FilmsActu.com



Cannes 2012 : Paperboy fait scandale sur la Croisette

Paperboy : Critique Le Festival de Cannes a connu son premier scandale hier, jeudi 24 mai, avec le film de Lee Daniels, Paperboy, qui s'est fait huer lors de la projection presse. En effet, le long-métrage du réalisateur de Precious, film également très critiqué, peint une fresque sur les années 60 abordant des sujets tabous (racisme, homosexualité, meurtre, sexe, etc.) où les scènes choquantes ou même parfois inutiles, ont laissé sans voix la plupart des spectateurs qui ont eu l'impression de subir le film.

Paperboy se situe en 1969 à Lately dans l'Etat de la Floride. Ward Jansen (Matthew McConaughey), journaliste au Miami Times, revient dans sa ville natale, accompagné de son partenaire d’écriture Yardley Acheman (David Oyelowo). Venus à la demande de Charlotte (Nicole Kidman), une femme énigmatique qui entretient une correspondance avec Hillary Van Wetter (John Cusack). L'homme est un chasseur d’alligators qui risque d’être exécuté à tord. Persuadés de tenir l’article qui relancera leur carrière, Ward et Yardley sillonnent la région, conduits par Jack Jansen (Zac Efron), le jeune frère de Ward. Fasciné par la troublante Charlotte, Jack les emmène de la prison de Moat County jusqu’aux marais, où les secrets se font de plus en plus lourds. Nous vous proposons de découvrir les premières critiques du film scandale de l'année 2012, Paperboy, en attendant de pouvoir nous faire notre propre avis, dès sa sortie le 14 novembre prochain.

Paperboy : CritiquePaperboy : Critiques négatives

 

Excessif"Après Precious, Lee Daniels confirme son appétence pour la lourdeur et la surenchère avec ce film médiocre qui se révèle toutefois plus regardable que le précédent."

Ecran large : "Après avoir joué au terroriste de l'émotion avec Precious, le monsieur recommence son travail de destruction massive avec des armes infaillibles : prétention et mauvais goût.  (...) Le reste du temps quand il oublie cette vulgarité, Daniels fait dans l'image chichiteuse avec des tics de mise en scène à faire dresser les poils de spectateurs de bon goût : ralentis abscons, images splittées, filtres à gogo, plans tremblotants..."

Guardian (UK) : "Lee Daniels n'est pas assez direct et plutôt distrait, s'emparant du maigre et splendidement mortelle roman de Pete Dexter pour aboutir à un gavage de tant de mal bouffe que l'intrigue se construit avec une série de scènes sans rapport entre elles, à vous faire suffoquer."

Télérama : "(...) pour compenser les béances de son intrigue, le réal en rajoute dans la moiteur et la provoc (...)"

Filmosphère : "Lee Daniels foire complètement le moindre petit enjeu dramatique de son film qu’il laisse filer dans tous les sens jusqu’à attendre un niveau de grotesque presque inattendu."

Paperboy : Critiquepaperboy : Critiques positives


Cinemateaser : "Et Zac Efron, du haut de sa frêle expérience d’égérie Disney, révèle un talent hors norme à incarner et habiter son personnage, en plus d’asseoir solidement un sex appeal imparable. La révélation du film, définitivement."

Film de culte : "La première qualité (ou défaut) de The Paperboy est d'être un peu partout et nulle part en même temps. Un peu de vrai/faux suspens policier, un peu de comédie campy plus ou moins volontaire (dont une parenthèse de beach movie totalement surréaliste), un dénouement qui flirte carrément avec l'horreur. Au final, un objet hybride qu'on peut vomir mais qu'on peut aussi apprécier comme un étrange plaisir coupable."


Par Réagir


À voir aussi
Cannes 2012 : L'adaptation de Sur La Route se frotte à la critique !
Deux extraits pour Le Grand Soir avec Dupontel et Poelvoorde

Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*





Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2021 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.