FilmsActu.com



Test DVD : Ricky

Test DVD Ricky Après le superbe Angel, François Ozon s'attaque à un petit ange répondant au nom de Ricky. Ce petit phénomène va bouleverser la vie d'un couple fragile et d'une étrange petite fille tout en attirant la curiosité des médias et des quidams voisins. On ne sait pas vraiment ce qu'a voulu nous dire le cinéaste et finalement Ricky ne vaut que pour son caractère inclassable et l'interprétation d'Alexandra Lamy. Le DVD de Ricky n'est guère aidé par la technique mais contient un making of sympathique montrant un metteur en scène en pleine possession de son art. Decouvrez le Test DVD de Ricky.

Sortie DVD le 9 septembre 2009

Test DVD Test DVD Ricky





Par Sabrina Piazzi Réagir


Image : 6/20
François Ozon a fait appel à Jeanne Lapoirie, chef opérateur sur d'autres films du cinéaste comme 8 femmes, Gouttes d'eau sur pierres brûlantes, Le Temps qui reste et Sous le sable. Se déroulant dans un univers plus ancré dans une réalité sociale (du moins durant la première partie), Ricky affiche une gamme de couleurs grisâtres, ardoises et tristes où les noirs apparaissent opalins manquant rudement d'acuité. Les nombreux plans fixes s'en sortent mieux mais les visages des comédiens manquent de précision et demeurent cireux. Le grain est plus ou moins prononcé au moment des séquences obscures et tous les défauts énumérés précédemment s'accentuent avec les plans à effets spéciaux dont les trucages numériques apparaissent encore plus toc qu'au cinéma avec des contrastes peu soignés. En bref ce transfert médiocre déçoit tout du long et n'est guère soutenu par une médiocre compression numérique.

RickyRickyRickyRickyRickyRicky

Son : 6/20
Si la 5.1. présente essentiellement un aspect environnant nous rappelant que nous sommes ici chez François Ozon et que les enceintes arrière ne seront sollicitées que par la bande-originale du film ou des bruits de fond dans une usine de produits chimiques. Sans surprise, toute l'action se retrouve essentiellement canalisée sur les frontales avec des dialogues souvent approximatifs sur la centrale et divers effets plus ou moins bien sentis sur les avants gauche et droite. L'ensemble manque bougrement de punch et il est généralement indispensable de monter le volume à un niveau conséquent afin de plonger véritablement dans le film. En revanche la splendide musique de Philippe Rombi (sixième collaboration avec François Ozon) sauve le mixage de la médiocrité avec des graves incisifs et séduisants. La séquence du supermarché (50ème minute) apparaît comme LA scène d'action ( !) et permet aux enceintes de se ranimer peu à peu. Il faut attendre le tube incontournable de Cat Power, The Greatest, pour vraiment se sentir plongé dans un environnement digne de ce nom... mais il s'agit déjà de la fin du film. Quant à la stéréo, les dialogues sont éclatants, dynamiques mais dominent sur l'ensemble du mixage, atténuant les divers effets annexes. La musique y est également moins ardente et la stéréo se révèle finalement linéaire mais finalement suffisante pour une bonne projection du film.

Ricky

Bonus : 6/20

Making of (1h01)

Comme l'indique un carton d'introduction, ce making of est restitué dans son état brut et comporte quelques défauts techniques notamment une image assez laide et des prises de sons variant selon les conditions où elles ont été prises. Autrement ce document montre François Ozon en pleine créativité, s'entretenant avec les comédiens avant ou pendant les prises, ou tout simplement s'engueulant avec sa décoratrice quand la disposition d'un décor ne lui convient pas. Du premier jour de tournage aux répétitions en passant par le travail de longue haleine quand un réalisateur doit diriger un bébé (« tu vas pleurer bon sang ! ») jusqu'aux petits effets spéciaux directs réalisés sur le plateau (la création des ailes de Ricky, le bébé suspendu réellement par des câbles à quelques mètres de hauteur), rien n'échappe à la caméra durant toute la durée du tournage et ce making of remplit aisément ses fonctions.

 

Ricky

RickyRicky

Scènes coupées (4min50)

Présentées de manière enchaînée, ces petites séquences coupées ne présentent que peu d'intérêt alignées ainsi. On y voit entre autre l'intimité perturbée du couple principal un peu plus approfondie mais le reste des scènes ou autres plans ne retiennent pas l'attention.

 

 

Ricky

Ricky

L'interactivité se clôt sur une galerie comprenant 11 projets de l'affiche du film.

 

 


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Ricky
Ricky
Sortie : 9 Septembre 2009
Éditeur : TF1 Video

Les dernières news
Filmsactu TV : Emission 42
VENDREDI 13, DOUTE, LE SEMINAIRE, CE QUE PENSENT LES HOMMES, MEILLEURES ENNEMIES et les autres sorties de la semaine, chroniquées !

Ricky
Un ange passe

Sergi Lopez et Alexandra Lamy chez Ozon
Ozon se lance dans le fantastique

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.