FilmsActu.com



Blood Machines : Carpenter Brut en mode Métal Hurlant - Critique

Notre avis
7 10 Près de 10 ans après avoir signé Kaydara, un impressionnant fan-film situé dans l’univers de Matrix, Seth Ickerman fait de nouveau parler de lui avec Blood Machines, un objet filmique non identifié de 50 minutes porté par la musique vaporwave de Carpenter Brut. Avec son univers à la Métal Hurlant, Blood Machines surpasse son budget étriqué pour nous offrir un space opéra sous acides aussi planant qu’inspirant. Si l’histoire est réduite à peu de choses, les images du film offrent un spectacle inédit et virtuose, chargé en plans iconiques et badass, qui laisse augurer du meilleur pour la suite de la carrière du réalisateur. Un trip halluciné à réserver aux fans de SF vintage et à ceux qui trouvent leur bonheur dans la musique de Carpenter Brut.

Cinéma Français

 

Dès ses premières plans, Blood Machines surprend et impressionne. À la surface d’une planète désertique, deux chasseurs de primes abattent un vaisseau spatial hybride à la texture organique. Des débris s’échappe bientôt le spectre d’une femme, qui semble être l’âme qui habitait la carcasse du vaisseau. Embarquant un otage, les deux hommes se lancent à la poursuite de ce spectre d’un genre nouveau.

 

Cinéma Français

 

Faisant suite au clip Turbo Killer, déjà mis en images par le talentueux Seth Ickerman, Blood Machines étend l’univers introduit dans le clip de Carpenter Brut. Véritable hommage à l’ère de la VHS et à l’époque où le magazine Métal Hurlant publiait sur papier glacé de passionnantes aventures où se mélangeaient les influences de la science-fiction, des westerns, et de la culture rock, Blood Machines se présente en sous-texte comme une éloge sincère de la féminité.



 

Faisant la part belle aux amazones, le long-métrage n’est pas toujours habile dans son propos, parfois trop appuyé et teinté de maladresse, mais les images sont d’une beauté saisissante et l’ingéniosité artistique de Seth Ickerman relève un spectacle qui entre d’autres mains aurait eu tôt fait de sombrer dans le beauf et la vulgarité.

 

Cinéma Français


Si les comédiens ne sont pas toujours à la hauteur, si quelques problèmes de rythme sont à noter, il faut saluer l’audace et féliciter l’équipe d’être parvenue à donner vie à un tel univers et à une telle débauche d’effets visuels sur un projet indépendant et fauché.

 

Au final, Blood Machines propose une grosse défonce sous LSD d’une petite heure qui ravira les spectateurs les plus audacieux et les plus curieux.

 

Envie de voir quelque-chose de trippant ? Nostalgiques d’une époque où la science fiction se prenait moins au sérieux et flirtait avec l’heroic fantasy ? Voyez Blood Machines sans tarder !

 

Cinéma Français

 

Blood Machines le 1 septembre 2020 au cinéma.

Pour en savoir plus sur les salles qui le programment, le facebook Blood Machines ou le site CGR events.

 

Cinéma Français

 

Cinéma Français

 

Cinéma Français

 

Cinéma Français



Par Réagir


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2020 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.