FilmsActu.com

Clint Eastwood


Actualités Clint Eastwood.
Sa biographie, filmographie, ses premiers et derniers films.
News, vidéos et photos de Clint Eastwood.
 

Réalisateur, Acteur
Né le : 31 Mai 1930

Biographie


Né d'un père comptable, le jeune Clinton mène avec ses parents une vie de nomade. Il passe son adolescence à Oakland et ne pense pas du tout à devenir acteur. Il fait des petits boulots sans grande conviction. Puis il part à l'armée où il fait des rencontres décisives et obtient du travail chez Universal. Il fait sa première apparition en 1955 dans La Revanche de la creature puis enchaîne les petits rôles dans cinq films où personne ne le remarque véritablement.

Il commence son ascension grâce à un rôle de cow-boy dans un feuilleton, Rawhide. Entre 1956 et 1958, il apparaît successivement dans Ne dites jamais adieu, La Corde est prête, Escapade au Japon, et C'est la guerre. Mais, il deviendra véritablement populaire grâce à Sergio Leone et la trilogie Pour une poignée de dollars, Et pour quelques dollars de plus et Le Bon, la brute et le truand. Mais Hollywood ne croit toujours pas en lui et Eastwood va devoir s'imposer. Il crée sa propre maison de production, Malpaso, et devient ainsi plus indépendant. De sa rencontre avec Don Siegel naît une belle amitié et une longue collaboration (cinq films dont Les Proies, Un shérif à New York ou L'Evadé d'Alcatraz).

Il tourne avec Vittorio De Sica un film à sketch Les Sorcières puis Pendez-les haut et court. En 1969, il est enfin reconnu avec Quand les aigles attaquent. Eastwood profite de cette notoriété naissance pour réaliser en 1971 Un frisson dans la nuit. Ce premier long métrage n'est pas couronné de succès, contrairement à L'Inspecteur Harry de Don Siegel. Son rôle de flic violent ne lui attire pas que des sympathies. Il est accusé de fascisme, de machisme... Conséquence : ses rôles ou ses films suivants sont méprisés par une grande partie de la critique, qui réserve un mauvais accueil à la comédie dramatique Breezy. Le film est un échec au box-office, qui affecte Clint Eastwood. L'acteur attendra quinze ans, et Bird, avant de réaliser un autre film dont il n'est pas l'acteur principal. En 1974, on le verra dans Pendez-les haut et court. Il revient au film d'action avec une suite de L'Inspecteur Harry qui est un véritable succès et continue de réaliser et de jouer dans ses films : L' Homme des hautes plaines (1972), Josey Wales hors la loi (1976). Honkytonk man qu'il réalise en 1982 marque un tournant dans sa carrière : Eastwood devient un réalisateur à part entière. Confirmation : Pale Rider est projeté à Cannes en 1985 et Jean-Luc Godard lui dédie son film Detective.

Ayant d'autres intérêts que le cinéma, il est élu maire de sa ville Carmel en Californie en 1986 pour deux ans, période durant laquelle il ne réalise que deux films dont Bird. Ce film sur la vie de Charlie Parker qui confirme la passion du réalisateur pour le jazz, se retrouve en compétition pour la palme d'or au Festival de Cannes. En 1992, c'est la consécration avec Impitoyable, un western crépusculaire qui remporte quatre Oscars dont ceux du Meilleur film et du Meilleur réalisateur. A 65 ans, Eastwood joue son premier rôle romantique dans son film Sur la route de Madison. Les critiques applaudissent et le public suit. Il enchaîne avec Minuit dans le jardin du bien et du mal (dans lequel il fait jouer sa fille Alison Eastwood), puis retrouve les casquettes de réalisateur et d'acteur dans ses films suivants : Juge coupable, Space Cowboys et Créance de sang.

En 2003, Clint Eastwood signe le drame Mystic river, porté par Sean Penn, Tim Robbins et Kevin Bacon, et gagne sa quatrième invitation pour le Festival de Cannes après Pale Rider en 1985, Bird en 1988 et Chasseur blanc, coeur noir en 1990. Deux ans plus tard, avec le drame Million dollar baby, le cinéaste obtient une nouvelle consécration en remportant, douze ans après Impitoyable, l'Oscar du Meilleur film et du Meilleur réalisateur, ses comédiens Hilary Swank et Morgan Freeman repartant avec les statuettes de La Meilleure actrice et du Meilleur second rôle masculin. Il décide alors de relever un nouveau défi en réalisant un dyptique sur la bataille d'Iwo Jima prenant place lors de la Seconde Guerre Mondiale. Pour la première fois, avec Mémoires de nos pères et Lamps before the wind, un cinéaste fait le choix de montrer les points de vue des deux camps (américains et japonais) en leur consacrant un film chacun.


En Février 2009, il décroche un nouveau succès dans le rôle de Walt Kowalski, personnage principale de son propre film, Gran Torino.

Les dernières news

Mes préférences

L'actualité des Jeux Vidéo
Newsletter FilmsActu


 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.