FilmsActu.com


Reacher : "J'ai grandi avec les films de Tom Cruise" Alan Ritchson

Jack Reacher est de retour sur Prime Video. Après deux films menés par Tom Cruise, le personnage imaginé par Lee Child atterri entre les bras musclés d'Alan Ritchson pour une interprétation plus fidèle aux romans.

 

Alors que les 8 épisodes de la saison 1 sont désormais dispo sur Prime Video, Filmsactu a eu le plaisir de rencontrer l'ex Aquaman de Smallville et surtout Hawk de Titans pour évoquer sa performance badass dans une série qui ne manque ni de muscles ni de puissance.

 

Reacher

 

"J’ai grandi avec les films Tom Cruise. C’est une légende vivante."

 

Connaissais-tu Jack Reacher avant d’incarner le personnage ?
Alan Ritchson : J’ai grandi avec les films Tom Cruise. C’est une légende vivante. Je connaissais le Jack Reacher de Tom Cruise mieux que celui des livres. Mais avant de tourner, je les ai tous lus. En cours de route, je suis tombé amoureux de Reacher. Plus j’en apprenais sur lui, plus que je me disais « mais je dois être ce type ».

 

Tu as un livre préféré de la saga Jack Reacher ?

Il y en a tant. Les caves de la Maison-Blanche est l’un de mes préférés. La faute à pas de chance aussi.

 

Après Tom Cruise, les producteurs cherchaient un Reacher plus jeune, plus grand et plus costaud pour être plus fidèle à sa version dans les livres.
Oui. Sa puissance physique est un personnage à part dans les livres. Il est aussi imposant physiquement qu’intellectuellement. C’est important pour les fans que l'on soit fidèle à ce qu’il y a dans les livres. C’est ce qui rend ce personnage si singulier. Il n’est pas juste brutal et violent. Il est aussi mystérieux. Je suis heureux que l’on ait pu offrir aux fans ce qu’ils attendaient.

 

Reacher

(Alan Richston dans un hôtel parisien)

 

"J’ai dû me battre pour prouver que j’étais le bon choix pour Reacher".


Jack Reacher est également drôle. C’est ce que l’on constate dans la série qui ne manque pas de punchlines dignes des films d'action des années 80 et 90.
Cet aspect revient à Nick Santora (scénariste, producteur). Dans le livre, ces punchlines n’y sont pas réellement. Mais l’humour est présent entre les lignes. Du moins, c’est ce que j’ai ressenti. Nick Santora a accentué cet aspect. Et c’est vrai qu’il y a cet hommage aux classiques du cinéma d’action. C’était important pour moi et le reste de l’équipe.

 

Tu es un peu plus petit que le Reacher des romans mais dans la série, les réalisateurs s'amusent à te présenter à chaque fois comme un géant.
Oui. Je mesure 1m88. Soit quelques centimètres de moins que Reacher (1m96). Mais il est vrai que dans la série, on me fait passer pour un géant. Que mes partenaires soient petits me rend encore plus gigantesque (rires). C’est amusant car jusqu’ici dans ma carrière, j’ai essayé de me faire passer pour "normal". Je voulais pouvoir à la fois jouer un père de famille et un super-héros. Il me fallait être capable d’être versatile. Alors je courrais beaucoup pour rester fin et pas trop massif. Là, j’ai pu être moi-même. J’ai pu physiquement travailler autant que je le voulais et prendre de la carrure.

Quand as-tu su que tu avais le rôle ? Un temps Dwayne Johnson a dit qu’il se verra bien en Reacher.
Et il serait génial. Le processus a été assez compliqué. C’est un personnage qui est avare en dialogues. Pas facile de l’incarner en audition d’autant plus que l’on m’a proposé une scène où il est coincé dans une salle d’interrogation et reste stoïque. Comment jouer cela ? Au début, je n’ai pas été pris. Ni aucun autre acteur d'ailleurs. Les producteurs ont compris leur erreur et ont ré-imaginé les scènes d’audition. Et j’ai été pris. Mais j’ai dû me battre pour prouver que j’étais le bon choix.

 

Reacher

 

"Comme Jack Reacher, j'ai grandi sur des bases militaires et je voulais m'engager dans les forces spéciales".


Avoir ta série en tête d’affiche est-il une récompense après tant d’années dans le milieu ?
Sans y penser comme cela, je me sens chanceux. Déjà si les films avaient continué, Tom Cruise serait toujours Reacher. Si les livres n’avaient pas aussi bien marché, on ne serait pas ici à en discuter. Au début des auditions, j’étais un régulier sur Titans mais d’un coup je me suis retrouvé libre. Les étoiles se sont vraiment alignées pour que j’ai ma chance et je puisse devenir ce personnage.

Comme Reacher, tu as grandi sur des bases militaires.
Oui. Mes deux parents étaient militaires. J’ai pu être témoin de ce que vivre sur des bases fait à quelqu’un. La manière dont les militaires se comportent, interagissent est très singulière. Tu ne peux pas le jouer ou le comprendre sans l’avoir expérimenté. Je voulais m’engager et suivre les pas de mon père. Mais je n'ai pas pu le faire.

Que sait-il passé ?
Mon père m’a surpris. Quand je lui ai dit à 18 ans que je voulais m’engager dans les forces spéciales, il m’a dit ‘non tu ne vas pas faire ça. Tu as un brillant futur devant toi. Fais autre chose’. J’étais choqué parce que je pensais qu’il serait fier. Pour Reacher, je me suis forcément inspiré de mon vécu et mon père.

 

Reacher

 

"Lee Child a vraiment soutenu cette série"


Quelle a été l’implication de Lee Child dans la série ?
Il venait régulièrement sur le tournage. Je suis tellement fan et il est tellement célèbre que je ne m’attendais à ne jamais le rencontrer. Si j’étais lui, je resterais tranquillement allongé dans mon manoir et je ne décrocherais jamais le téléphone (rires). Mais il voulait s’impliquer. Il restait toute la journée sur le tournage. Il a vraiment défendu ce projet.

Fait-il une apparition dans la série ? On le voyait dans les films de Tom Cruise.
Oui. Il était sur le tournage le jour d’une séquence dans un diner. Je me suis demandé si on ne pourrait pas lui proposer d’apparaître et de simplement me croiser. Les fans adoreraient. Je lui en ai parlé et il a dit oui tout de suite. Il est gardien de prison dans un des films de Tom Cruise.

Reacher est parti pour durer plusieurs saisons. Chaque saison suivra-t-elle un livre ?
C’est l’idée de départ oui. (Reacher a depuis été renouvelé par Prime Video pour une saison 2 -ndlr).

 

Reacher

(Alan Richston dans Titans)


Tu as incarné plusieurs super-héros dans des séries que cela soit pour Titans ou pour Smallville (il était Aquaman). Y en a-t-il un que tu préfères ?
Etre Aquaman pour Smallville était mon premier rôle dans une série.  J’ai une tendresse pour celui-là. Avec le recul quand je vois les images, j’ai l’impression de voir un chiot que ne sait pas ce qu'il fait et qui court dans tous les sens avec ce costume ridicule. Récemment pour Titans, pour HBO Max et Netflix, c’était aussi intéressant. Je me suis fait vraiment impliqué et mon parcours est parallèle à celui de ce personnage de plusieurs façons. Mais Reacher est le rôle dont je suis le plus fier.

 

Reacher

(En Aquaman pour Smallville)

 

"L'audition pour le rôle Thor a été une des pires expériences de ma vie".

 

Tu as aussi été une Tortue Ninja (Raphael dans le film de 2014) ? C’était un rêve de gosse ?
Oui. J’ai grandi dans les années 90 avec les jeux d’arcade et avec le jeu Ninja Turtle sur Nintendo. A Halloween, je me déguisais en tortue ninja mais toujours en Michelangelo. Du coup, j’ai quand même eu les boules de ne pas pouvoir le jouer dans film. Mais j’étais heureux de pouvoir le faire. Notamment pour mes enfants. C’est une des raisons qui m'a poussé à accepter ce film.

La B.O de Reacher est très rock. Il me semble que tu es aussi musicien ?
Oui. J'ai enregistré plusieurs disques en tant que chanteur et musicien. Cette série est rock. La B.O accentue l’énergie de certaines séquences. Il était important d’avoir ces titres rock et blues. D’autant que le blues est la grande passion de Reacher.

As-tu le temps de regarder des séries ?
Parfois. J’ai trois jeunes garçons. Quand je ne travaille pas, je passe mon temps à stopper des bagarres aux poings (rires). Mais il y a tant de séries géniales en ce moment. Succession, White Lotus sont parmi les dernières qui m’ont scotché.

Tu as auditionné pour Thor il y a quelques années. Comment se déroule une audition Marvel ?
Je savais que j’auditionnais pour le film Thor mais je n'avais pas plus d'infos. L’univers Marvel était encore nouveau à l’époque et personne n’avait conscience qu’il allait devenir aussi gigantesque. J’étais un peu blasé. Je me suis rendu à l'audition après avoir joué dans une comédie qui j’espérais allait m’ouvrir les portes d’Hollywood, ce qui n’a pas été le cas (rires).   J’y suis allé en pensant ‘je mérite ce rôle’. Quand tu arrives avec une telle mentalité, tu ne peux qu’échouer. Cette expérience m’a rendu plus humble. J’ai reçu un appel du directeur du casting après. Habituellement, si tu n’as pas le rôle, il ne te rappelle pas. Là, il avait voulu me parler pour mon bien en me disant que j’étais le seul responsable de cet échec et que je n’étais pas venu avec la bonne attitude. Cela m’a effrayé et m’a fait réfléchir à mon approche du métier d’acteur. Si j’y avais mis plus de coeur et d’énergie au lieu d’arriver comme si c’était gagné d’avance, j’aurai eu ce rôle. Cette expérience a transformé ma vie de manière positive. Mais cela fut difficile. Cela a été un rejet vraiment difficile à encaisser. Mais j’en suis ressorti meilleur acteur et bien plus humble face à ce métier.

 

La saison 1 de Reacher est actuellement disponible sur Prime Video.

 

 

Reacher



Par


Reacher

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Depuis 2007, FilmsActu couvre l'actualité des films et séries au cinéma, à la TV et sur toutes les plateformes.
Critiques, trailers, bandes-annonces, sorties vidéo, streaming...

Filmsactu est édité par Webedia
Réalisation Vitalyn

© 2007-2022  Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.