FilmsActu.com



Don’t Breathe 2 : une suite qui en a dans le ventre ? - critique qui cogne

Notre avis
8 10 Don’t Breathe 2 ne fait pas dans la redite et ça n’est pas pour nous déplaire. Captivant, jouissif et anxiogène du début à la fin, le premier long-métrage de Rodo Sayagues se veut plus pulp et davantage axé action que son modèle et est une suite réussie, mais certaines faiblesses d’écriture posent parfois problème.

Films d Horreur / Fantastique

 

Pourquoi c’est bien ?

 

Succès surprise de l’année 2016, Don’t Breathe : La maison des ténèbres s’offre une suite qui a la bonne idée de ne pas tomber dans la redite. 

 

Cette fois-ci, c’est le vieil homme aveugle terrifiant du premier film qui est le personnage principal. Devenu père, il tente désormais de se tenir à carreaux en élevant sa fille façon navy seal. Sauf qu’un jour, une bande de loubards encore plus méchants que lui se pointe chez lui et compte bien lui régler son compte. Que lui veulent-ils ? Pourquoi font-ils éruption chez lui lourdement armés ? C’est ce que l’aveugle (Stephen Lang) va tenter de découvrir, non sans déployer ses talents de tueur surentraîné pour assurer la protection de sa fille.

 

Films d Horreur / Fantastique

 

Du début à la fin, Don’t Breathe 2 est intense, prenant et sacrément brutal. Quand ça cogne, ça fait mal. Quand le sang coule, c’est en abondance. Et quand on cherche L’Aveugle : on le trouve.

 

Le personnage de sa fille, âgée seulement d’une dizaine d’années, est un ajout qui permet non seulement de rendre l’horrible bonhomme presque attachant, mais aussi de nous offrir quelques séquences qui ne sont pas sans rappeler Maman j’ai raté l’avion… en version hardcore.

 

Films d Horreur / Fantastique

 

Fraîchement promu réalisateur, Rodo Sayagues, déjà scénariste sur le premier film, ne se contente pas de singer les plans qu’on a déjà vus dans le premier film. Son Don’t Breathe 2 a sa propre identité visuelle, s’habille de couleurs bien plus pulp, et offre des séquences d’action parfaitement découpées et jouissivement crispantes.

 

Côté casting, Stephen Lang est impérial, la jeune Madelyn Grace convaincante, et le gang qui les attaque forme une belle brochette de méchants aux trognes et aux looks qui rappellent le meilleur des films de voyous des 80´s.

 

Films d Horreur / Fantastique

 

Mais si Rodo Sayagues semble pleinement assumer le côté série B de son premier long-métrage en tant que réalisateur, il ne parvient pas à contourner totalement certains défauts qu’on retrouve souvent dans ce genre de productions.

 

Pourquoi ça pourrait être mieux ?

 

Si l’idée qui sert de concept initial à cette suite est bonne, le reste du scénario ne lui fait malheureusement pas honneur. Les invraisemblances et les approximations sont assez nombreuses, et lorsque est dévoilée la raison pour laquelle le gang s’en prend à L’Aveugle, elle laisse dubitatif et pose quelques questions quant à l’organisation des bad guys.

 

Films d Horreur / Fantastique

 

De nombreux raccourcis sont utilisés pour faire avancer l’intrigue au plus vite et maintenir le rythme de cette suite, mais les ficelles auxquelles ont eu recours Fede Alvarez et Rodo Sayagues pour dynamiser leur récit sont un peu trop grosses pour convaincre. 

 

Des défauts qui auraient facilement pu être corrigés et qui nuisent par moments à la crédibilité de Don’t Breathe 2. Rien de bien méchant, mais on aurait préféré un scénario plus maîtrisé.

 

Pourquoi ça risque de faire débat ?

 

En inversant les rôles, la prise de risque est évidente. Métamorphoser le personnage d’un tueur sanguinaire, par ailleurs coupable de viol, pour en faire un héros, c’est audacieux par les temps qui courent, mais c’est aussi casse gueule.  Et par moments, on peut ressentir une certaine gêne devant Don’t Breathe 2. Notamment lorsque l’aspect iconique de L’Aveugle est un peu trop développé et qu’on a le sentiment qu’on veut tout faire pour qu’on s’y attache, sans nuancer suffisamment son personnage.

 

Films d Horreur / Fantastique

 

Parfois, on croirait presque voir une version vieillissante du Logan interprète par Hugh Jackman, ce qui est problématique et laisse penser que le réalisateur est tombé amoureux de son "héros", en omettant la gravité des crimes qu’il a commis par le passé. Nul doute que le traitement du personnage fera couler de l’encre et alimentera quelques débats houleux sur les réseaux sociaux et ailleurs.

 

Au cinéma dès le 25 août 2021.

 

 

Films d Horreur / Fantastique



Par 5 commentaires


Derniers commentaires
Par yosh il y a 1 mois
Mes craintes étaient fondées alors...
Ils sont passé de papy le félé du bocale au action hero façon liam neeson...Je passe mon tour alors c'est juste n'importe quoi.
Peut être ca passera pour ceux qui n'ont pas vu le 1er, mais comme il est écrit dans la critique, je vois pas comment on peut s attacher à ce type qui est juste dégueulasse...

Répondre
-
voter voter


Par Iruha il y a 1 mois
Tient tient ca me rappelerait presque the devil’s reject cette facon d’aborder cette suite et de passer du coté du ou des mechants pour les rendre presque attachants.
Répondre
-
voter voter


Par Iruha il y a 1 mois
Tient tient ca me rappelerait presque the devil’s reject cette facon d’aborder cette suite et de passer du coté du ou des mechants pour les rendre presque attachants.
Répondre
-
voter voter


Par LeMoi il y a 1 mois

likeSmall 107
Mouais plus grand chose à voir avec le premier film effectivement. Surtout si le méchant est transformé en héros…
Répondre
-
voter voter


Par Mike il y a 1 mois
Qui et la petite fille ?
Répondre
-
voter voter


>> Voir les 5 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2021 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.