FilmsActu.com



West Side Story : "J'ai dit non à Spielberg. Je crois que cela lui a plu" Ariana DeBose

Steven Spielberg ressuscite West Side Story plus de 50 ans après le musical de Broadway et le film original oscarisé. Le pari semblait fou et impossible. Mais Spielberg n'est pas n'importe quel réalisateur.
 
Ce West Side Story revisité le prouve une fois de plus. Spielberg y met une passion et une sincérité à toute épreuve (voir notre critique de West Side Story).
 
Musiquemag
 
C'est une réussite totale à la fois virevoltante, euphorisante, spectaculaire, touchante et toujours aussi sombre. Spielberg filme les numéros de danse comme des grandes scènes d'action.
 
Filmsactu a pu en discuter avec Ariana DeBose, chanteuse, danseuse, actrice d'origine afro-portoricaine qui après avoir brillé sur les planches dans Hamilton et dans la comédie musicale Netflix The Prom incarne ici la volcanique Anita, la belle soeur et confidente de Maria, la jeune héroïne.
 
Musiquemag
 
Chaleureuse et énergique, Ariana nous parle de sa collaboration avec Spielberg, notamment de leur première rencontre où elle a osé lui dire "non, monsieur" quand il lui a demandé de lire une scène lors d'une audition. Visiblement, Spielberg a aimé ce signe de caractère fort et authentique.
 

"On transpirait tellement que la production a été forcée d'effacer numériquement notre sueur. Le budget effets spéciaux a dû y passer."

 
Comment s’est déroulée votre audition avec Spielberg ?
Ariana DeBose : J’ai auditionné à plusieurs reprises sur un mois. La première fois, j’y suis allée, j’ai dansé, il a aimé et m’a demandé de chanter. J’ai chanté, il a aimé mon chant puis il m’a demandé de lire une scène et j’ai dit non pas aujourd’hui (rires). A ce moment là, je jouais dans un spectacle à Broadway et j’étais épuisée. Le directeur de casting m’avait appelé la veille au soir et je n’avais pas eu le temps de me préparer correctement pour ces scènes. Spielberg a compris et m’a dit « tu ne vas vraiment pas lire ? » « non monsieur » « mais tu reviendras le faire ? » « Oui monsieur. J’en serai honorée ». Je suis revenue et le reste fait partie de l’histoire (rires).

Spielberg ne doit pas avoir l’habitude qu’on lui dise non.
Non (rires). Peut-être qu’ll a aimé ça. Il m’a dit par la suite confié qu’il respectait ma décision et que tout le monde ne se bat pour être en mesure de faire une audition à la mesure du rôle en jeu. Je savais que si je ne me battais pas à ce moment là, je n’aurais pas d’autres chances de le faire.

Spielberg a confié connaître les paroles de West Side Story par coeur. Chantait-il sur le tournage ?
Il connait toutes les paroles. Je ne l’ai pas vraiment entendu chanter mais de temps à autre, il fredonnait. Par contre il nous a joué du piano. Et il joue plutôt bien. J’adore l’écouter.
 
Vous avez tourné à New York. Les fans viennent-ils le voir pendant le tournage ? Prend-il le temps de leur parler ?
Les fans viennent et 9 fois sur 10, il va vers eux et échange avec eux. Il est très accessible et c’est plaisant. Mais c'était un tournage épuisant et tellement chaud. Pour la petite histoire, les danseurs transpiraient tellement que la production a été forcée d'effacer numérique notre sueur par la suite. Le budget effets spéciaux a dû y passer.
 
Musiquemag

Votre film préféré de Spielberg ?
La Liste de Schindler et je vais sûrement vous surprendre mais j’adore Ready Player One. Ce sont deux extrêmes (rires).

Comment avez-vous réagi en découvrant le film pour la première fois ?
J’ai eu une vraie crise de panique. J’ai eu peur d’avoir saccagé le film. Je me disais « les autres sont géniaux et je suis nulle ». Cette réaction est proportionnelle à l’ampleur de ce film. Et c’est la première fois que je me vois sur un grand écran. Et je suis dans un film de Steven Spielberg. C’est intense.

Pensez-vous qu’il faille être un peu fou pour s’attaquer à un classique comme West Side Story ?
Oui. Sans aucun doute. Il faut être légèrement timbré. Mais les meilleurs le sont à mon avis. D’autant plus en ce qui concerne la femme qui allait reprendre le rôle d’Anita avec Rita Morena (la Anita du film de 1961 qui décrocha un Oscar du meilleur second rôle féminin) en tant que productrice exécutive et actrice dans le film. Il fallait être un peu folle (rires). Mais je m’en suis sortie.
 
Musiquemag

Comment s’est déroulée votre première rencontre avec Rita Moreno ?
La première fois, une fois de plus, j’ai eu une crise de panique, ce qui est embarrassant. Je n’en revenais pas qu’elle soit en face à moi. Elle a été très élégante avec moi, elle m’a encouragée à mettre en avant ce qui me rendait unique dans ma performance d’Anita. Ce que j’ai fait. Mais qu’elle me le dise m’a permet de me libérer. Je l’ai pris comme une invitation à réinterpréter le personnage qu’elle a incarné. A part ça, on a pas parlé du personnage. Je suis afro-latino, nous sommes toutes les deux portoricaines, mais nos histoires de vie sont différentes.

Quelle est votre chanson de West Side Story préférée ?
J’adore "Cool". Je trouve ce numéro tellement intelligent et intéressant.  Puis j’adore la musique de Bernstein sur "Dance At The Gymn". Elle est fascinante.
 

Musiquemag
 


Par Réagir


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Musiquemag

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2022 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.