FilmsActu.com



Test Blu-ray : Alice au pays des merveilles

Blu ray Alice au pays des merveilles

Réalisé en 1951, Alice au pays des merveilles est à ce jour l'un des plus beaux films produits par la société de l'oncle Walt... et l'un de ses plus gros échecs au box-office ! Chose en partie due au caractère hermétique du film, particulièrement "autre". Disponible dans les bacs français le 20 avril 2011, sa nouvelle édition Blu-Ray est à nouveau une réussite technique stupéfiante. Découvrez le test Blu-ray d'Alice au Pays des Merveilles ci-dessous.

 

Blu ray Blu ray Alice au pays des merveilles

 

 



Par Réagir


Image : 10/20

On a beau le savoir et tout faire pour ne jamais l'oublier tout au long du visionnage, il est impossible d'imaginer une seule seconde qu'Alice au pays des merveilles fête son 60ème anniversaire lorsque l'on découvre, abasourdis, l'épatante qualité d'image proposée ici. Oui, Disney n'en est pas à son coup d'essai et nous épate toujours, oui Disney soigne avec minutie les masters de ses grands classiques pour que leur redécouverte en Haute Définition demeure une expérience saisissante… mais la surprise est encore et toujours de taille. Difficile de passer à côté de la perfection de la copie proposée ici : le piqué met en valeur la grande finesse des traits, n'hésitant pas à révéler la sobriété de certains détails, grâce à un encodage d'une souplesse exemplaire ne venant jamais chahuter de beaux aplats de couleurs. Les couleurs, parlons en justement… Là encore, la rétine est flattée comme rarement devant un étalage de teintes vives où les couleurs primaires jaillissent avec vivacité sans jamais baver ou se mélanger. Bleu, jaune, vert, rouge… éclatent ça et là comme un feu d'artifice et font de ce disque un indispensable pour les amateurs de belles images.

 

Retrouvez nos captures Blu-Ray en Full HD (1080p) :


Alice au pays des merveillesAlice au pays des merveillesAlice au pays des merveillesAlice au pays des merveillesAlice au pays des merveillesAlice au pays des merveillesAlice au pays des merveillesAlice au pays des merveillesAlice au pays des merveilles


Son : 8/20

L'erreur serait d'attendre d'Alice au pays des merveilles un traitement sonore disproportionné pour transformer le film en ce qu'il n'est pas. Erreur qu'évite soigneusement l'éditeur en proposant (en VO) un DTS HD Master Audio 5.1 jouant sur la sobriété et tirant partie du mixage original de façon judicieuse. On apprécie le naturel des voix, jamais engourdies et d'une clarté sans faille. Une mise en avant du canal central permet ainsi aux autres canaux d'offrir du relief à la musique (les surrounds existent, mais ne sont jamais envahissants) mais aussi au caisson de basse de vrombir lorsque cela s'avère nécessaire. Un bel accompagnement à une orchestration souvent nerveuse. La VF ne bénéficie que d'un DTS standard plein débit disposant d'un peu moins de relief et de naturel que la VO, mais compte tenu de l'âge du film, il eut été difficile de proposer une restitution sonore aussi aboutie sur une "simple" version doublée.

 

Alice au pays des merveilles


Bonus : 7/20

C'est incontestablement un disque bien chargé que nous propose Disney. Outre les nombreux suppléments issus de la précédente édition DVD, le Blu-Ray peut se targuer de la présence de quelques nouveautés ainsi que de mises à jour bienvenues. Le plus gros élément de cette édition, et surtout le plus digne d'intérêt, s'appelle Par le trou de la serrure (76min16) qui peut d'ores et déjà figurer parmi les meilleurs Picture in Picture découverts sur le format à ce jour. Plus qu'une succession d'images superposées ou des petits encarts vidéos dans un coin de l'écran, on est en présence d'un vrai documentaire à part entière se fondant totalement dans le film et disposant d'une mise en scène particulièrement admirable : les éléments en surimpression sont faits à partir de dégradés et s'intègrent à l'écran. Le tout est animé et joue avec des split-screen variés, où interviews, commentaires audio et moult documents d'archives se complètent sans que l'on n'ait besoin de toucher à quoi que ce soit. Pour le fond, on s'intéresse ici essentiellement au parcours de Lewis Carroll et à la fascination de longue date de Walt Disney pour l'auteur, qui l'a poussé à porter à l'écran ce roman jugé inadaptable jusqu'alors. Une mine d'information indispensable. Les autres nouveautés consistent en une Prise de vue de référence (1min33), réellement tournée et montée comme un film live pour aider les animateurs, ainsi qu'un petit Test crayonné (54 sec) ressurgi des archives…

 

Alice au pays des merveilles

 

Les autres bonus sont donc issus du DVD et ne sont pas forcément tous bons. On se débarrasse donc des plus pénibles qui s'avèrent malheureusement aussi être les plus longs. Ainsi, Une heure au pays des merveilles (59min26) est une émission télévisée sponsorisée par Coca-Cola et qui assurait la promotion du film lors des fêtes de fin d'année, rempli à ras-bord d'extraits des grands classiques Disney. Il en va de même pour le Fred Waring Show (30min57), une émission musicale qui, en partenariat avec Walt Disney, permettait au spectateur de découvrir quelques extraits chantés du film. Enfin, Opération Pays des merveilles (11min) abonde également dans ce sens. Même s'il est bien moins long, il s'agit toujours d'une featurette d'époque soigneusement mise en scène par le studio et offrant une visite "féérique" des coulisses du film, avec Walt Disney en personne en guise de guide. L'ensemble relève plus du spectacle promo que d'un making of, même si à titre d'archive cette vidéo peut amuser. Dans le même genre, on peut également trouver ici les Présentations de Walt Disney (2min30) destinées aux diffusions TV d'Alice au Pays des merveilles en 1954 et 1964. On s'amusera de constater que, bien qu'enregistré à dix ans d'intervalle, Walt Disney tient mot pour mot exactement le même discours.

 

Alice au pays des merveillesAlice au pays des merveilles

 

On appréciera aussi de retrouver deux "trésors" sur ce disque. D'abord, De l'autre côté du miroir (8min49), un dessin animé de Walt Disney qui mettait en scène Mickey et s'inspirait déjà à l'époque des deux romans mythiques de Lewis Caroll. Ensuite, Une comédie d'Alice (8min06), un autre court-métrage à la fois en prises réelles et en animation démontrant tout l'intérêt de Disney pour le mythe d'Alice au Pays des merveilles. Réflexions sur Alice (13min27) est un minuscule making of rétrospectif pas inintéressant dans ses intentions mais qui parait bien pauvre face au gros supplément évoqué plus haut. Surtout que le discours est le même, mais bien moins complet ici. Outre quelques Bandes annonces et une Galerie d'images interactive, on trouvera enfin ici une Chanson retrouvée du chat Cheshire (3min56) ainsi qu'une section Matériels abandonnés (20 min environ) regroupant quelques scènes coupées, des chansons et un module dévoilant comment une chanson du film s'est finalement vue utilisée… dans Peter Pan.

 


À voir aussi
3 La Belle au bois dormant – Blu-Ray
Alice au pays des merveilles
1 L'Intégrale Pixar en Blu Ray
Pinocchio – Blu-Ray

Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Alice au Pays des Merveilles (1951)
Alice au Pays des Merveilles (1951)
Sortie : 20 Avril 2011
Éditeur : Walt Disney Home Video

Les dernières news
Disney étend sa politique anti-tabac aux films Marvel
"Le ta-bac, c'est ta-bou, on en viendra tous à bout !"

Tout sur Alice au Pays des Merveilles en Blu-Ray
Le classique de Walt Disney souffle ses soixante bougies

L'Actu en Bref - 11 mars 2011
Iron Man 3 en route, Men in Black 3 en difficulté, Guillermo del Toro halluciné, les Oscars fustigés et les aliens menacent toujours la planète !

Vidéos à ne pas manquer

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2020 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.