FilmsActu.com



AS I LAY DYING : critique du nouveau James Franco

Notre avis
8 10 Bien qu'un peu difficile d'accès, As I Lay Dying s'impose, techniquement, comme une réussite experimentale, emportant son spectateur dans un lacis pyschologique et scénaristique émotionnellement puissant. Découvrez notre critique du film AS I LAY DYING ci-dessous. 

AS I LAY DYING : la critique du film Véritable star hollywoodienne depuis quelques années, récemment à l'affiche du Monde fantastique d'Oz (Sam Raimi) et de Spring Breakers (Harmony Korine), James Franco est également un auteur inspiré, réalisateur de nombreux courts-métrages, documentaires et longs-métrages indépendants. Pour son nouveau long métrage, As I lay dying, Franco s'attaque à un monument de la littérature américaine "Tandis que j'agonise", de William Faulkner, et réalise un film bouleversant, parfois à la limite du cinéma expérimental.

As I Lay Dying raconte le deuil de la famille Burden, suite au décès de la mère de famille. Le père et ses cinq enfants prennent la route à travers le Mississippi pour rejoindre la ville natale de la défunte, où elle souhaitait être enterrée. Chacun des enfants réagit à sa manière face à cette épreuve et l'histoire nous est ainsi contée à travers les yeux de tous ces protagonistes... 

As I Lay Dying

Fidèle à l'œuvre originale, James Franco joue sur les points de vues et la notion de subjectivité à travers un traitement majoritairement basé sur l'utilisation du split screen. Ainsi, les événements nous sont constamment montrés sous plusieurs angles et, ainsi, de deux façons différentes. Le réalisateur nous présente en même temps deux prises différentes d'un même plan, en fonction du ressenti des personnages. Sur le même principe, Franco joue avec la temporalité en mélangeant flashbacks , flashforwards, et présent. De cette façon, et grâce à un scénario intelligent, le film travaille aussi sur notre propre subjectivité. Un personnage au premier abord froid et antipathique peut devenir fragile et émouvant en fonction de ce que nous raconte tel ou tel autre personnage. James Franco se prêtant évidemment lui même "au jeu"  en se donnant le rôle du "bon" frère, apprécié de tous, évidemment bien plus complexe qu'il n'y parait...

As I Lay Dying

Si cette mise en scène, aux lumières froides et ternes, affecte le rythme, souvent lent, du film, elle réussit toutefois à brouiller régulièrement les repères du spectateur, découvrant sans cesse de nouveaux éléments et secrets sur cette famille, jusqu'au retournement de situation final, particulièrement inattendu et émouvant.

Toujours dans le but d'être fidèle à Faulkner, As I Lay Dying est entrecoupé par de longues scènes de monologues tirés du livre, dévoilant les pensées des personnages. Le personnage est alors face caméra, racontant ses secrets les plus intimes à un spectateur devenu confident et parfois juge. Tantôt angoissante, tantôt hypnotisante, l'ambiance sonore soignée, épaississant la psychologie des personnages témoignant, là encore, d'une approche expérimentale du réalisateur.

Côté interprétation, c'est un sans faute. La justesse des comédiens soutient à merveille ce voyage émotionnel et l'on retiendra en particulier la performance hallucinante de Tim Blake Nelson dans le rôle du père de famille édenté et sans état d'âme, ou encore celle de Logan Marshall-Green dans le rôle de Jewel, personnage le plus fascinant du film.

As I Lay Dying





Par 1 commentaires


À voir aussi
Cannes 2013 : un trailer pour As I Lay Dying de James Franco
James Franco veut adapter James Ellroy !
2 La Vie d'Adèle : la Palme d'Or dévoile ses charmes en vidéo
L'Inconnu du lac : découvrez la pépite de la sélection Un Certain Regard !

Derniers commentaires
Par Castel il y a 7 an(s)
+ 1 pour l'édenté :)
Répondre
-
voter voter


>> Voir la réponse dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




As I Lay Dying

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2020 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.