FilmsActu.com



The Suicide Squad : James Gunn dynamite DC. Jouissif, rock'n'roll et tellement attachant

Notre avis
9 10 Ne cherchez plus. Le voici LE film de l'été. The Suicide Squad est un petit miracle comparé au premier film d'il y a cinq ans. James Gunn dynamite les conventions hollywoodiennes, réinvente DC et livre un jeu de massacre tellement jouissif, décomplexé, rock'n'roll, grandiose et attachant. Si seulement tous les films estampillés super-héros étaient de ce calibre. Merci James !

The Suicide Squad
 
The Suicide Squad de James Gunn met en scène une team de criminels dysfonctionnels, de détraqués aux super-pouvoirs ou aux capacités hors normes tous considérés comme sacrifiables par le gouvernement US. Leur mission : se rendre sur l'île de Corto Maltese, où la famille dirigeante vient d'être victime d'un coup d’état, afin de détruire le mystérieux projet "Project Starfish".
 
Comment faire du neuf avec un concept déjà connu ? En dynamitant la base. The Suicide Squad ressemble plus à un Gardiens de la Galaxie sous coke qu'à un autre film DC. Il est plus proche d'un The Boys ou de Invincible que de Wonder Woman ou Aquaman.
 
The Suicide Squad
 
Le miracle a eu lieu
Disney doit s'en mordre les doigts d'avoir viré James Gunn pour finalement le réembaucher quelques mois plus tard. Entretemps, DC a foncé, proposé au réalisateur de rejoindre son écurie en lui offrant le projet qu'il souhaitait. Avec une liberté absolue.
 
Le nom de Superman a un temps été murmuré mais James Gunn a vite posé son dévolu sur The Suicide Squad. Pas étonnant vu sa passion pour les films collectifs.
 
Finalement sa Suicide Squad n'est qu'un Gardiens de la Galaxie plus véner, sale, mordant et sans pitié. Car bénéficiant d'une liberté totale et d'un Rated-R, le réalisateur se lâche comme jamais.
 
The Suicide Squad
 
The Suicide Squad est un vrai rollercoaster émotionnel doté de scènes d'action salissantes. Ça explose dans les sens. Et à l'arrivée, on boxe très loin au dessus de la concurrence. Avec une fraîcheur vivifiante.
 
James Gunn se fiche visiblement du DCEU. La preuve, son Bloodpsort (Idris Elba) a mis Superman dans le coma. Ce qui intéresse le réalisateur, c'est le comics Suicide Squad auquel il voue un culte absolu.
 
Sans les interférences du studio qu'ont connu certains de ses prédécesseurs chez DC (coucou Zack Snyder, coucou David Ayer), Gunn a pu faire le film qu'il voulait. Over gore, over bourrin, over méchant mais carrément dément et cartoonesque.
 
The Suicide Squad
 
James Gunn réussit à influer l'esprit comics à son Suicide Squad avec une sincérité et un coeur énorme. Le film balance un véritable uppercut dans les films si codifiés de Marvel ou DC et prouve une fois de plus que le secret de la réussite est d'avoir un véritable "auteur", libéré du fameux cahier des charges maison, aux commandes. Au même titre que Joker de Todd Philipps (même s'il n'a rien à voir), The Suicide Squad peut se vanter d'être un blockbuster d'auteur. Ou quand le grand spectacle cotoie une certaine forme de poésie destroy.
 
Un préquel, une suite, un reboot ?
Où situer cette Suicide Squad par rapport à la précèdente ? Nulle part. Elles n'ont aucun lien si ce n'est quelques personnages en commun (Rick Flag, Boomerang, Harley Quinn et Amanda Waller).  Exit le Joker ou le Deadshot de Will Smith. James Gunn a d'autres envies.
 
Le Bloodshot de Idris Elba est infiniment plus intense que Deadshot. Déjà de par le charisme d'Elba (et le fait que son égo ne surpasse pas son personnage) mais surtout par son écriture. La densité des personnages est l'une des forces incroyables de Gunn. Aussi intenses, misfits et débiles soient-ils, on se prend d'empathie pour eux. Le réalisateur sait faire naître l'émotion pure dans le chaos. Un exploit dans le monde des blockbusters actuels.
 
The Suicide Squad
 
Si Idris Elba est charismatique en Bloodsport, on retiendra aussi le WTF et bourrin John Cena en Peacemaker (comme quoi il peut être bon acteur malgré ce que laisse croire Fast 9), Daniela Melchor en Ratcatcher 2 (véritable révélation), David Dastmalchian en Polka Dot-Man (à l'humour noir ravageur), ou encore Margot Robbie qui parvient à étoffer son CV en Harley Quinn, jusqu'à même gommer le côté irritant qu'elle pouvait avoir par le passé. L'ex du Joker laisse apparaître plus d'émotion et de tristesse que jamais. N'oublions pas King Shark, le requin mutant doublé par Stallone.
 
Parmi les autres personnages, on retient forcément Nathan Fillion en The Detachable Kid dont le pouvoir est d'avoir des bras qui se détachent du corps pour aller mettre des claques à ses "ennemis" situés plusieurs dizaines de mètres plus loin. Vous avez dit con ? On peut aussi parler de Weasel, cette belette mi animal idiot mi pédophile avéré.
 
James Gunn aime ses méchants et nous les fait aimer aussi fort que lui.
 
The Suicide Squad

Un défouloir ultime
Pas une seconde, on ne s'ennuie. James Gunn transgresse tout ce que l'on connait chez DC/Marvel depuis quelques années avec un formidable bodycount. Le réalisateur n'a pas peur de démonter ou d'éviscérer ses personnages. Et son humour n'est jamais forcé. Ni sa sélection de standards rock ou pop dans sa B.O
 
Au croisement du film de guerre, du délire gore japonisant et du film de monstre, The Suicide Squad est la réussite que l'on espérait plus. Ou quand le débile est tellement mais tellement cool.
 
Pas étonnant que James Gunn répète fièrement que The Suicide Squad est son meilleur film.
 
The Suicide Squad
 
The Suicide Squad




Derniers commentaires
Par L'armistice il y a 1 mois
Héros malgré eux !
Répondre
-
voter voter


Par LeMoi il y a 1 mois

likeSmall 107
Film de super héros ou de super méchants ??
Répondre
-
voter voter


>> Voir les 2 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2021 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.