FilmsActu.com



Seven : la fin que vous n'avez pas vu au cinéma (et bien heureusement !)

La fin de Seven (Se7en) aura marqué au fer rouge l'histoire du cinéma et imposé David Fincher comme l'un des plus grands réalisateurs de sa génération.

 

Seven sans la tête de Gwyneth Palthrow, c'est un peu American History X sans sa scène de trottoir, Taxi Driver sans son DeNiro clamant "you fuck my wife" devant son miroir ou encore Usual Suspects sans son twist final. Et pourtant jamais on ne voit ce qu'il y a dans la boite.

 

Cette fin choc a cependant failli ne jamais voir le jour.

 

Seven

 

Au départ, Seven est un script original d’Andrew Kevin Walker. Jeremiah Chechik (Chapeau melon et bottes de cuir) doit le réaliser. Ce dernier n’aime pas la fin dark du scénario et demande à Walker de la réécrire. Le scénariste accepte à contrecoeur.

Chechik finit cependant par quitter le projet.

 

Lorsque Fincher récupère le film avec Brad Pitt et Morgan Freeman en duo de flics, New Line Studio refuse la fin avec la tête de Gwyneth Palthrow dans une boite et cherche à imposer un happy ending. Le studio souhaite que l'inspecteur David Mills (Brad Pitt) sauve sa femme enceinte des griffes du serial killer John Doe.

 

Fincher refuse de conclure son film de cette façon. New Line demande alors à ce que cela soit la tête du chien de David Mills que l'on retrouve dans la boite. Fincher ne veut pas non plus de cette conclusion.

 

Une autre option envisagée est que Somerset (Morgan Freeman) et non Mills tue John Doe. Si le comédien est plutôt enthousiasmé par cette version, Pitt estime qu’elle n’est pas cohérente.

 

Seven

 

Avec l’appui de Freeman et de Pitt, David Fincher réussit à imposer la fin brutale font il rêve, bien décidé à ne pas revivre l’enfer qu’il avait traversé lors de la production d’Alien 3, son précédent film.

 

Seule conditon de New Line, que l'on ne voit pas la tête de Gwyneth Palthrow. Pourtant de nombreux spectateurs sont certains de l'avoir vue. Le pouvoir de suggestion de cette séquence est incroyable.

 

"Les gens étaient persuadés d’avoir vu le contenu de la boîte, juste à cause de l’interprétation de Morgan Freeman", explique Richard Francis-Bruce, responsable du montage. Pas étonnant que "What’s in the Box ?" soit devenu la réplique culte du film.

 

Seven

 

Fincher se souvient de trois femmes qui sont sorties des projections tests scandalisées. L’une d’entre elles aurait dit : “Les gens qui ont fait ce film méritent de mourir".

 

Si le producteur David Kopelson était l’un des premiers réfractaires à cette fin, il finit par se laisser convaincre : "Il fallait cet événement horrible pour qu’on ait le dernier péché, la colère" confie-t-il par la suite à Entertainment Weekly.

 

 

Seven

 

Seven

 



Par 8 commentaires


Derniers commentaires
Par kad lamalice il y a 24 jours
"C'est pas ce qu'il avait commandé" - Détournement par @Daadhoo
Répondre
-
voter voter


Par kadlamalice il y a 24 jours
qui a vue cette version
Répondre
-
voter voter


Par Lolo il y a 26 jours
Remember Rosemary’s Baby , image aussi subliminale du bebe diable… qu’on ne voit évidemment pas.
Répondre
-
voter voter


Par Lloyd il y a 26 jours
Stefire, l’image subliminale est le visage du personnage de Palthrow vivant et non sa tête dans un carton.

Henry Samsonite, vous confondez surement avec la réplique culte « C’est à moi qu’tu parles comme çà mec ! Clic clic PAN ».

Répondre
-
voter voter


Par Stefire il y a 26 jours
Stefire : Non, le plan subliminal ( une image ) montre le visage de sa femme, mais vivante, lors d'un souvenir, quand Mills ferme les yeux. Pas dans la boite .
Répondre
-
voter voter


Par donneur de leçons il y a 26 jours
C'est pas dans Taxi Driver que se trouve la phrase "you f*ck my wife" mais dans Raging Bull. Quand on veut pondre un article a minima potable on évite de placer des répliques qu'on ne connaît pas.
Répondre
-
voter voter


Par Nicolas Musetti il y a 26 jours
Sachez que contrairement à ce que dit l'article, la fameuse phrase "you f*** my wife" ne provient pas de Taxi Driver.
En effet, cette phrase est prononcer par Robert De Niro dans Raging Bull (1980).

Répondre
-
voter voter


Par Stefire il y a 27 jours
Et pour cause la tête est bien dans la boîte... en image subliminale, certains plus aptes que d'autres à voir ce genre d'images ont bien pu la distinguer...
Répondre
-
voter voter


>> Voir les 8 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Thriller

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2021 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.