FilmsActu.com



Strictly Criminal : l'heure du grand retour de Johnny Depp a-t-elle sonnée ?

Décrié depuis des années par toute une frange des cinéphiles pour ses choix de rôles costumés, Johnny Depp revient ce mercredi à un genre qui a participé à son ascension en tant qu'acteur : le film de mafieux. Dix-huit ans après Donnie Brasco, le comédien se trouve cette fois de l'autre côté de la loi dans Strictly Criminal. Il y incarne en effet le tristement célèbre James "Whitey" Bulger, parrain de la mafia irlandaise dans le Boston des seventies, un rôle qui l'a poussé à une nouvelle transformation physique. Etait-ce suffisant pour captiver la presse française ? La réponse ci-dessous.

Synopsis : Le quartier de South Boston dans les années 70. L'agent du FBI John Connolly convainc le caïd irlandais James "Whitey" Bulger de collaborer avec l'agence fédérale afin d'éliminer un ennemi commun : la mafia italienne. Le film retrace l'histoire vraie de cette alliance contre nature qui a dégénéré et permis à Whitey d'échapper à la justice, de consolider son pouvoir et de s'imposer comme l'un des malfrats les plus redoutables de Boston et les plus puissants des États-Unis.


"La résurrection artistique de Johnny Depp"

L'Express : "La mafia telle qu'on la connaît déjà, mais décapée à l'acide par un Johnny Depp saisissant, flanqué d'un casting cinq étoiles."
20 Mintues : "Avec sa calvitie et des lentilles de contact lui donnant un regard bleu terrifiant, Johnny Depp est d’une sobriété glaçante dans ce thriller qui marque son grand retour. Ses crises de violence soudaines font d’autant plus peur qu’elles sont inattendues. Envolé l’amusant pirate ou le gentil voyou : on a affaire à un vrai grand méchant, inspiré de la réalité."
Première : "Excellent directeur d’acteurs, Cooper orchestre un ensemble puissant, dominé par Johnny Depp dans un rôle qui représente une véritable résurrection artistique. À plus d’un titre, il est le centre de gravité d’un film de gangsters qui se démarque de ceux de Scorsese : ici, le thème n’est pas la séduction du mal, mais son pouvoir d’attraction."
Culturebox - France Télévisions : "Construit classiquement, avec une alternance d'interrogatoires contemporains et de flashbacks, le film ne révolutionne pas le genre. Mais il est impeccablement réalisé et nous offre une très belle reconstitution du Boston des années 70."
Direct Matin : "Le thriller suscite particulièrement l’intérêt lorsqu’il questionne la frontière ténue entre criminels et forces de l’ordre. Mais c’est avant tout la performance de Johnny Depp qui interpelle."
Metronews : "On n’y croyait plus mais, à Hollywood, rien n’est impossible. Johnny Depp que l’on avait rangé dans le clan des has been revient au meilleur de son jeu dans le film de gangsters de Scott Cooper."
Paris Match : "Ouf, le transformiste Johnny Depp a enfin troqué ses accoutrements de pirate d'opérette pour se métamorphoser en parrain dégarni au regard d'aigle (bravo les lentilles !). Trêve de moqueries, le Depp dope son personnage d'une forte dose d'adrénaline. Ce polar féroce, sans révolutionner le genre, flanque un sérieux coup de fouet artistique à l'ex de la Paradis."
Télérama : "Le film resterait (...) passable s'il ne présentait une anomalie saisissante : c'est Johnny Depp qui tient le rôle de James Bulger, le criminel en chef. Aux antipodes, physiquement, du personnage, il s'en est fait la tête : presque chauve, les yeux clairs, la peau abîmée et les dents noires."

"Un thriller implacable souffrant néanmoins quelques longueurs."

Ecran Large : "Strictly Criminal s'éloigne des canons de la fresque criminelle et offre à Johnny Depp un de ses meilleurs rôles. Le résultat est angoissant et fort, au prix de quelques approximations narratives et d'un rythme pas toujours soutenu."
TF1 News : "Tendu, nerveux, Strictly Criminal monte crescendo, offrant au passage des scènes particulièrement irrespirables. Quant à Johnny Depp, il y montre son meilleur visage depuis longtemps. Un thriller implacable souffrant néanmoins quelques longueurs."
Libération : "Lui aussi originaire de Boston, Scott Cooper, auteur de Crazy Heart et qui reprend ici un projet de Barry Levinson, s’en tient justement à cette recette consistant à mouliner les grands thèmes du genre (loyauté, corruption) de manière trop appliquée pour être glaçante."
àVoir-àLire : "Victime du caractère insaisissable de son personnage central, Strictly Criminal peine à trouver une véritable ampleur émotionnelle. Un bel objet certes esthétiquement solide mais totalement dépourvu d’âme."
Les Inrocks : "Un mafia movie qui se vautre dans le pastiche scorsésien et offre à Johnny Depp une enième composition de bouffon transformiste."

Suivez l'actu cinéma en temps réel sur Twitter, Facebook & Youtube !

Par Maxime Chevalier 1 commentaires


Derniers commentaires
Par Abdel il y a 2 an(s)
Graccis
Répondre
-
voter voter


>> Voir la réponse dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.