FilmsActu.com



Thelma, Louise et Chantal

Notre avis
6 10

Pour son premier long-métrage réalisé en solo, Benoit Pétré n'a vraiment pas choisi un sujet facile. En effet, pas évident d'aborder la crise de la cinquantaine chez la femme moderne dans une comédie dramatique sans tomber dans le patos, le déjà-vu, voire le carrément ridicule - n'est-ce pas Madame Nancy Meyers. Pourtant, alors que l'on n'était pas forcément la cible et que, sur le papier, les thématiques abordées étaient assez "nichées", ce Thelma, Louise et Chantal nous est apparu assez attachant et surtout plein de belles interrogations. Parce qu'on connait tous quelqu'un directement touché par les problèmes de ces trois femmes, on ne pourra que se sentir un minimum concerné par les questionnements soulevés lors de leur road-trip au final plus introspectif qu'autre chose. Un film simple, tendre et non dénué de sens.

Découvrez ci-dessous la critique de Thelma, Louise et Chantal


Critique du film Thelma, Louise et Chantal

CRITIQUE THELMA, LOUISE ET CHANTAL

 

Gabrielle, Nelly est Chantal ont la cinquantaine bien tassée. Un âge où l'on imagine avoir plus de regrets que d'espoir, un âge où l'on pense avoir fait le tour, mais où les certitudes s'écroulent. Décidées à sortir de leur solitude le temps d'un week-end, elles partent en voiture à La Rochelle, pour le mariage de l'ex de Gabrielle. Dans une DS presque aussi abimée par le temps qu'elles peuvent l'être, et accompagnées par une BO joliment nostalgique, elles vont sillonner les routes, faire des rencontres, affronter des obstacles, dévoiler leurs forces et leurs faiblesses, pour finalement comprendre qu'elles ne sont pas dans une impasse mais juste face à une porte qui ne demande qu'à être ouverte. Road-trip à l'image, Thelma, Louise et Chantal l'est tout autant dans l'esprit de ces trois femmes, magnifiquement interprétées par trois comédiennes qui nous rendent palpables la détresse de celles qu'elles incarnent. Mais dans des registres différents. La papillonnante Jane Birkin attendrit. La pimpante Caroline Cellier charme. La touchante Catherine Jacob émeut. Ensemble, elles forment un trio de drôle de dames qui attire la sympathie, voire même l'empathie puisque leur quête introspective nous pose des questions pleines de pertinence, qui touchent au cœur même les personnes qui n'y sont pas directement confrontées. Alors qu'importe au final si tous les gags ne font pas mouche ; qu'importe si certains seconds-rôles sont un peu trop traités comme des stéréotypes ; et qu'importe si les dialogues se montrent parfois trop didactiques, Thelma, Louise et Chantal est un petit film plein de belles choses, qui atteint en 90 minutes un point que Nancy Meyers (Pas si simple, Tout peut arriver)  n'a jamais ne serait-ce qu'effleurer du doigt dans toute sa filmo.

 

Critique du film Thelma, Louise et Chantal

 

Publication originale : 21 janvier 2010





Par Michèle Bori 5 commentaires


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Les commentaires sur ce sujet sont fermés.
Thelma, Louise et Chantal

Les dernières news
Thelma, Louise et Chantal : interview de l'équipe du film
Jane Birkin, Caroline Cellier, Catherine Jacob et Benoît Pétré à notre micro.

Festival de l'Alpe d'Huez 2010 : jour 2 !
Des Sumos, de la neige et des monstres sacrés du cinéma, tel est le programme de ce deuxième jour ...

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.