FilmsActu.com



Test DVD : Les Intouchables

Test DVD Les Intouchables

A l'aube des années 70, le polar est le genre en vogue en Italie. John Cassavetes de son côté vient de réaliser Faces qui met en scène sa femme Gena Rowlands et l'un de ses acteurs fétiches Seymour Cassel. Afin de financer ses films, John Cassavetes tourne dans ceux des autres. Après avoir été nommé dans la catégorie du meilleur second rôle aux Oscars en 1968 pour Les Douze salopards, il est dirigé par Roman Polanski dans Rosemary's baby et arrive en Italie pour jouer dans le film d'Alberto de Martino, Rome contre Chicago. L'acteur rencontre alors le réalisateur Giuliano Montaldo qui vient de se faire remarquer avec Una bella grinta, prix spécial du jury au dernier festival de Berlin. Montaldo reçoit l'offre de diriger des acteurs de renommée internationale, Klaus Kinski, Edward G. Robinson et Janet Leigh pour Le Carnaval des truands. Ayant fait ses preuves, le cinéaste italien propose son nouveau film à John Cassavetes qu'il admire depuis son premier film, Shadows. Rapidement convaincu par l'entreprise, John Cassavetes accepte cette proposition et l'équipe part tourner aux Etats-Unis. Sur place, il rencontre l'un de ses partenaires, un certain Peter Falk.

 

Les Intouchables est une série B efficace, au début un peu laborieux et longuet reposant entièrement sur la mise en scène inspirée de Giuliano Montaldo. Aux côtés de John Cassavetes, on retrouve la future James Bond girl, Britt Ekland (L'Homme au pistolet d'or), et surtout Peter Falk dont l'épisode pilote de Columbo n'a pas connu le succès espéré. Gena Rowlands apparaît en tout et pour tout 10 minutes à l'écran en tant que guest-star de luxe. L'actrice est comme d'habitude sublime et sa participation est un atout non négligeable.

Le film de Montaldo démarre véritablement au bout d'une demi-heure où les amateurs de polars seront ravis de voir les explosions, un casse finement mis en place, des méchants élégants occupant des bureaux immenses avec vue sur le Golden Gate ou les casinos de Vegas, des belles bagnoles, le charme et la classe de Cassavetes, Falk et Gabriele Ferzetti (L'Avventura), le tout mis en musique par le Maestro Ennio Morricone jusqu'au dénouement inattendu.

 

Le film est présenté au Festival de Cannes et remporte un joli succès autour du globe. « Machine Gun McCain » (titre du film aux States), convainquant les producteurs de la Paramount que Giuliano Montaldo est un réalisateur sur qui ils peuvent compter et sont sur le point de lui faire une place au sein du mythique studio. Mais le cinéaste italien n'en a cure et revient sur son sol natal où il prépare déjà son prochain film. Ce sera A l'aube du cinquième jour, suivi deux ans après par Sacco et Vanzetti. Quant à John Cassavetes, il engage son nouvel ami Peter Falk pour son prochain film en tant que réalisateur, Husbands. Gabrielle Ferzetti enchaîne deux succès avec Il était une fois dans l'Ouest et Au service secret de sa Majesté.


Retrouvez le test complet du DVD disponible depuis le 4 Juin dans les bacs.



Test DVD Test DVD Les Intouchables



Par 1 commentaires


Image : 9/20

Les Intouchables était jusqu'à présent inédit dans nos contrées. Non seulement l'éditeur nous propose de découvrir le film pour la première fois en DVD mais surtout dans des conditions optimales avec un superbe 2.35 remasterisé HD. L'histoire démarrant dès les premières images, on est d'emblée conquis par la restauration délivrant d'étonnants contrastes et des couleurs harmonieuses. Quelques tremblements sont à signaler par-ci par-là (à la 13ème minute notamment) et des stock-shots un peu trop voyants pour être honnêtes (24ème minute). Mais il n'empêche que l'on est ravi de découvrir le film de Giuliano Montaldo dans ces conditions techniques. Même si les néons de Las Vegas scintillent de mille feux, la compression se trahit revanche par les balayages caméra et durant les scènes peu éclairées, sans pour autant gâcher la vision du film. Une belle gestion d'ensemble pour ce film datant tout de même de 1969.


Les Intouchables

Les IntouchablesLes IntouchablesLes IntouchablesLes IntouchablesLes Intouchables

 

 


Son : 8/20

Les deux pistes mono proposées en français et anglais ont été une fois de plus restaurées. On ne saura que trop vous conseiller de laisser de côté la piste française pour vous consacrer entièrement à la version originale. D'une part car cette dernière se montre plus limpide et naturelle que son homologue française, mais avant toute chose pour le plaisir d'écouter les voix graves de Peter Falk et de John Cassavetes. Même chose en ce qui concerne le mixage. L'acoustique est nettement plus agréable et fluide, bien qu'un peu sourde en version originale qu'en version française. La piste est plus propre et le souffle ne se fait pas aussi audible qu'en VF. Les ambiances au casino sont équivalentes sur les deux pistes tout comme lors des scènes d'action, d'explosions et autres poursuites.


Les Intouchables

 


Bonus : 6/20

Entretien avec Giuliano Montaldo, réalisé à Rome en janvier 2008 (24min19)

A l'instar de l'entretien réalisé en janvier 2008 de feu Dino Risi, Giuliano Montaldo se penche avec délice et entrain sur l'ensemble de sa carrière. De ses débuts en tant qu'acteur de théâtre dans les années 50 jusqu'à ses premiers pas au cinéma sous la houlette de Carlo Lizzani, Giuliano Montaldo se remémore ses souvenirs comme personne et surtout fait preuve d'un humour décapant. Il explique comment d'acteur il est devenu l'assistant réalisateur de Carlo Lizzani en tombant littéralement amoureux des techniques cinématographiques. Les Intouchables (Gli Intoccabili) s'inscrit dans le pur divertissement destiné à donner des frissons et du plaisir aux spectateurs. Ne manquant pas d'anecdotes au sujet du film, le cinéaste se penche sur le tournage à Las Vegas, sur sa collaboration avec John Cassavetes (qu'il adulait) et comment ce dernier l'a aidé à obtenir les autorisations nécessaires pour certaines prises de vue dans la prison au début du film. Par ailleurs, le réalisateur ne cache pas ses frictions avec Cassavetes les premiers jours de tournage où l'acteur avait une fâcheuse tendance à s'immiscer derrière la caméra et empiéter sur les plates-bandes de Montaldo. Après une première semaine de discussions emportées et pénibles, les deux hommes deviendront très proches et amis.

Le système D était roi sur le tournage des Intouchables, ce qui plaisait à John Cassavetes qui tournait ses films de la même façon. Mais ce que l'acteur avait plus de mal à supporter était la bonne entente entre sa femme et muse Gena Rowlands et Giuliano Montaldo. Une jalousie parfois extrême où l'acteur n'hésitait pas à se cacher pour les espionner jusqu'à ce que l'actrice découvre son mari qui ne savait alors que dire.


Les Intouchables

L'expression favorite des Italiens : parler avec les mains !

 

Giuliano Montaldo clôt cet entretien captivant en parlant des diverses propositions américaines après le tournage des Intouchables. Le cinéaste préfèrera prendre la poudre d'escampette pour revenir au bercail où il désirait passer à autre chose et échapper ainsi à l'industrie hollywoodienne. Ce qui est tout en son honneur quand on sait qu'il réalisera l'année suivante les mythiques A l'aube du cinquième jour et Sacco et Vanzetti en 1971.


L'interactivité se poursuit avec des notes de production et les bandes-annonces suivantes :

Gli intoccabili (4min07), Confession d'un commissaire de police au procureur de la république (3min44), Il vedovo (4min05), Il Giovedi (3min29), Nos héros réussiront-ils à retrouver leur ami mystérieusement disparu en Afrique ? (3min44), Mariti in città (4min08), Le Cri (3min09), et Don Cesare di Bazan (1min34).



Derniers commentaires
Par CAZENAVE il y a 9 an(s)
dsqdqqs
Répondre
-
voter voter


>> Voir la réponse dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Les Intouchables (Gli Intoccabili)
Les Intouchables (Gli Intoccabili)
Sortie : 4 Juin 2008
Éditeur : M6 Video

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2020 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.