FilmsActu.com



Traîné sur le bitume : Mel Gibson nous flanque une grosse baffe dans la tronche (Dragged Accross Concrete)

Notre avis
9 10 Après les excellentes surprises qu’ont été Bone Tomahawk et Brawl on Cell 99, Craig Zahler casse la baraque pour de bon avec Traîné sur bitume (Dragged Across Concrete). Située quelque-part entre les péloches les plus pulp de Tarantino et les films de Michael Mann et Andrew dominik (Cogan : Killing Them Soflty), la patte de Zahler est désormais clairement identifiable. Son univers prend ses racines dans les romans de gare, les comics pour adultes et le cinéma des 70’s. Tantôt brutal, souvent contemplatif mais jamais ennuyeux, le cinéma de Zahler mériterait d’être davantage mis en avant et on vous recommande chaudement ce Dragged Across Concrete intense, poisseux et plus noir qu’une sombre ruelle au milieu de la nuit. Un casting impeccable, une mise en scène magistrale, et un scénario qui ose tout… un film immanquable !

Dragged Across Concrete

L’histoire de Traîné Sur Le Bitume (Dragged Across Concrete) est si simple que traitée par un autre cinéaste, 90 petites minutes auraient certainement suffit à la raconter : deux flics ripoux aux méthodes tout à fait répréhensibles et à la morale plus que douteuse (Mel Gibson et Vince Vaughn) sont suspendus. Histoire de s’occuper et d’assurer leurs arrières, les deux compères décident de braquer des braqueurs et de s'accaparer le magot de leur futur casse...

Dragged Across Concrete

 

Sur 2 heures et 40 minutes, on va suivre tous les détails de cette affaire. Découpé en plusieurs chapitres, le scénario s’attarde sur les différents protagonistes de cette intrigue, nous permettant alors d’adopter successivement les points de vue de chacun. Sans jamais perdre son spectateur, Zahler s’intéresse à ces scènes sur lesquelles peu de réalisateurs acceptent de s’attarder. Lorsqu’on se retrouve aux côtés de Gibson et Vaughn, contraints de rester planqués des heures entières dans une bagnole fatiguée, on est captivés. On est en planque avec eux.

Dragged Across Concrete

 

Comme toujours dans ses long-métrages, Zahler prend son temps, installe l’ambiance, pose un a un les petits dominos qui dégringoleront lors d’un climax forcément brutal et jouissif. Porté par des comédiens au charisme indéniable (Gibson et Vaughn en tête, mais il en va de même pour les seconds rôles, on sent l’amour du réal pour ses acteurs), le film flanque au spectateur la gifle annoncée par son titre (littéralement “traîné sur du béton”) et parvient grâce aux talents réunis, à rendre crédibles et profonds des personnages archétypaux mis au service d’une histoire qui fait l’effet d’un bon livre qu’on ne parvient pas à cesser de lire.

 

Comme un bon vieux polar de gare, Traîné sur le bitume sent bon la sueur, l’after-shave premier prix, et les effluves de tabac froid. Plus qu’un bon film à mater, une expérience à vivre !

Sortie en France en DVD et Blu-ray le 3 août 2019.



Dragged Across Concrete



Par Pierre Champleboux 3 commentaires


Derniers commentaires
Par Daktari il y a 2 mois
Très bon film, dont même la longueur n'est pas handicapante. Et revoir Mel Gibson, et étonnamment Vince Vaughn à ce niveau là, n'a pas de prix. Foncez!
Répondre
-
voter voter


Par Sinefil il y a 4 mois

likeSmall 15
Vous m'avez donné super envie d'aller le voir. Avec Mel Gibson en tête, ma hype ne peut rêver meilleur motivation.
Répondre
-
voter voter


Par Thekiller il y a 4 mois
Un film viril.
Répondre
-
voter voter


>> Voir les 3 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Traîné Sur Le Bitume

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.