FilmsActu.com



Test Blu-ray : Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin

Test du Blu-Ray de la Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin A l'époque de sa sortie en DVD, la trilogie de la 36ème chambre de Shaolin avait fait sensation de par la qualité d'image dans laquelle les trois films étaient présentés, la restauration de luxe quasi-parfaite étant au rendez-vous. Wild Side Video nous propose aujourd'hui de la redécouvrir en Blu-Ray, avec les dangers que cela incombe : une restauration de films aussi anciens tient-elle le choc du passage en haute définition ? La réponse est deux fois oui !

 

Ca c'est pour le point fort. Néanmoins ce coffret possède également un point faible : l'absence de l'exceptionnel documentaire français "Citizen Shaw" présent pourtant dans le coffret DVD. Interrogé à ce sujet, l'éditeur Wild Side Video nous a expliqué avoir renoncé à le proposer pour des questions de droit.

 

 

Test du Blu-Ray de la Test du Blu-Ray de la Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin

 

A noter que la trilogie est présentée en Blu-Ray dans un coffret du plus bel effet, comprenant un livre explicatif complétant les bonus des disques de nombreuses informations supplémentaires.

 

Sortie : 6 Janvier 2010





Par Kevin Prin Réagir


Image : 9/20

La sortie en 2003 en Chine et en 2004 en France des premiers Shaw Brothers en DVD avait fait son effet : la restauration effectuée par Celestial, studio ayant acquis l'intégralité du catalogue de la Shaw, redonnait une jeunesse inespérée à ces grands classiques du film de kung-fu. Néanmoins quelques légers défauts subsistaient : l'utilisation d'un filtre anti-poussière (DNR) entraînant une douceur de l'image bien perceptible dans certains plans (surtout dans les mouvements de caméra), et les dommages irréparables de certains autres (quelques très rares poussières, quelques effets de "pompage" sur la pellicule, là encore très rare). Le danger du passage en haute définition concernait donc surtout le filtre anti-poussière : nous risquions de nous retrouver devant une image entièrement floue. Une crainte que seulement quelques secondes de visionnage de ces Blu-Ray balayent d'un simple revers de la main.

 

Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin

 

En effet, La 36ème chambre de Shaolin et sa suite, Retour à la 36ème chambre, offrent un rendu tout simplement bluffant : une définition incroyable (même si l'image garde cet aspect "doux", pas du tout dérangeant), des couleurs pimpantes, un contraste parfait et surtout une profondeur de champ gagnant énormément au passage. Ces trois films étant composés de très nombreux plans larges bourrés de détails, la comparaison avec les DVD (même upscalés sur un lecteur Blu-Ray) est imparable : les Blu-Ray les écrasent littéralement et permettent de redécouvrir ces deux films dans des conditions inégalées, dans un confort absolu.

Alors oui, les plans flous du DVD sont encore plus marqués en Blu-Ray (ils sont rares), les mouvements de caméra en sont également parfois victime et quelques très rares autres plans présentent des défauts de pellicule (irréparables). Mais la faute revient à Celestial pour ses restaurations trichant parfois avec des filtres anti-poussières et nous ne pourrons pas voir mieux ailleurs. C'est bien peu en comparaison du plaisir de redécouvrir ces films dans de telles conditions.

 

Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin

 

Le troisième film, les Disciples de la 36ème chambre, propose quelques petits défauts supplémentaires, à commencer par des noirs un peu gris, quelques plans au contraste un peu brûlé (les peaux virent au rouge), et un grain parasite un peu plus présent. Néanmoins là encore son niveau de définition et la qualité de l'encodage rendent sa vision très agréable, comparable aux deux premiers films, surtout en remettant en perspective l'âge du film.

 

Pour terminer, si nous pouvions également craindre du regroupement des deuxième et troisième films sur un seul disque, le résultat est sans conséquence sur leurs transferts. Encodés en Mpeg4, le débit reste aussi élevé sur ces deux suites que sur le premier film.

 

La 36ème chambre de Shaolin et Retour à la 36ème chambre : 18/20

Les Disciples de la 36ème chambre : 16/20

 

Retrouvez ci-dessous nos captures en haute définition Full HD (1080p) :

 

Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin

Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin

Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin

Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin


Son : 8/20

Comme en DVD, les trois films La 36ème Chambre, Retour à la 36ème Chambre et Les Disciples de la 36ème Chambre possèdent chacun un son techniquement similaire.

 

Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin

 

Les pistes sonores sont présentées dans leurs mixages d'origine en mono mais entièrement restaurées et encodées en DTS (simple). Pas un souffle ne vient perturber ainsi le déroulement de ces pistes extrêmement claires et dynamiques. Attention, la version originale est comme d'habitude pour les Shaw Brothers la version Mandarin, un doublage Cantonais étant également disponible (le premier film s'en voit d'ailleurs adjoindre un, ce qui n'était pas le cas en DVD).

 

Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin

 

Venons-en à la version française sur laquelle il y a beaucoup de choses à dire ! Spécialement réalisées pour les sorties DVD par l'éditeur, il faut reconnaître au doublage d'être d'une étonnante qualité. Poussant le soucis du détail dans ses retranchements, Wild Side a fait subir à ces pistes un discret mais pourtant charmant "vieillissement" des voix pour paraître d'époque. Une initiative originale au résultat très convaincant. Là où le bas blesse par contre sur les doublages de ces éditions, est la recomposition complète des bruitages et surtout des musiques. Si une partie des premiers ont beaucoup moins d'impact ou disparaissent carrément, les musiques semblent quant à elles composées sur un synthétiseur certes de luxe mais moins joli que les musiques originales. Un défaut que seuls les puristes remarqueront toutefois tant le résultat final est tout de même réussi, mais il s'agit tout de même d'un détail étonnant.

 


Bonus : 6/20

Si du côté technique ce coffret Blu-Ray écrase le coffret DVD sans mal, du côté de l'interactivité il en est malheureusement tout autrement. Nous retrouvons certes toutes les interviews conçues avec passion par notre collègue et ami Frédéric Ambroisine, mais il manque à l'appel LE bonus incroyable du coffret DVD : "Citizen Shaw". Tourné en Avril 1980 par les français de FR3, ce reportage avait à l'origine pour but de parler de l'industrie prolifique du cinéma chinois en général en prenant pour exemple le plus gros studio de l'époque : la Shaw Brothers. Sans s'en rendre compte une seconde, les journalistes (un peu méprisants) se sont rendus avec leur caméra sur les plateaux de plusieurs chefs d'œuvres (dont Retour à la 36ème chambre), nous livrant ce qui constitue aujourd'hui le seul témoignage existant de l'ambiance du tournage de ces films puisqu'aucun making-of n'était tourné à l'époque. Un manque cruel dans cette interactivité, que l'on peut toujours retrouver dans le coffret DVD toujours disponible chez certains revendeurs. On notera également la disparition des galeries d'affiches des trois films.

 

Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin

 

Tous les bonus sont présentés dans leur résolution DVD et non HD, en 16/9.

 

En introduction à chaque film est sélectionnable une présentation par l'acteur principal Gordon Liu. Humble et chaleureux, celui-ci nous resitue ainsi sa carrière à travers ces trois films marquants non sans nous faire part de quelques savoureuses anecdotes. Analysant ses personnages et l'histoire de chacun des films, cette icône du kung-fu semble avant tout émue et passionnée jusqu'au bout des os par partager sa passion.

 

Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin

BLU-RAY LA 36EME CHAMBRE

 

Shaolin, la naissance d'un héros (15mn57)

Un documentaire chinois revenant à travers la trilogie de la 36ème chambre sur la représentation de Shaolin à l'écran. Interview de Gordon Liu à l'appui, il nous donne l'occasion d'en apprendre plus sur le réalisateur Liu Cha Liang et sa retranscription au cinéma de ces arts.

 

Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin

 

Le cinéma kung-fu selon Liu Chia-Liang (26mn59)

Une analyse du cinéma kung-fu de ses origines jusqu'à la Shaw Brothers et plus précisément la trilogie de la 36ème Chambre ainsi que de récentes productions. Le titre sur l'édition Blu-Ray est un peu trompeur, puisque ce documentaire regroupe des interviews non seulement de Liu Chia-Liang mais aussi d'acteurs (Gordon Liu et Lee Hoi Song refont leur apparition) et de journalistes chinois et anglais (Bey Logan pour les connaisseurs). Un documentaire extrêmement dense dressant un tableau du genre très exhaustif et intéressant.

 

Le maître du Wing Chun (15mn01)

En un quart d'heure, l'acteur Lee Hoi Song (La 36ème Chambre mais aussi Les Disciples de la 36ème chambre) au visage de méchant ultra familier pour les connaisseurs (on le voyait entre autres dans Warriors Two de Sammo Hung ou encore Le Héros Magnifique de Yuen Woo Ping), trace une grande partie de sa vie très surprenante entre le milieu du cinéma et son enseignement des arts martiaux avant de se recentrer sur le tournage de La 36ème Chambre. Plus qu'une interview, le véritable témoignage passionnant d'une vie.

 

Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin

 

Infernale carrière (13mn22)

Ceux qui se souviennent d'Infernal Affairs (2003) risquent bien d'écarquiller les yeux en découvrant le visage du scénariste de La 36ème Chambre ! Oui, il s'agit d'Eric Tsang, celui-là même qui interprète Sam, le chef des triades dans la récente trilogie d'Andrew Law. Dans cet entretien, Tsang nous raconte en détail comment il est devenu de footballeur à scénariste dans les années 70 avant de s'occuper du scénario de La 36ème Chambre, avant d'évoquer ses carrières parallèles dans le monde du cinéma en tant que producteur, acteur et réalisateur.

 

Ce premier Blu-Ray se clôt sur la bande-annonce du film (résolution DVD) et les crédits de l'édition.

 

 

BLU-RAY RETOUR A LA 36EME CHAMBRE

et LES DISCIPLES DE LA 36EME CHAMBRE


Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin

L'interactivité est un peu différente ici : le disque s'ouvre sur un écran proposant le choix entre les deux films, chacun menant à un menu différent, comme si nous étions sur son propre Blu-Ray. Evidemment la possibilité nous est proposée de passer du menu d'un film à celui de l'autre à partir du menu principal... ce qui est en revanche impossible depuis le menu pop-up pendant la lecture du film. Néanmoins nous avons trouvé une astuce : il faut choisir un bonus vidéo et ensuite appuyer sur le bouton "menu" pour revenir à celui du film et pouvoir revenir au principal à partir de celui-ci.

 

Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin

 

SECTION RETOUR A LA 36EME CHAMBRE :

 

Un héros sur l'échafaudage (14mns40)

Qui aurait cru qu'un documentaire sur les échafaudages serait aussi passionnant ? Celui-ci, produit en Chine, part de la technique du "Kung-Fu de l'échafaudage" utilisé par Gordon Liu dans le film pour en venir plus globalement au lien entre le kung-fu et la construction d'échafaudage. Où l'on découvre ici que la construction d'échafaudage peut être un véritable sport (voire un art), parfaitement maîtrisé en Chine au point que de nombreux étrangers viennent y apprendre les meilleures techniques. Un documentaire au sujet peu commun et donc d'autant plus accrocheur !

 

Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin

 

Parcours d'un Bad Guy (11mns18)

Le "bad guy" du Retour à la 36ème Chambre revient ici sur le tournage du film avec son lot d'anecdotes. Assumant son statut d'éternel Bad Guy, son témoignage en est presque touchant jusqu'à ses dernières paroles s'adressant directement au public français (ce que font la plupart des intervenants sur ces éditions).

 

Cette section se clôt sur la bande-annonce originale (résolution DVD), des affiches et photos du film.

 

Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin

 

SECTION LES DISCIPLES DE LA 36ème CHAMBRE

 

Une Femme d'action (14mns15)

Les débuts de Lily Li à la Shaw Brothers, son entraînement et ses premiers films dont Les Disciples de la 36ème chambre, sa technique kung-fu du Wing Chu, avant de rentrer plus en détail sur son expérience à la télévision et le déclin des films de Kung-Fu dans les années 80 et son expérience à l'étranger.

 

Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin

 

Un type extra (13mns47)

Le cascadeur San Sin, "un type extra" comme le définit l'introduction, explique ses débuts dans le cinéma et son entrée au bout de 50 films à la Shaw Brothers. Doubleur de Jackie Chan, il ne resta pas longtemps à cause de Liu Chia Lang dans le studio avant de le réintégrer sur d'autres postes. Très rapidement il revient sur son travail avec Chang Cheh en racontant une anecdote ahurissante sur le grand maître et son assistant de l'époque, un certain John Woo. Les cinq dernières minutes de cette interview se transforment en documentaire sur la collection de poteries avant un sympathique petit montage nous montrant ses différentes apparitions dans des films de la Shaw Brothers.

 

Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin

 

Cette section se clôt sur la bande-annonce originale (résolution DVD) et les crédits du disque.

 


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin
Trilogie La 36ème Chambre de Shaolin
Sortie : 6 Janvier 2010
Éditeur : Wild Side Video

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2017 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.