FilmsActu.com



Test Blu-ray : Monstres et Cie – Blu-Ray

blu-ray monstres et compagnie

Premier et excellent film de Pete Docter, Monstres et Cie débarque en Blu-Ray par une incroyable coïncidence puisque Là-haut, aussi de Pete Docter, envahit nos écrans. Une excellente opportunité de redécouvrir l'un des meilleurs films Pixar, ayant pris quelques rides sur un plan technique certes mais conservant une efficacité d'intrigue et de mise en scène assez rare. Comme on devait s'y attendre, le Blu-Ray fait resplendir cette petite perle plus que de raison...

 

blu-ray monstres et compagnie





Par 4 commentaires


Image : 10/20

Disney et Pixar frappent à nouveau un grand coup, mais comment aurait-il pu en être autrement ? Outre les qualités intrinsèques du film, Monstres et Cie peut se targuer d'être une démo immédiate, au même titre que son DVD pouvait déjà le prétendre il y à 7 ans. Très difficile pour nous de décortiquer une image parfaite ! Zéro défaut (Zéro !), si ce n'est peut peut-être celui de constater que la 3D a pris un léger coup de vieux comparé à ce que nous avons pris l'habitude de voir depuis (entre Ratatouille, Wall-E et Là-haut, nous sommes servis) et que la HD met cet aspect légèrement plus en évidence... Pour le reste, d'une source numérique HD à une autre, on ne déplore évidemment aucune perte et l'on profite même au contraire d'une finesse de traits décidément devenue essentielle pour ce type de film mais surtout une gestion des couleurs (chatoyantes) et des contrastes à tomber par terre.

 

Constatez-le par vous-même en agrandissant nos captures HD d'un simple clic :

 

Monstres et Cie – Blu-RayMonstres et Cie – Blu-RayMonstres et Cie – Blu-RayMonstres et Cie – Blu-RayMonstres et Cie – Blu-RayMonstres et Cie – Blu-RayMonstres et Cie – Blu-RayMonstres et Cie – Blu-RayMonstres et Cie – Blu-RayMonstres et Cie – Blu-RayMonstres et Cie – Blu-RayMonstres et Cie – Blu-RayMonstres et Cie – Blu-RayMonstres et Cie – Blu-RayMonstres et Cie – Blu-Ray


Son : 9/20

Histoire de parfaire l'investissement, Le Blu-ray de Monstres et Cie peut se targuer de bénéficier - au moins - d'une très solide piste son. Si l'on regrettera sensiblement que Disney ait changé son fusil d'épaule en ne proposant plus de pistes PCM 5.1 ou 7.1 non compressées (complètement illisibles sur un ampli non HD), le DTS HD Master Audio réservé à la VO rattrape ce manque en nous plongeant dans un véritable enveloppement. Sans être particulièrement démonstratif (le film ne remue pas tout le temps), le mixage impose un incroyable relief, distillant ça et là des éléments bien distinctifs avec une pureté à toute épreuve. Le film multipliant en plus des cadres assez variés (rue, appartements, cadre d'entreprise, montagne enneigée, monorails) l'atmosphère générale impose une richesse peu négligeable. Reléguée un cran en dessous, la VF ne bénéficie QUE d'une piste DTS ES 6.1 traditionnelle à plein débit qui assure également sans mal le spectacle...

 

 

Monstres et Cie – Blu-Ray


Bonus : 6/20

Blu-Ray 1

 

Commençons par les nouveautés car, malgré la surabondance de suppléments déjà proposés dans l'ancienne édition collector, les filous de chez Pixar ont eu la bonne idée d'y adjoindre quelques mignardises supplémentaires. Donc, outre une introduction toute neuve du réalisateur Pete Docter, on retrouvera une Table Ronde avec les créateurs (21min32) qui offre un certain recul à une partie de l'équipe sur l'œuvre. Si en 20 minutes on n'aura bien évidemment pas le temps d'obtenir une analyse complète, voyons-y surtout un condensé de tout ce que les autres bonus proposeront. En gros, si vous n'avez pas envie de vous farcir le commentaire et les suppléments du second disque, la création de Monstres et Cie nous y est rapidement (mais efficacement) résumée. Ajoutons à cela la Présentation de l'attraction à Disneyland Tokyo (7min58) qui semble confirmer le lien étroit qu'essaie de maintenir Disney entre ses films et ses parcs depuis quelques éditions Blu-ray. Dans les faits, il n'y a rien de bien excitant à voir sur un écran de télévision, commenté et monté pour le format court, ce qui fonctionnera toujours mieux en réel, mais c'est une bonne occasion de découvrir une attraction inédite.

 

Monstres et Cie – Blu-Ray

 

Le reste des bonus était déjà disponible sur le DVD collector, mais brillait par une véritable consistance. A commencer par un Commentaire audio à 4 voix (dont John Lasseter et Andrew Stanton) habilement réparties sur les trois canaux avants, même si c'est Pete Docter qui monopolise le plus la conversation. Et après tout, tant mieux ! Ce film est irrémédiablement le sien, résultat d'une implication totale sur tous les départements comme il aurait été impossible de l'imaginer et qui relevait d'autant plus du défi qu'il était le premier à passer ''derrière la caméra'' après Lasseter chez Pixar. En tout cas, tout ce qu'il faut savoir sur la construction soignée d'un film est là, avec la volonté de livrer une histoire la mieux construite possible. Certains devraient en prendre de la graine. Enfin, histoire de parfaire ce premier disque, on y retrouvera également les courts-métrages Drôles d'oiseau sur une ligne à haute tension et La nouvelle voiture de Bob, bénéficiant chacun d'un commentaire audio, dont un par les enfants du réalisateur...

 

Monstres et Cie – Blu-Ray

 

Blu-Ray 2

 

On notera également une nouveauté sur le second disque. Un jeu : Le défi des 100 portes de Germaine. Il s'agit d'un grand quiz avec une centaine d'épreuves (assez simples) permettant de gravir les échelons au sein de la société Monstres et Compagnie. Selon la patience du joueur et son niveau, il pourra devenir hôte d'accueil ou président de la société. Ensuite on passe au gros morceau. Un morceau si dense qu'il pourra paraître parfaitement indigeste. On se souvient de l'infernale navigation dans les suppléments de l'édition DVD, où l'on jonglait de menus en sous-menus jusqu'à ne plus savoir où aller, en général pour avoir accès à des modules très courts. Une expérience un peu pénible que les possibilités du Blu-ray amoindrissent (tout est sur la même page, on navigue rapidement d'une catégorie à une autre) même si l'on est parfois submergés par cette longue liste de petites choses. Rares sont les occasions de laisser la télécommande sur le côté...

 

Monstres et Cie – Blu-Ray

 

En choisissant la fonction Réservé aux humains, on a accès à tout ce qui s'assimile aux coulisses du film, comme le font les bonus en règle générale. On entame timidement avec la Visite des studios Pixar (3min46) qui reste surtout une introduction à toute la foire qui va suivre. Pete Docter et ses compagnons sont surtout là pour nous rassurer sur les étrangetés que l'on risque d'apercevoir tout au long du visionnage. Quatre modules vidéo composent le chapitre Histoire (21min46 en tout) et nous racontent les origines du film, l'élaboration du scénario ainsi qu'une version alternative racontée et illustrée par des dessins préparatoires. Les concepts bannis (10min28 en tout) proposent ni plus ni moins que des scènes coupées et des éléments non retenus. On n'échappe bien évidemment pas à une Comparaison Story-board (5min42) avec la fonction multi-angle sur trois séquences ainsi que quatre galeries dans le menu Recherche Graphique, avec de nombreux dessins rescannés en haute définition spécialement pour le Blu-Ray.

 

Monstres et Cie – Blu-Ray

 

On continue avec Conception Monstropolis (2min51) et Décoration (3min22) qui décortiquent, sur malheureusement trop peu de temps, le design visuel du film et de son univers. On y apprendra avec amusement que les différences avec un film live ne sont pas si énormes et que les rues de la ville ont été conçue de la manière qu'un décor de studio. A cela s'ajoute logiquement un très chouette module, La Visite des décors (7min25) qui constitue un tour en 3D à travers la plupart des endroits où se déroule le film (rues, appartement, vestiaires, usine, hall de la société, etc) qui nous laisse le temps de pleinement profiter des détails. Enfin, puisque l'on est toujours dans la conception, la section Dossiers monstres permet de découvrir qui se cache derrière Les Voix (5min54), y compris pour la petite Bouh, mais aussi de savoir d'une façon beaucoup trop succincte comment ont été pensés Les Designs des personnages (1min27).

 

Monstres et Cie – Blu-Ray

 

La section la plus riche (mais aussi la plus passionnante) est celle consacrée à L'Animation (23min16 en tout). Composé de sept modules différents, ce chapitre permet découvrir la plus laborieuse des étapes, permettant de donner vie à cet incroyable fatras. Ainsi, nous découvriront les différentes étapes d'animation (sur papier, en animation basique, fluide, et complétée par l'éclairage et les textures), des tests préliminaires où les héros n'avaient pas le même aspect, la gestion des petits éléments comme la neige, les vêtements ou les poils, les bugs entraînés par ceux-ci, et même l'animation du générique. Le genre de chose qui vous découragerait de faire un film en 3D... En bonus, il est même possible de découvrir une scène en multi-angle et de changer l'étape à la volée (dessins, fils de fer, version finalisée, etc). L'aspect sonore ne sera pas totalement en reste puisqu'un module est consacré à La Chanson du film (3min17) et un autre à la construction des divers Effets de son et de mixage (4min16).

 

Monstres et Cie – Blu-Ray

 

Si le reste se montrera plus classique, bien qu'amusant, avec une section consacrée aux différents spots TV (assez géniaux) mais aussi bandes-annonces, avant-premières, et le désopilant bêtisier qu'on en retrouve étrangement pas dans le générique de fin du film, on n'en oublie pas pour autant la section Réservé aux monstres. Si celle-ci se montre nettement moins fournie que la version humaine, c'est essentiellement parce qu'il s'agit d'un gadget regroupant des petites choses rigolotes. En majorité, des petites réalisations promotionnelles effectuées par Pixar et avec les héros du film, l'intégralité du spot télévisé racontant l'origine des cris et pourquoi Monstropolis en a besoin, ou encore des vidéos d'entreprises un peu old school destinées aux nouveaux employés...

 

Monstres et Cie – Blu-Ray


Derniers commentaires
Par Cubedsman il y a 11 an(s)

likeSmall
Pourquoi j'ai déjà 45 DVD disney en DD, pourquooooooiiiiii!!!!
Répondre
-
voter voter


Par Enosteriph il y a 11 an(s)

likeSmall
Un des rares Disney que je n'ai pas eu l'occasion de voir, alors que pourtant c'est l'un de ceux qui suscitent le plus mon intérêt. Je crois que ce BR sera mien, même si j'aurais apprécié un bipack DVD/BR comme pour Pinocchio ^^"
Répondre
-
voter voter


Par nono54 il y a 11 an(s)

likeSmall
hop, je vends mon dvd aussi sec,et mercredi je vais chez mon marchand préféré.Voilà pourquoi est fait le blu-ray, en mettre pleins les mirettes !
Répondre
-
voter voter


Par jesus_freak il y a 11 an(s)

likeSmall
Comme c'est beau, ça donnerait presque envie de le racheter. (si je n'avais pas déjà la VHS et le DVD^^)
Répondre
-
voter voter


>> Voir les 4 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Monstres et Cie
Monstres et Cie
Sortie : 8 Juillet 2009
Éditeur : Walt Disney Home Video

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2021 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.