrâche l'espresso), déjà longuement expliqués dans l'interview précédente.

 

Mulholland Drive

 

Retour à Mulholland Drive (23min52)
Réalisée en 2003, cette analyse du film se base sur les dix clés livrées par David Lynch une semaine après la sortie du film afin "d'aider" les spectateurs à mieux percevoir Mulholland Drive. Voici ces dix clés, reprises sur le packaging du DVD lors de sa sortie:


- Soyez particulièrement attentif au début du film: au moins deux clés sont révélées avant le générique.
- Observez bien lorsqu'un abat-jour rouge apparaît à l'écran.
- Parvenez-vous à entendre le titre du film pour lequel Adam Kesher auditionne des actrices? Ce titre est-il mentionné à nouveau?
- Un accident est une chose terrible... Faites attention à l'endroit où se déroule l'accident.
- Qui donne la clé bleue et pourquoi?
- Faites attention à la robe, au cendrier, à la tasse à café.
- Au club "Silencio", quelque chose est ressenti, on réalise quelque chose, les éléments se rassemblent... Mais quoi?
- Camilla n'a-t-elle réussi que grâce à son talent?
- Faites attention aux détails autour de l'homme derrière "Winkies".
- Où est Tante Ruth?

 

Mulholland Drive
Quelques images de ce documentaire montrent les réactions des spectateurs à la sortie des salles américaines, certains revoyant le film plus d'une vingtaine de fois sans pour autant le comprendre davantage. Comme l'indique un carton en ouverture, il est fortement conseillé d'avoir vu le film avant de visionner ce module puisque l'oeuvre y est entièrement analysée. A noter la présence de quelques bribes d'interviews données par David Lynch lors de la sortie du film, le réalisateur ne donnant évidemment pas de révélations sur Mulholland Drive mais conseille plutôt aux spectateurs de se laisser porter par les émotions, ou comme il le dit lui-même "flotter dans un monde différent afin d'y vivre de belles expériences". On ne saurait mieux dire.

 

Du DVD au Blu-ray nous perdons la conférence de presse de l'équipe du film au Festival de Cannes en 2001, la remise du Prix de la mise en scène (ex aequo avec The Barber, l'Homme qui n'était pas là), ainsi que quelques photos des lieux de tournage commentées par écrit par David Lynch à l'occasion d'un reportage effectué par Les Inrockuptibles. Plus anecdotique, nous perdons également un lien internet vers le site officiel de David Lynch, ainsi que les filmographies de l'équipe. En revanche, le chapitrage aléatoire disponible sur le DVD a été conservé, rendant impossible l'avancée du film par chapitre dit "normal". L'éditeur joint également un livret d'une vingtaine de pages.

 

Et maintenant Silencio...

Mulholland Drive

 

 

 


À voir aussi
Inland Empire en Blu-ray
2 Cannes 2010 : You will meet a tall dark stranger
1 L'Enquête (The International)
Les Promesses de l'ombre - Blu-Ray

Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Mulholland Drive
Mulholland Drive
Sortie : 14 Septembre 2010
Éditeur : Studio Canal Video

Les dernières news
TWIN PEAKS : Naomi Watts rejoint le casting de la saison 3 !
De belles retrouvailles en perspective, 16 ans après l'inoubliable Mulholland Drive

Top 15 : les meilleurs films sur le Cinéma
Lorsque le septième Art se regarde le nombril ...

Vidéos à ne pas manquer

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.