FilmsActu.com

Jacques Gamblin


Actualités Jacques Gamblin.
Sa biographie, filmographie, ses premiers et derniers films.
News, vidéos et photos de Jacques Gamblin.
 

Acteur
Né le : 16 Novembre 1957

Biographie


Après un stage d'expression théâtrale au Théâtre National de Bretagne, Jacques Gamblin devient le régisseur de cet établissement. A vingt-deux ans, il se décide à devenir comédien et débute au cinéma en 1988 dans Périgord noir de Nicolas Ribowski. Il joue d'abord des rôles secondaires, notamment chez Claude Lelouch (Il y a des jours... et des lunes en 1989; La Belle histoire en 1991). En 1994, il se produit dans A la vie, à la mort ! de Robert Guédiguian et dans Au petit Marguery de Laurent Bénégui.

Ce n'est toutefois qu'avec le succès de Pédale douce(1995), que le public découvre véritablement Jacques Gamblin, grimé en homme d'affaires homosexuel et strip-teaseur : une prestation qui lui vaut une nomination pour le César du Meilleur second rôle masculin en 1997. Après avoir donné la réplique à Sandrine Bonnaire dans Au coeur du mensonge, sous la houlette de Claude Chabrol, l'un des maîtres du cinéma japonais, Shohei Imamura, lui offre un rôle pour Kanzo sensei. En 1999, il partage l'affiche de la comédie douce-amère Les Enfants du marais, aux côtés de Jacques Villeret, André Dussollier et Michel Serrault. En 2002, il explore grâce à Bertrand Tavernier un registre nettement plus sombre : la France sous l'Occupation. Saluée par la critique, sa performance dans Laissez-passer est courronée par le Prix d'interprétation au Festival de Berlin.

Tournant peu mais eclectique dans le choix de ses rôles, metteurs en scène et partenaires à l'écran, Il aime à alterner petites productions et projets plus ambitieux. C'est ainsi qu'il s'investit dans l'étrange Carnages, puis donne la réplique à Gérard Lanvin dans A la petite semaine (2003). En 2004, il retrouve Bertrand Tavernier pour les besoins d'Holy Lola, récit initiatique sur les affres de l'adoption à l'étranger. Avec L' Enfer (2005), il incarne à nouveau un rôle dramatique, avant de se plonger dans la France de la Belle époque en prêtant ses traits au célèbre bandit Bonnot dans Les Brigades du Tigre. Après avoir passé son bac aux côtés de Kad Merad dans Les Irréductibles (2006), il participe en 2007 au film chorale Fragile(s).

Les dernières news

Mes préférences

L'actualité des Jeux Vidéo
Newsletter FilmsActu


 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.