FilmsActu.com



La Machine à démonter le temps

Notre avis
4 10

Sympa dans ses intentions mais pas suffisamment poussée pour attirer totalement nos faveurs, La Machine à démonter le temps est une comédie paresseuse qui ne vaut essentiellement que pour son univers 80's. Avoir un bon concept, c'est bien. L'exploiter, c'est mieux.

Découvrez ci-dessous la critique du film La Machine à démonter le temps


Critique La Machine à démonter le temps

Critique La Machine à démonter le temps

 

La plus grande qualité de La Machine à démonter le temps demeure probablement son plus grand défaut également : être un concept génial... mais uniquement un concept !  Vraisemblablement fan aguerri des 80's (comment lui en vouloir), de ses couleurs flashy, de son rock synthétisé, de ses fringues amples et de ses brushing joyeusement volumineux, le réalisateur Steve Pink signe un teen movie régressif vécu par un trio de quadra un peu en berne dans leur vie d'adultes. En effet, en souhaitant redonner le moral au plus dépressif d'entre eux, suicidaire chronique, le petit groupe se retrouve catapulté en 1986 après s'être laissés aller dans le jacuzzi d'une station balnéaire où ils avaient l'habitude de se rendre pendant leur adolescence. Une occasion en or pour eux de remettre leur destin sur les rails, et pour le cinéaste de se faire plaisir en remettant à flot une époque bénie où le factice fashion vouvoyait le génie pur et simple. Une belle toile de fond comme on rêvait d'en revoir depuis un bail même si le contexte (une station de ski) est un échappatoire un peu facile pour limiter la reconstitution historique.

 

Critique La Machine à démonter le temps

 

Le souci, c'est que sorti de cet univers visuel et sonore un peu Footlose/MTVièsque qui ravira forcément les nostalgiques, le film ne propose qu'un grand rien narratif. La Machine à démonter le temps bénéficie d'un potentiel pas ou très peu exploité (la scène du bar Retro 80 de Retour vers le futur 2 fourmille à elle seule de beaucoup plus d'idées) et s'étoffe comme il peut en proposant du vulgos extrêmement poussif façon Todd Philips. Le film ne parvient que difficilement à faire mouche sur le plan de l'humour et on est bien loin d'un Very Bad Trip, si l'on excepte un running gag plutôt bien pensé autour de Crispin Glover (qui jouait déjà George McFly dans Retour vers le futur) nous rappelant un peu le pauvre Kenny dans South Park. Quelques pointes d'idées qui nous autorisent un œil curieux et qui nous font entrevoir la comédie géniale que La Machine à démonter le temps aurait pu être...





Par Arnaud Mangin Réagir


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.