FilmsActu.com



Mourir peut attendre : critique du James Bond qu’on n’attendait plus

Notre avis
8 10

Brillante conclusion des aventures du Bond incarné par Daniel Craig, Mourir peut attendre n’a pas à rougir face à Skyfall ou encore Casino Royale. Pendant près de trois heures, on demeure palpité par les péripéties de l’homme au permis de tuer, grâce à la réalisation très soignée de Cary Fukunaga, qui parvient à offrir quelque-chose de nouveau tout en respectant la mythologie de 007.


Thriller
 

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on l’aura attendu, cet ultime Bond de Daniel Craig. Après le tonitruant succès de Casino Royal qui avait relancé la saga avec succès en 2006, les états de service de l’agent secret britannique ont été en demi teinte et on attendait avec une certaine angoisse de voir comment ses aventures allaient se terminer.

 

Il faut dire que le très brouillon Quantum of Solace et un Spectre au script pataud et capillotracté avaient divisé tout autant que Skyfall avait quasi-unanimement convaincu.

 

James Bond : Spectre

 

Alors qu’on avait laissé James Bond partant à la retraite au bras de Léa Seydoux, on le retrouve en mode pantouflard et mielleux dans cette même situation. Mais bien vite, le passé de l’agent secret et de sa compagne vont faire voler cette situation en éclat…

 

James Bond : Spectre

 

Après les multiples reports de la date de sortie de cet opus et l’abandon de Danny Boyle, initialement en charge du projet, après les rumeurs autour du rôle joué par le personnage interprété par Lashana Lynch, on doit bien reconnaître qu’on était inquiets. Pourtant, ce Bond se place aisément parmi les trois meilleurs de la saga initiée en 2006.


Casino Royale nous montrait comment Bond est devenu le 007 qu’on connaît. Depuis, on nous l’a montré à la fois puissant, brutal et sentimental, souvent vulnérable, nous révélant les failles (jusqu’alors assez peu exploitées) de James Bond. Et avec Mourir peut attendre, cette exploration d’un Bond sujet aux états d’âme est poussée vers sa conclusion, tout en conservant l’essence du personnage découvert sur grand écran avec James Bond contre Dr. No.

 

James Bond : Spectre


Mourir peut attendre fait l’effet d’un cadeau qu’on aurait très longtemps attendu de déballer. Spectaculaire, prenant, cohérent et tournant autour d’une intrigue qui résonne un brin dans l’actualité, ce Bond confirme le talent de Cary Fukunaga pour raconter des histoires extraordinaires sans pour autant se délester d’une approche foncièrement humaine.

 

Les images sont splendides, le score de Hans Zimmer rythme admirablement l’aventure, et la caméra de Fukunaga capte aussi bien l’essence presque onirique de certains décors (voir cette course poursuite dans un bois norvégien noyé dans la brume, qui prend des allures de forêt hantée) que la violence des scènes d’action.

 

James Bond : Spectre


On regrettera seulement que le personnage de Nomi (Lashana Lynch) ne soit pas suffisamment mis en avant et que l’humour soit parfois un peu trop présent et maladroit, mais les clins d’œil à la mythologie bondesque,  l’audace du script et la conclusion parfaite apportée au Bond de Craig se chargent de gommer ces quelques menus défauts.


On souhaite bien du courage à ceux qui se chargeront de rebooter une nouvelle fois 007, car l’ère Daniel Craig, achevée avec Mourir peut attendre, a incontestablement placé la barre très haut. À bientôt, 007.

 

(Pierre Champleboux)

 

Un avis alternatif sur cet ultime Bond de Daniel Craig.

 



Mourir peut attendre, le 6 octobre 2021 au cinéma.

 

 

James Bond : Spectre

 

James Bond : Spectre

 

James Bond : Spectre

 

James Bond : Spectre



Par 2 commentaires


Derniers commentaires
Par durant il y a 14 jours
quand on ose tuer James Bond en plus il est totalement illogique car la fin est totalement destructible = un vieux équipement quand il est ouvert il ne se referme pas, et les frappes sur une iles normalement avec la nouvelle technologie ne détruit pas le haut du Blockhaus et bond devrait être sorti d'affaire. Comme dans les frappes internationale qui ont été faites pour des terroristes le dessous était détruit mais le dessus n'avait rien. Le filme est triste et détruit le mythe 007 complètement, c'est un scandale, on va voir un filme pour se relaxer à la place on est triste, démoralisé, malheureux les deux dernier filme ne sont pas à la hauteur du film 007 et j'ai vu tous les filmes de 007 alors je trouve ceci un scandale de détruire un si beau mythe 007 le commandant Bond. Le gens qui ont fait ce filme devrait avoir honte.
Répondre
-
voter voter


Par LeMoi il y a 21 jours

likeSmall 107
Du changement, donc, mal ou bienvenu mais du changement quand même, ça reste intéressant !
Répondre
-
voter voter


>> Voir les 2 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2021 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.