FilmsActu.com



RED, La Critique

Notre avis
6 10

Bon film d'action et bonne comédie, RED propose surtout une belle brochette d'acteurs plus forcément dans la fleur de l'âge mais jouant tout de même aux Expendables avec une certaine classe, histoire de se dérider en faisant tout péter ! Bien qu'anodin dans le fond, le spectacle a le mérite de divertir efficacement sans flouer ses promesses, avec en cerise sur le gâteau une Helen Mirren qui pourrait donner des leçons à Rambo.

Découvrez ci-dessous la ciritque de RED


Critique RED

Critique RED

 

Dans le genre fiction qui, malgré elle, se télescope avec l'actualité, Red s'apprécie forcément à chaud pour deux raisons. D'abord parce que c'est un chouette divertissement qui pète exactement à la hauteur qu'il faut et ensuite parce que c'est toujours amusant de voir tourné autant en dérision l'étouffante somnolence imposée par la retraite à l'heure où les travailleurs français se battent pour qu'elle ne soit pas repoussée. En effet, RED (pour "Retraités Extrêmement Dangereux") raconte l'histoire d'une ancienne unité d'élite dont les membres se languissent du moindre prétexte à l'action, tant la vraie vie (de vieux, en plus) contraste beaucoup trop violemment avec leur ancien quotidien explosif. Alors, comme tous les retraités, ils compensent comme ils peuvent : ils essaient de se construire une vie sentimentale en contemplant le vide qui les entoure, ils se lèvent très tôt le matin, ils regardent Des Chiffres et des Lettres sur la télé de l'hospice, mais également l'arrière train de l'infirmière qui remet l'antenne en place, ou font parfois un peu de travail au black dans leur domaine de compétence, histoire d'arrondir un peu les fins de mois. Alors forcément, quand leurs anciens employeurs de la CIA tentent subitement de les éliminer un à un, leur sang ne fait qu'un tour, les poussant à se réassocier pour faire péter la baraque.

 

Critique RED

 

En premier lieu, on pensera beaucoup à Night And Day pour le caractère élégamment décalé mais surtout pour une partie de son intrigue. A savoir une romance un peu forcée entre Bruce Willis et une jeune femme pour qui il a eu un coup de cœur, sa conseillère téléphonique des caisses de retraite, leurs échanges donnant parfois lieu à des joutes de premier ordre ("Je vous imaginais avec des cheveux"), matinée des scènes d'action un peu borderline de rigueur. Ensuite, on lorgne vers une sorte de cousin d'Ocean's Eleven où la grâce pompeuse de Soderbergh est remplacée par une artillerie lourde arrivant à respecter une idéologie du spectacle bourrin sans le vulgariser pour autant. Actionner rigolo ou comédie d'action, il n'est pas forcément évidemment de déceler l'identité exacte du film mais malgré la platitude coutumière et rabâchée de son fil rouge (les tueurs qui deviennent des cibles, super) le réalisateur du pourtant très mauvais Flight Plan avec Jodie Foster insuffle une légèreté réjouissante à l'ensemble avec de joyeux tics de bande dessinée. Ça tombe bien, c'est tiré d'un DC Comics et ça ressemble à un croisement live entre un dessin animé et une déclaration d'amour inavouée à la littérature d'espionnage des années 60.

 

Critique RED

 

Gentiment bêtifiant, très facile et un poil trop prévisible pour s'imposer comme une vraie surprise (on ne peut quand même pas avoir deux Kick-Ass dans la même année), RED demeure néanmoins une comédie premier degré déconnant à plein tube, notamment grâce à son casting à l'enthousiasme communicatif. Il faut dire que si l'on est habitué à voir Bruce Willis dézinguer à la moindre occasion, contempler Morgan Freeman, John Malkovich, Brian Cox, Richard Dreyfuss et même l'archi-canonique Ernest Borgnine (bientôt 94 ans !) se prendre au jeu du bis bourrin comme des ados joue pour beaucoup dans le capital sympathie de l'ensemble. N'auraient manqués qu'un Malcolm McDowell, un Richard Attenborough ou un Elliot Gould pour parfaire l'ensemble... Et puis il y a cet impossible plaisir coupable d'où émergent quelques moments de grâce reposant sur les seules petites épaules d'Helen Mirren qui assure la quasi-totalité de sa présence à l'écran avec une arme à la main, finissant par faire parler le machine-gun comme Stallone. Le genre d'ingrédient qui ne fait pas forcément un film, mais qui particpipe pleinement à le relever. Des petits vieux très sympas !



Par Arnaud Mangin Réagir


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Red

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.