FilmsActu.com



Tyler Rake (Extraction) : "Chris Hemsworth est un vrai héros. C'est dans son ADN" interview

Chris Hemsworth dynamite Netflix depuis le 24 avril avec Extraction (Tyler Rake en vf), film d'action guerrier dopé à l'adrénaline et au spectaculaire qui défouraille dans tous les sens.

 

Au scénario Joe Russo, à la production Joe et Anthony Russo (réalisateurs d'Avengers Infinity War et Endgame) et à la mise en scène Sam Hargrave.

 

Thriller

 

L'histoire : Tyler Rake (Chris Hemsworth), un mercenaire chevronné, entreprend la mission la plus périlleuse de sa carrière en tentant de retrouver le fils d'un grand criminel qui a été kidnappé.

 

Filmsactu a pu discuter par téléphone avec le réalisateur Sam Hargrave. Son nom ne vous dit sûrement rien mais cet américain a été cascadeur, puis coordinateur de cascades sur de nombreux blockbusters dont les Avengers, Deadpool 2, Thor Ragnarok, Hunger Games, Pirates des Caraïbes, Wolverine le combat de l'immortel etc). Ex doublure de Chris Evans, Sam Hargrave a fait ses classes avec les frères Russo, Francis Lawrence mais aussi avec David Leitch (John Wick, Atomic Blonde, Hobbs & Shaw). On lui doit d'ailleurs en partie le long plan séquence de combat dans les escaliers de Charlize Theron dans Atomic Blonde.

 

"Joe Russo m’a décrit Tyler Rake comme un film à la Steve McQueen avec l’intensité et le réalisme de Heat." "Il est temps que les acteurs américains se mettent à vraiment se battre."

 


 

Le scénario de Tyler Rake est signé Joe Russo. Comment t’a t-il présenté le film ?
Sam Hargrave : Dans un pur style Joe Russo, il m’a juste tendu le script et m’a dit : "J’ai une bonne idée de film pour ta première réalisation". J’ai répondu "Super, je vais le lire". Je l’ai lu et j’ai adoré. J’avais déjà lu ce script il y a quelques années (Bruce Willis et Arnold Schwarzenegger ont été quelques temps attachés au projet -ndr). Le film s’appelait alors Out Of The Fire. L’action se déroulait en Amérique du Sud. Mais au coeur l’histoire était la même, à savoir celle d'un personnage qui cherchait la rédemption en se lançant dans des missions impossibles.

 

Thriller
(Sam Hargrave et Chris Hemsworth)


Il y a un feeling délibérément très 90’s dans la mise en scène de Tyler Rake…
Bien sûr. C’était une des conditions sine qua non. Joe est un immense fan, tout comme moi, de films d’action des années 80 et 90. Il m’a décrit Tyler Rake comme un film à la Steve McQueen avec l’intensité et le réalisme de Heat. Sachant que j’ai grandi en regardant les films d’action de Hong Kong, toutes ces références sont inscrites dans l’ADN du film. Le personnage de Tyler Rake est également très 90’s. Beaucoup de films très réussis ont été produits à cette époque. Notamment dans le cinéma asiatique. Il n’y avait pas toutes ces caméras qui tremblent tout le temps et l’action était plus lisible que dans les films d’action actuels.

Tu sembles t’amuser à filmer de longues séquences d’action ininterrompues...
Encore une fois c’était notre hommage à ce cinéma asiatique avec lequel j’ai grandi, les films de Jackie Chan, Jet Li, ce genre de divertissement. La grande différence entre ce cinéma asiatique et le cinéma américain résident principalement dans les acteurs qui jouent les leads. Dans le cinéma asiatique, ce sont tous des artistes confirmés en arts martiaux. Les caméras peuvent ainsi se reculer, les réalisateurs filmer des plans plus larges sans couper sans cesse. Il est aisé de mettre en valeur leurs capacités et leurs prouesses. A Hollywood, c’est rarement faisable, les acteurs n’étant en général pas réellement capable de faire ces scènes. Mais on a eu de la chance avec Chris (Hemsworth) qui est doué dans ce domaine. Habituellement, on est forcé d’utiliser fréquemment les doublures, couper les plans, cacher les visages des doublures etc. Mais là grâce à Chris, on a pu repousser les limites autant lors des répétitions des chorégraphies que sur le tournage. Cela a permis de se concentrer sur lui et sur ses habilités. Il tourne lui-même la plupart des scènes d’action, notamment lors de ces longs combats. Il est temps que les acteurs américains se mettent à vraiment se battre.

 

 

"Pour Tyler Rake, on a cherché à recouvrir Chris le plus possible de terre, de sang, à lui ajouter des tatouages, des cicatrices, de la barbe. Qu’importe, ce look de beau gosse super-héros ne part jamais !"


Chris Hemsworth a dû suivre un entraînement poussé pour ce film ?
Oui. Mais Chris s’entraîne constamment. C’est un sportif accompli et quelqu’un impliqué dans le bien être en général. Il est quasi impossible de ne pas voir Chris Hemsworth en forme ! Mais des mois avant le tournage, il s’est immergé de manière effrénée dans les arts martiaux et les techniques de corps à corps. Il a aussi dû être coaché en ce qui concerne les armes à feu et les couteaux. Il a étroitement travaillé avec les équipes de cascadeurs pour les chorégraphies. On ne peut arriver sur un film comme Tyler Rake sans être prêt.

 

Avengers 4 : ENDGAME


Lorsque j’ai pu discuter avec quelques uns des Avengers, je leur avais demandé lequel d’entre eux ressemble le plus à un super-héros dans la vie de tous les jours. Ils m’ont tous répondu Chris Hemsworth.
Mais c’est totalement la vérité (rires). Pour Tyler Rake, on a cherché à le recouvrir le plus possible de terre, de sang, à lui ajouter des tatouages, des cicatrices, de la barbe. Qu’importe, ce look de beau gosse super-héros ne part jamais ! On avait beau lui mettre de la merde sur la figure, il avait l’air de plus en plus héroïque. Chris a un charisme naturel foudroyant. Dans son ADN, il a forcément de l’ADN de super-héros.

Que peux-tu nous dire sur Chris que l’on ignore ?
Il est plutôt ouvert sur sa vie en général. On le voit bien sur ses réseaux sociaux. Il est très proche de sa famille et de ses enfants. Quand on pense Chris Hemsworth, on pense à son look, à sa musculature mais je crois que ce sont ses enfants qui le caractérisent le mieux. Il adore jouer avec eux, et c’est son sujet préféré. J’ai beaucoup de respect pour lui à cause de cela. Il est tellement facile de devenir obsédé par ce business du cinéma qui est très auto-centré, qui est gangréné de « moi, moi, moi »,  de "ce que j’ai fait, ce à quoi j’ai l’air" et lui en revanche à des valeurs simples qui lui sont essentielles.  Ce milieu qui peut tant pourrir les stars ne l'a pas altéré. La famille est essentielle chez Chris.

 

Thriller

 

"On a pu pousser les limites de notre violence. Mais c’était surtout dans un but de montrer que la violence a des conséquences et pas pour la glorifier."


Qu’as-tu appris de plus important en travaillant aux côtés des frères Russo et de David Leitch, qui se sont tous les trois imposés comme les maîtres de l’action à Hollywood ces dernières années ?
Je dois beaucoup à mes mentors, David Leitch, les Wachowski, les frères Russo, Francis Lawrence… Tous ces gens si talentueux… J’ai toujours évolué dans le monde de l’action. A la base je suis cascadeur. Donc l’action est mon centre d’intérêt, mon obsession. Mais eux m’ont montré que l’action doit toujours porter l’histoire et servir aux personnages, qu’une scène d’action purement gratuite ne sert à rien, qu’elle doit révéler quelque chose sur les personnages ou faire avancer l’histoire. C’est certainement la leçon la plus essentielle que j’ai apprise de ces mentors.

Tyler Rake est violent et graphique. Comment se passe la censure sur Netflix ? Existe-t-elle ?
Le film est violent. C’est un film de guerre. Il y a une censure sur Netflix. Il existe une charte. Netflix fait attention aux contenus sur sa plateforme. Mais il est possible de pousser certaines limites car Netflix n’obéit pas à une classification traditionnelle comme c’est le cas pour les films dans les cinémas aux Etats-Unis. On a pu pousser les limites de notre violence. Mais c’était surtout dans un but de montrer que la violence a des conséquences. Tyler Rake n’est un jeu vidéo où tu butes tout le monde et où tu peux te prendre des balles et te relever. Non la violence est divertissante si bien chorégraphiée au cinéma mais elle ne doit pas être glorifiée. On la rendant plus graphique voir gore, cela permet de prendre du recul. En aucun cas, on cherche à glorifier la violence.

 

Thriller

 

"Je mentirai si je disais que l'on en a pas parlé d'un Extraction 2. On verra"


Pourrait-il y avoir une suite à Tyler Rake ?
Peut-être (rires).  Il y a eu beaucoup de discussions à la fois sur le tournage puis en salle de montage et encore après. On a évoqué différents scénarios et différentes pistes pour d’autres histoires. Rien n’est définitif mais je mentirai si je disais que l’on en a pas parlé. On verra (rires).

Peux-tu nous citer 3 des films qui t'ont le plus marqué ? 

Matrix. Je l’ai revu récemment et cela m’a rappelé quelle claque j’avais pris en le découvrant ado au cinéma. Ce film a transformé la vie de nombreuses personnes en ce qui concerne le cinéma. La manière dont les Wachowski filment leurs scènes et la manière dont elles ont entraîné leurs acteurs... Ce qui est dingue et cool c’est de voir que Chad Stahelski et David Leitch ont travaillé sur ce film. On peut en voir l’influence sur leurs projets aujourd’hui. Je citerai aussi True Lies de James Cameron. C’est l’exemple même du film où l’action sert à raconter une histoire. Il était novateur à sa sortie. Je l’ai revu récemment et il reste toujours aussi incroyable. En trois, je dois citer les films de Jackie Chan. Il y en a trop mais je dirai quand même Project A (le marin des mers de Chine). Quand je l’ai découvert ado, cela m’a transformé à jamais. C’était de la folie pure, de la folie pleine de magie. Ce que Jackie Chan pouvait faire, c’était phénoménal. Comment quelqu’un arrivait à faire ce qu'il fait et surtout comment quelqu’un pouvait en avoir l’idée ? Sa créativité était sans limite. Jackie Chan est un maître absolu de l’action. Il a tellement éfé en avance sur son temps.

 

 

Thriller

 

"Rien n’est plus excitant ou palpitant qu’une vraie cascade. Je pense et j’espère que les gens sentent la différence."


Quel a été le dernier film qui t’ait marqué ?
J’aime les John Wick mais en ce qui concerne l’action, je dois dire Mission Impossible Fallout. C’est un peu ce que l’on a voulu faire sur Tyler Rake avec un budget un peu moins pharaonique. Notre intention était de revenir à cette action des années 80 et 90, de l’action plus terre à terre sans CGI démesurés. La réalisation de Fallout m’a vraiment impressionné et Tom Cruise est un acteur sans équivalent. Ce film est une vraie source d’inspiration. Rien n’est plus excitant ou palpitant qu’une vraie cascade. Je pense et j’espère que les gens sentent la différence. Malgré l’explosion du numérique et des effets spéciaux, il y a aura toujours une place pour ce genre de films parce que les spectateurs cherchent toujours à être divertis par des vraies personnes se lançant dans de vraies cascades dangereuses.

Quelle est la suite pour toi ?
J’ai plusieurs projets que j’étudie. Mais pour l’instant, je me concentre sur la sortie de Tyler Rake en espèrant que ce film puisse divertir en cette période compliquée. Mais je lis des scripts, j’écris aussi avec mon partenaire d’écriture, on est en train d’adapter un livre en film. On verra bien.   

Thriller



Par 1 commentaires


Derniers commentaires
Par Rondel paloma il y a 10 mois
J'espère juste avoir une suite du film en ésperant que Tyler ne soit pas mort Et pas un prequel. pour moi sa gacherai un plaisir pour la suite du film
J'espère simplement que Tyler n'est pas mort et qu'il et put survivre malgrès les coup violent qu'il est était destinée
Stp,faite que Tyler ne soit pas mort et qu'il revienne à ses aventure mais aussi pour OVI

Répondre
-
voter voter


>> Voir la réponse dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2021 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.