FilmsActu.com


The Northman : enfin un film de Viking qui a de la gueule - critique sanguinolente

Notre avis
8 10 Un "revenge movie" au temps des Vikings impressionnant, brutal, crépusculaire avec un Alexander Skarsgard animal et charismatique au possible. The Northman va diviser mais quel spectacle ! On ne ressort pas indemne des 2h15 du film entre la boue, le sang, la lave en fusion, la fureur du metal contre le metal, le défilé de têtes qui roulent, la magie noire, et  ce no man's land islandais au paysage aussi fascinant qu'apocalyptique.

The Northman
 
Troisième film de l'américain Robert Eggers, révélation de l'horreur arty et nébuleux avec The Witch et The Lighthouse, The Northman est son oeuvre la plus abordable et épique à ce jour. Cela n'enlève rien à sa noirceur, à sa violence, et à sa soif de magie noire. Car The Northman et son histoire de vengeance au temps des Vikings est sacrément costaud, animal, viscéral et brutal.
 
Un trip aussi hallucinant que guttural frontal avec un Alexander Skarsgård, passé d'Eric Northman dans True Blood à The Northman, massif comme jamais.
 
Entre le blockbuster et le film d'art et d'essai, The Northman impressionne et ne manque pas de généreux morceaux de bravoure. De quoi en faire une future oeuvre phare de la vikingsploitation.
 
The Northman
 
L'histoire : Le jeune prince Amleth vient tout juste de devenir un homme quand son père (Ethan Hawke) est brutalement assassiné par son oncle qui s'empare alors de la mère (Nicole Kidman) du garçon. Amleth fuit son royaume insulaire en barque, en jurant de se venger.
 
Deux décennies plus tard, Amleth (Alexander Skärsgard) est devenu un berserkr, un guerrier viking capable d'entrer dans une fureur bestiale, qui pille et met à feu, avec ses frères berserkir, des villages slaves jusqu'à ce qu'une devineresse lui rappelle son vœu de venger son père, de secourir sa mère et de tuer son oncle.
 
The Northman
 
Mélangeant Hamlet, légendes islandaises, réalité historique et Conan Le Barbare (à qui le film emprunte beaucoup), The Northman est un conte rude entre rêverie et sauvagerie qui malmène son spectateur viscéralement.
 
On ne ressort pas indemne des 2h15 du film. Boue, sang, lave en fusion, fureur du metal contre le metal, défilé de têtes qui roulent, magie noire, The Northman prend aux tripes qu'importe sa trame des plus classiques et nous plonge dans 
un no man's land islandais au paysage aussi fascinant qu'apocalyptique.

Rarement la mythologie viking aura été aussi bien représentée à l'écran.

 
The Northman
 
Rogert Eggers, secondé par le romancier Sjorn, compatriote de Björk, abandonne les huit clos de ses films passés pour un film qui certes divisera (on est loin du confort divertissant des blockbusters traditionnels hollywoodiens) mais marquera les esprits à la hache.
 
Avec aussi Anya Taylor-Joy (splendide), Ethan Hawke, Willem Dafoe (que Robert Eggers aime décidément mettre à quatre pattes et transformer en chien), Claes Bang et Björk.

 
(Voir l'interview de Filmsactu de Robert Eggers)
 
The Northman
 
The Northman
 
The Northman
 
Le player Dailymotion est en train de se charger...


Par



Depuis 2007, FilmsActu couvre l'actualité des films et séries au cinéma, à la TV et sur toutes les plateformes.
Critiques, trailers, bandes-annonces, sorties vidéo, streaming...

Filmsactu est édité par Webedia
Réalisation Vitalyn

© 2007-2022  Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.