FilmsActu.com



Le Bruit des glaçons

Notre avis
6 10

Jouant au chat et la souris avec la mort devant la caméra de Bertrand Blier, Jean Dujardin et Albert Dupontel exultent dans une farce mi-fable, mi-satire dont seul le cinéaste a le secret. Si l'on n'atteint pas le génie de ses œuvres phares comme Les Valseuses ou Tenue de soirée, Le Bruit des glaçons ne manque pas de mordant et affiche un burlesque savoureux.

Découvrez ci-dessous la critique du film Le Bruit des glaçons...


Critique Le Bruit des glaçons

Critique Le Bruit des glaçons

 

La filmographie de Bertrand Blier a toujours revendiqué son statut de brochette d'œuvres surréalistes, jouant à l'excès avec le théâtral et se posant sèchement comme le contrepied revendicatif dont l'industrie française avait besoin. Après le très collégial Les Acteurs qui semblait retentir comme un point d'exclamation salvateur à son œuvre et le léger mais oubliable Combien tu m'aimes ? qui avait le mérite de la rafraichir, Le Bruit des glaçons se pose comme une sorte de miroir en bout de chaine. Bertrand Blier qui met Bertrand Blier face à ses responsabilités, se croquant lui-même avec une autobiographie à peine masquée, retournant comme un gant ses propres préceptes. Rien de plus normal dans cet univers toupie qui joue ici avec la rétribution forcée à toute une carrière un peu rebelle, où les valeurs morales, ironiques et inéluctables semblent se polir à la peau de chagrin. Où ce quatorzième degré élevant misogynie à une forme de génie aurait laissé sa place à la galanterie personnifiée. Où plus que jamais, les femmes sont l'issue de tout. Mais c'est pour la bonne cause.

 

Critique Le Bruit des glaçons

 

Après une série de chef d'œuvres où le tout à chacun cherchait un sens à sa vie, les protagonistes du Bruit des glaçons capituleraient devant la première raison de mourir qui se poserait devant eux. En effet, Jean Dujardin y campe un auteur à succès coupé du monde physiquement comme moralement, abandonné par les siens, noyant sa solitude dans le whisky lorsque soudainement, c'est son propre cancer (interprété par Albert Dupontel) qui vient lui rendre visite. Parce qu'il aimerait bien sympathiser avec sa future victime et se demande pourquoi celle-ci s'accroche un peu moins à la vie que les autres. Une sorte de Rencontre avec Joe Black que l'on aurait croisé avec Buffet Froid. Pour le reste, tout y est : la verve sèche et clinquante, des comédiens qui envahissent l'espace à tel point que Dupontel vole des tics à Gérard Depardieu, une quête constante de soi dans la solitude et surtout une lucidité sur la fatalité des choses.

 

Le réalisateur, comme beaucoup, semble voir arriver le bout du tunnel et mime de s'incliner poliment devant ce dernier... Non sans oublier de lui faire un ultime pied de nez burlesque dont lui seul a le secret, comme pour nous confier que la mort est une chose que l'on vit pleinement !

 

Critique Le Bruit des glaçonsCritique Le Bruit des glaçons





Par 16 commentaires


Derniers commentaires
Par Derek_A il y a 9 an(s)

likeSmall
Toutes ces critiques, positives ou négatives, prouvent bien que ce film est une perle! Il fait réfléchir et de nos jours c'est rare, un film qui fait réfléchir! La plupart des gens oublient le contenu d'un film deux jours après l'avoir vu, mais celui ci ne s'oublie pas! Le jeu d'acteur est excellent et la mise en scène sublime! L'humour est présent, il suffit de voir la vie différemment et de comprendre la métaphore! Ayant moi même souffert d'un cancer et ayant survécu, je la trouve très habile et la fin aussi!
Répondre
-
voter voter


Par LOLITA il y a 10 an(s)
Même Blier ne soutien pas son film...
Répondre
-
voter voter


Par FRANNY il y a 10 an(s)
Film à voir pour son duo d'acteurs et pour les seconds rôles.
J'ai pleuré et j'ai beaucoup ri. Récemment, mon père a été saisi par ce salaud de cancer et l'a subi de plein fouet sans pouvoir, et on aurait bien voulu, le tuer en l'étranglant ou en le balançant dans le vide. Le coup de boule du médecin au patient m'a surprise par sa justesse... Je ne garde pas un bon souvenir du sourire condescendant des médecins vous annonçant à demi mot que vous êtes en "Game Over".
Bravo pour ce film courageux et Bis pour les acteurs tous fantastiques.

Répondre
-
voter voter


Par saphir il y a 10 an(s)
film affigeant
pauvre bertrand blier
heureusement que le jeux des acteurs est la
je voulais sortir avant la fin je me suis ennuyee et je regrette ma soiree cinema

Répondre
-
voter voter


Par HLN il y a 10 an(s)
un film dérangeant, deroutant , j en suis sortie mal a l aise, je ne parle pas des acteurs, de leurs jeux , mais de cette sensation désagréable , de cette tension tout au long du film, lourde, étouffante, je regrette d avoir vu ce film et dy etre aller , vraiment !!!!
Répondre
-
voter voter


Par AV il y a 10 an(s)
Pathétique! j'ai détesté, la métaphore du cancer incarné en Dupontel est très dérangeante, j'imagine que c'est le but mais on a plus l'impression d'assister à une scène de torture (lorsque dujardin hurle de douleur pendant que Dupontel (son cancer) rit aux éclat.
C'est un univers très mal sein d'où je n'ai tiré aucune leçon particulière, rien d'intéressant, des personnages improbables, et une vision plutôt réductrice de la maladie et de ce que peut éprouver un malade ou même son entourage, l'humour, de ce film, si c'est de l'humour est lourd et étouffant.
J'ai voulu sortir dés le début, je suis restée mais je n'ai pas tenu jusqu'à la fin donc je ne sais pas comment ça fini mais je ne veux pas savoir.

Répondre
-
voter voter


Par Chewinggg il y a 10 an(s)
Bof...
Répondre
-
voter voter


Par saphir il y a 10 an(s)
Décue...Ce film aborde très peut la maladie et le cheminement psychologique à travers le cancer...
Répondre
-
voter voter


Par BIRDY il y a 10 an(s)
Dérangeant, affligeant, on espère, on cherche du génie !!! non, rien , le néant.
Pourquoi ce film ? qui peut prétendre prendre du plaisir à le regarder ?
Reste quand même d'excellents comédiens que je suis pressé de revoir sur le grand écran dans un vrai film.

Répondre
-
voter voter


Par lise il y a 10 an(s)
ce film dès la première minute m'a inspiré de l'horreur .
je ne dis rien sur le jeu des acteurs .
jean dujardin a dit a angouleme que ce n'est pas une histoire de maladie, de mort, mais d'amour:
quelle erreur et quelle horreur, l'humour même manié au troisième degré ne peut pas conduire à un tel film .
j'ai souffert d'un cancer du sein et le personnage de la gouvernante louisa a résonné cruellement dans mon esprit, j'ai failli sortir rapidement et puis je me suis dominée pour savoir où blier pourrait nous mener ..pas loin, il s'est mordu la queue tout au long et pas l'ombre d'une lueur
d'espoir ; un film absurde qui n'apporte rien .
A interdire aux enfants et aux personnes malades du cancer .
Et puis la fin à la Brel et aux marquises, c'est grotesque .
Dépenser dix euros pour un tel brouet est déplorable .

Répondre
-
voter voter


>> Voir les 16 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Le Bruit des glaçons

Les dernières news
FilmsActu - Emission 121 avec Anaïs Baydemir
Les Chemins de la liberté, Sergi Lopez pour Carte des sons de Tokyo, le focus sur Hors la loi... Toute l'actu ciné et DVD de la semaine.

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2020 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.