FilmsActu.com

Test DVD : L'Homme sans âge

Le 17/10/2008 à 10:12
Par
Test DVD L'Homme sans âge

Dix ans après L'Idéaliste, Francis Ford Coppola revient derrière la caméra en adaptant à l'écran une nouvelle écrite par le philosophe Mircea Eliade. On comprend rapidement toutes les idées qui devaient se bousculer dans la tête du metteur en scène en découvrant L'Homme sans âge, un film inclassable, patchwork d'idées visuelles, sonores et narratives qui ne peuvent laisser indifférent. Il est aussi inévitable de rapprocher le personnage principal, incarné par Tim Roth (entièrement soumis au maître) et le cinéaste lui-même. Dans le film, Dominic (Tim Roth) poursuit ses recherches sur les langues et leurs origines tandis que le metteur en scène poursuit avec ce film ses recherches sur le cinéma en s'offrant une deuxième jeunesse, loin des contraintes des studios hollywoodiens. Doté d'un budget modeste, le film fourmille de plusieurs dizaines d'idées simultanées qui peuvent perdre le spectateur rapidement s'il n'accroche pas d'emblée au ton adopté. L'Homme sans âge est un film baroque où le spectateur se doit de détenir les différentes clés pour rentrer dans l'histoire. Ces clés sont les films précédents du cinéaste qui évoque les phases et thèmes exploités à travers toute sa filmographie.

 

Sortie DVD le 15 Octobre 2008. Decouvrez le Test DVD de L'Homme sans âge ci-dessous.

 




Test DVD L'Homme sans âge





Image : 9/20

Francis Ford Coppola a opté pour un tournage en numérique. Autant dire que le résultat technique est à la hauteur des espérances avec un rendu sensationnel de chaque parti pris esthétique, autrement dit un kaléidoscope de couleurs hypnotiques et une profondeur de champ en tous points exemplaire. Le cinéaste use des filtres bleus, rouges, ocre et vert, formidablement restitués via un encodage musclé. On reste ébahi devant la précision de chaque détail au niveau des gros plans et de la splendeur de l'étalonnage. La seule faiblesse de cette copie provient du rendu des noirs légèrement cotonneux et des scènes nocturnes déséquilibrant sensiblement l'ensemble. L'Homme sans âge jouit d'une palette colorimétrique baroque trouvant une continuité plus qu'estimable sur support DVD après son passage éclair dans les salles.



L Homme sans âge
L Homme sans âge
L Homme sans âge
L Homme sans âge
L Homme sans âge

Son : 8/20

Pathé met les petits plats dans les grands pour les deux mixages sonores de L'Homme sans âge. La piste originale DD 5.1. immerge le spectateur dès l'ouverture et promet une projection étourdissante avec des effets frontaux envoûtants. Si le canal central exsude les dialogues avec autant d'efficacité que de pureté, jamais les voix des comédiens ne sont voilées par les différents thèmes musicaux ou les divers effets surround. Ce mixage promet de fabuleuses envolées (exemple à 24min30) soulignant harmonieusement les sublimes images sans jamais tomber dans la surenchère. C'est grâce à une ouverture maximale des enceintes avant et arrière et par l'utilisation intelligente du caisson de basses que nous pouvons apprécier encore plus le film de Francis Ford Coppola. Même chose concernant la piste française au mixage sensiblement différent puisqu'elle délivre moins d'effets latéraux que son homologue anglaise. Prenez pour démonstration la scène d'ouverture avec le défilement des secondes caractérisé par le bruit d'une trotteuse largement distillée sur l'enceinte arrière gauche puis l'arrière droite. Le mixage de la version française opte pour moins d'effets surround, se révèlant moins incisive mais demeurant d'excellente facture.


L Homme sans âge

Bonus : 6/20

Les suppléments brillent par l'omniprésence de Francis Ford Coppola mais demeurent avares en ce qui concerne les images du tournage puisqu'aucun making of digne de ce nom n'est présent. Nous aurions surtout désiré un commentaire audio du cinéaste qui n'a pas daigné reprendre le micro comme il l'avait déjà si brillamment fait pour la trilogie du Parrain et pour Dracula (voir notre test).

 

Conférence de presse (35min07)

A l'instar du sinistre supplément du DVD d'Into the wild (voir notre test), Pathé récidive en nous offrant la conférence de presse donnée par le cinéaste Francis Ford Coppola lors de son passage à Paris. Comme pour le film de Sean Penn, une question est posée en français par un journaliste, l'interprète traduit au réalisateur qui ne sait comment se placer sur sa chaise, le metteur en scène répond et l'interprète traduit à nouveau en français. Heureusement que monsieur Coppola se montre assez bavard et surtout attachant dans ses propos car on s'ennuierait ferme, surtout en voyant la réalisation de ce bonus qui enchaîne les zooms, les balayages gauche-droite et la mise au point qui n'est pas toujours réglée.

 

L Homme sans âge

Dans le fond Coppola y exprime son sentiment d'enfermement dans l'industrie hollywoodienne d'où son désir de retrouver l'esprit de ses premiers films. Il y évoque le tournage en Roumanie, les thèmes du voyage dans le temps et de l'exploration de la conscience, les avantages et les inconvénients du tournage en numérique. Sur ce point, Coppola ne cache pas les préjugés qu'il avait sur le procédé, partialité depuis révolue puisqu'il déclare aujourd'hui que le numérique fait partie de l'évolution du langage cinématographique. Dans une autre partie de cette conférence, Coppola passe le casting au peigne fin (entre autre sa rencontre avec Tim Roth), se remémore les lieux du tournage et développe son procédé d'adaptation de l'écrit d'Eliade. Il clôt cet entretien en se penchant sur sa condition de metteur en scène dit de cinéma d'auteur, ne désire en aucun cas revenir avec un film commercial et se dit outré de voir autant de remake ou de l'utilisation récurrente de formules toutes faites à Hollywood. Quand un journaliste lui demande s'il a réalisé LE film de sa vie, le cinéaste lui rétorque qu'il espère le faire très prochainement. Comme on dit wait and see.


L Homme sans âge

La musique de L'Homme sans âge (26min51)

On s'attendait à un making of mais il faudra se contenter d'un segment centré sur le compositeur Osvaldo Golijov et sa collaboration avec Francis Ford Coppola. Ce dernier, présent durant chaque session d'enregistrement s'entretient longuement avec lui sur les différentes possibilités offertes pour une même scène. Le gros plan est ensuite fait sur les divers instruments utilisés afin de donner au film une âme spécifique. Vous n'aurez pas tous les jours l'occasion de voir une démonstration d'un cymbalum ! L'ambiance est à la fête traditionnelle au moment où Francis Ford Coppola apprend par téléphone la naissance de sa petite-fille Romy, fille de Sofia Coppola.


L Homme sans âge
L Homme sans âge

L'Homme sans âge : le maquillage (17min59)

Voici un excellent petit module, très instructif et abondamment illustré d'images du tournage et des coulisses où trône le puissant cinéaste. Les différents concepteurs du maquillage vieillissant de Tim Roth dévoilent la création des prothèses et des trucages divers employés afin de rendre crédible l'évolution ou la régression du personnage principal, le piège étant de ne pas tomber dans le théâtral. Francis Ford Coppola s'entretient avec son acteur qui doit subir plusieurs heures de grimage en latex tous les matins à 4h. Le comédien s'emploie ensuite à créer la démarche d'un homme portant le poids des années sur ses épaules sous l'œil admiratif du metteur en scène.

On en vient ensuite brièvement au maquillage adopté pour le vieillissement du personnage d'Alexandra Maria Lara. Le challenge pour les responsables des effets spéciaux était de s'accommoder aux exigences changeantes du réalisateur qui pouvait arriver le matin avec une idée nouvelle qu'ils devaient immédiatement rendre accessible à l'instar de la séquence du corps de Dominic brûlé dans sa totalité alors qui ne devait l'être que partiellement. Un côté cirque ambulant qui n'a pas déplu à l'équipe technique.


L Homme sans âge
L Homme sans âge

L'interactivité se clôt sur la bande-annonce du film (vostf, 1min55) et une galerie photos animée et musicale (1min08).


L Homme sans âge


L'Homme sans âge
L'Homme sans âge
Sortie : 15 Octobre 2008
Éditeur : Pathé Vidéo

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Newsletter FilmsActu


Depuis 2007, FilmsActu couvre l'actualité des films et séries au cinéma, à la TV et sur toutes les plateformes.
Critiques, trailers, bandes-annonces, sorties vidéo, streaming...

Filmsactu est édité par Webedia
Réalisation Vitalyn

© 2007-2022  Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.