FilmsActu.com



Ricky

Notre avis
3 10 Drame prolétarien ? Fable ? Comédie fantastique ? François Ozon ne semble pas savoir sur quel pied danser avec cette histoire de bébé à qui il pousse des ailes. Et cela se ressent ! Dommage, le réalisateur de Sous le sable nous avait habitué à plus subtil et surtout plus adroit. Reste Alexandra Lamy, surprenante de justesse dans un rôle dramatique.

Critique Ricky Critique Critique Ricky
Ricky c'est l'histoire d'un bébé qui naît avec des ailes, Alexandra Lamy joue la mère et Sergy Lopez le père. Si nous nous arrêtions là, le désagréable souvenir de Mauvais esprit, dans lequel Thierry Lhermitte et Ophélie Winter faisait face à un chieur-né, nous revient immédiatement à l'esprit. Oui, mais Ricky n'est bien heureusement pas réalisé par le gars qui a fait 15 Août ou Banlieue 13 ultimatum, mais par le petit protégé de la critique française François Ozon, nous évitant du coup la grosse gaudriole que nous redoutions. Bien que Ricky s'avère être une petite surprise plutôt rafraichissante et inattendue de la part du réalisateur de Sitcom et Swimming pool, il nous faut tout de même convenir qu'au final le film ne fonctionne qu'à moitié.

Attention : ce semi-échec ne peut être incombé à Alexandra Lamy, qui, physiquement transformée, s'en sort même avec les honneurs, nous faisant presque oublier son personnage ancré de Un gars, une fille. Dès les premières minutes, cadrée en gros plan, elle fond en larmes devant une assistante sociale avouant qu'elle n'arrive plus à vivre avec son maigre salaire, le loyer à payer et deux enfants à charge. Chouchou crédible en prolétaire, qui l'eût cru ?

Critique Critique Ricky
Ricky capote parce que François Ozon ne semble pas savoir sur quel pied danser ni le sens à donner à ce concept fantastique. Une rupture de ton en milieu de métrage (lorsque l'enfant s'envole au beau milieu d'un supermarché) fait jaillir ce drame familial hors de sa sphère. L'élément fantastique, qui jusqu'ici était soigneusement cantonné à l'ordre du privé, perd en crédibilité de par sa médiatisation. Ozon se permet quelques pointes d'humour ("où est-ce qu'on peut acheter les bébés télécommandés ?" demande un client en pointant du doigt Ricky au dessus de sa tête) ainsi qu'une timide critique des médias (dépeints comme de vrais rapaces), mais il vide par-dessus tout ses personnages de la force de caractère qu'on leur connaissait jusqu'alors. Après avoir trimé toute leur vie, acceptaient-ils subitement (certes à contre-coeur) leur destin ? Rien n'est moins sûr.

Critique Critique Ricky
Les précédents films de Ozon à l'apparente construction alambiquée (la chronologie inversée de 5x2) et aux retournements de situation inattendus (la disparition dans Sous le sable) prenaient toujours sens au final (et plus qu'ailleurs dans Swimming pool). Or l'irruption de cet angelot est ici proposée sans aucune explication. Faudrait-il prendre cette histoire fantastique au pied de la lettre (auquel cas grotesque) ou bien comme une allégorie ? Et dans ce cas, sur quoi porterait-elle ? L'abandon d'un enfant ? L'infanticide ? La fausse couche ? Ou bien une allégorie sur le fait d'élever son enfant puis de le laisser quitter le domicile parental pour voler de ses propres ailes ?? Confus et inachevé dans son propos, Ricky restera la confirmation qu'à l'inverse de Loulou/Jean Dujardin (remember Contre-enquête), Alexandra Lamy possède un vrai potentiel dramatique. C'est tout. C'est déjà pas mal dirons-nous !




Par Yann Rutledge 8 commentaires


Derniers commentaires
Par Pingouin il y a 10 an(s)

likeSmall
Pour moi la fin est aussi très triste...


Spoiler:
... à cause de la première scène du film.

Répondre
-
voter voter


Par merzboy il y a 10 an(s)

likeSmall
JeanPol a écrit:Pour ma part, je l'ai prise au premier degré cette fin.
erreur cher ami erreur

Répondre
-
voter voter


Par LeDoc il y a 10 an(s)

likeSmall
JeanPol a écrit:Pour ma part, je l'ai prise au premier degré cette fin.


Oui...mais pense à une scène bien bien avant...n'oublie pas qu'au début du film, on nous indique "Quelques mois auparavant"...

Raaaah c'est pas pratique un forum sans Message Privé sinon on aurai pu mieux en discuter...

Bon zut, repense à la première scène du film...

Répondre
-
voter voter


Par JeanPol il y a 10 an(s)

likeSmall
Pour ma part, je l'ai prise au premier degré cette fin.
Répondre
-
voter voter


Par LeDoc il y a 10 an(s)

likeSmall
JeanPol a écrit:Une belle fin, pour une fois pas sombre ou pessimiste.


Ah, alors on a pas vu le même film...Je ne peux trop rien dire sous peine de faire un spoiler mais...la fin a un double sens...par rapport à quelque chose qui s'est déroulé précédemment dans le film...

Je ne peux pas en dire plus pour ne rien dévoiler...

Répondre
-
voter voter


Par JeanPol il y a 10 an(s)

likeSmall
Mais quel est donc le rapport entre ce film et Jean Dujardin? La force de Ricky est de ne pas se limiter à une direction, un genre particulier. La première partie fonctionne ainsi par contraste avec la suite et le basculement de récit. Dans une esthétique sèche, simili-Ken Loach (toute proportion gardée hein...), Ozon y glisse un élément perturbateur fantastique, sans jamais non plus bouleverser sa ligne directrice. L'humour et le burlesque apporté par l'angelot se glisse sans faire tâche, ni partir dans la gaudriole. Ricky est un de ces rares films où l'on peut rire aux éclats, tout en côtoyant une atmosphère plus ou moins glauque et dure. Et toute réflexion faite, la fin est en effet d'une logique imparable, évidente, qui, malgré son grotesque, à la première vision, réjouit, en se disant que le film est allé au bout de son idée. Une belle fin, pour une fois pas sombre ou pessimiste.
Répondre
-
voter voter


Par LeDoc il y a 10 an(s)

likeSmall
Vu aujourd'hui... Effectivement, Alexandra Lamy est bluffante ! D'une justesse incroyable...Lopez lui n'a rien a prouver... J'ai passé un bon moment devant ce Ozon...il est vrai que le film oscille constamment entre plusieurs genres mais je trouve que le tout passe assez bien et on ressort au final avec l'impression d'avoir vu un film différent des autres...et ça c'est toujours appréciable. Et c'est la première fois que je vois un film qui se termine bien et pas bien en même temps...La fin est très habile, vous verrez...
Répondre
-
voter voter


Par Cubedsman il y a 10 an(s)

likeSmall
J'ai beaucoup envie d'aller le voir ce film, et malgré la note qu'il à pris, surtout que c'est tellement rare de voir Alexandra Lamy sur le grand écran, que je me doit d'aller le voir! :D
Répondre
-
voter voter


>> Voir les 8 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Ricky

Les dernières news
Ricky
François Ozon a du plomb dans les ailes...

Filmsactu TV : Emission 42
VENDREDI 13, DOUTE, LE SEMINAIRE, CE QUE PENSENT LES HOMMES, MEILLEURES ENNEMIES et les autres sorties de la semaine, chroniquées !

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.