FilmsActu.com

Alec Guinness


Actualités Alec Guinness.
Sa biographie, filmographie, ses premiers et derniers films.
News, vidéos et photos de Alec Guinness.
 

Acteur
Né le : 2 Avril 1914
Décédé le : 5 Août 2000

Biographie


Alec Guinness naît à Londres en 1914, et à la fin de ses études, il est engagé en tant que rédacteur dans une agence de publicité, dont il sera renvoyé à cause de sa distraction. Il suit en parallèle des cours d'art dramatique au Fay Compton Studio of Dramatic Art. Il suit également les cours d'art dramatique de Martita Hunt qui ne l'encourage pas à poursuivre cette voie. Pourtant, Alec Guinness persévère et réussit à se faire engager en 1934 dans la troupe de John Gielgud. A la fin des années trente, Laurence Olivier, l'un de ses compatriotes, l'engage pour le rôle titre d'une version moderne de Hamlet qu'il monte avec sa troupe, l'Old Vic Theatre. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, Alec Guinness met de côté le théâtre pour s'enrôler dans la Royal Navy. Cependant pendant ses permissions, il continue à parfaire son métier de comédien. A la fin du conflit, Alec Guinness fait ses véritables débuts au cinéma sous la direction du jeune cinéaste, David Lean, qui lui offre le rôle de Herbert Pocket dans Les Grandes espérances (1946), tiré de l'oeuvre de Charles Dickens. Il connaît déjà ce rôle puisqu'il l'a tenu sur scène dans une version théâtrale dont il avait lui-même signé la mise en scène deux ans plus tôt. En 1948, David Lean lui propose le rôle de Fagin dans son adaptation d'Oliver Twist. En 1950, il interprète pas moins de huit personnages, dont celui d'une femme, dans Noblesse Oblige de Robert Hamer. En un seul film, il atteint la gloire, en devenant le grand acteur de composition du cinéma britannique, et devient alors une figure emblématique des Studios Earling, réputée pour ses comédies loufoques. Durant un temps, les producteurs n'osent l'employer que dans des rôles humoristiques. C'est le cas notamment dans De l'or en barres, Tueurs de dames, L'Homme au complet blanc et le Détective du Bon Dieu. Avec la progressive disparition des films d'humour britannique, Alec Guinness doit changer de registre tout en restant crédible dans l'esprit des producteurs. Il réussi cette reconversion grâce à l'inoubliable rôle du Colonel Nicholson que lui propose David

Lean dans le Pont de la rivière Kwai (1957). Son interprétation lui vaut l'Oscar du meilleur acteur, ainsi que le Golden Globe. Il enchaîne ensuite les succès avec les désormais classiques Lawrence d'Arabie et Le Docteur Jivago de David Lean, ou La chute de l'empire Romain de Anthony Mann. Fort d'une impressionnante filmographie, Alec Guinness n'hésite pas à endosser l'uniforme d'Adolf Hitler dans Les dix derniers jours d'Hitler (1972), réalisé par Ennio Concini. Cependant, c'est avec son rôle du chevalier jedi Obi- Wan Kenobi, mentor de Luke Skylwalker, qu'il marque la jeune génération dans La Guerre des Etoiles de George Lucas. Mais l'engouement autour de son personnage et du film le répugne, et il serait à l'origine de la mort tragique d'Obi-Wan Kenobi dès la fin du premier épisode. Il retrouve une dernière fois son complice David Lean pour le dernier film du réalisateur La route des Indes. Sir Alec Guinness meurt le 5 août 2000 des suites d'un cancer.

Les dernières news
[MAJ] Le pont de la rivière Kwai bientôt en Blu-ray
Un grand classique du film de guerre enfin en HD

Mes préférences

L'actualité des Jeux Vidéo
Newsletter FilmsActu


 © 2007-2019 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.