FilmsActu.com



Test DVD : Nothing

Test DVD Nothing Nothing est le troisième long métrage de Vincenzo Natali sorti en France après Cube et Cypher bien que réalisé avant ce dernier. Natali part d'un postulat de départ casse-gueule et fait appel à ses deux copains David Hewlett et Andrew Miller, qui le suivent depuis ses débuts, et les plonge dans un décor minimaliste, un univers délirant et fantastique fabriqué avec trois bouts de ficelle.

Cette fois, Natali enferme ses personnages dans le néant. Un huis-clos rigolo mais pas seulement, le malaise ne tardant à pas s'installer progressivement entre ces deux paumés qui, fâchés avec le monde, se retrouvent finalement seuls dans un monde immaculé, stérile, sans goût et sans saveur. L'idée de départ est enthousiasmante mais, désireux de l'exploiter jusqu'au maximum, le cinéaste n'évite pas la redondance et le prétexte s'essouffle petit à petit. Mais c'est sans compter sur l'inventivité du réalisateur et le talent de ses deux comparses au jeu énergique et maniant habilement l'ambiguïté et la folie de leur personnage.

Si les dialogues, l'univers et les situations ne ressemblent à aucun autre film, Vincenzo Natali s'impose surtout comme un auteur à part entière, préférant miser sur les idées plutôt que sur un budget conséquent afin d'en mettre plein les yeux. L'histoire tire un peu en longueur mais on ne peut que saluer l'entreprise qui a mis près de quatre ans à sortir sur nos écrans.


Retrouvez le test complet du DVD sorti le 6 mai dernier chez Metropolitan.


Test DVD Test DVD Nothing



Par Réagir


Image : 8/20

Il n'y a pour ainsi dire pas un seul plan fixe dans Nothing, le film ayant été tourné en quasi intégralité caméra à l'épaule. De ce fait l'encodage a parfois du mal à se faire oublier et cela entraîne quelques troubles dans les scènes d'intérieur avant et après la disparition du monde environnant. Les visages des acteurs ne semblent que rarement nets, les couleurs sont au début ternes et sans relief. Les vingt premières minutes passées, l'ensemble se rééquilibre nettement pour laisser place à une copie lisse et aux contrastes mieux définis. La copie en elle-même ne possède aucun défaut et saluons la belle luminosité des scènes de néant où les personnages ressortent sans difficulté sur le fond blanc.


Nothing

NothingNothingNothingNothing

Nothing

 

 


Son : 9/20

Metropolitan s'impose toujours dans le peloton de tête concernant le soin apporté aux mixages de ses films. Nothing ne fait pas exception malgré la petitesse du budget alloué au préalable au cinéaste Vincenzo Natali. Les spectateurs seront plongés d'emblée au beau milieu de l'autoroute grâce aux enceintes arrière. Quant aux effets sonores divers et variés, ils ne faiblissent jamais. La scène d'ouverture permet de se rendre compte à quel point l'univers du film a été pensé non seulement au niveau visuel mais aussi au niveau sonore. Si la piste française DD 5.1. possède des dialogues plus distincts que son homologue anglaise, elle y perd comme d'habitude en dynamisme et en naturel. Chaque enceinte de votre installation sera mise à contribution notamment dans la première partie dans un ensemble fluide et percutant. Une véritable cacophonie laissant par ailleurs une belle place à la musique de Michael Andrews dans la partie du néant. La note aurait été maximale si les dialogues sur la version originale avaient été plus audibles.


Nothing

 


Bonus : 4/20
Bienvenue dans le néant (19min20)

Le cinéaste Vincenzo Natali et les acteurs David Hewlett et Andrew Miller reviennent (séparément) sur l'aventure du film, de ses prémices aux répétitions jusqu'au tournage datant de 2003, le film n'ayant été distribué en France que fin août 2007. Le réalisateur se remémore ses débuts ainsi que ses premiers films déjà interprétés par le duo de Nothing, ses amis d'enfance qui le suivent de film en film. Ensuite c'est à une petite leçon de cinéma que se livre Natali en prônant le système D et en expliquant comment réaliser des films sans véritable budget mais avec des idées. Illustré d'images tirées de ses premiers films dont Dark Force, un space opéra inachevé à la frontière de 2001 et de Star Wars, ce module demeure plaisant par la simplicité de ses interlocuteurs. Bien entendu, tout ce que vous désirez savoir sur Nothing se trouve dans ce segment, de la genèse de l'histoire en passant par les images des répétitions, les effets spéciaux, le tournage sur fond vert (ou fond blanc) et l'utilisation des câbles utilisés pour faire rebondir les personnages.


Nothing

Nothing

 


L'écho du vide : la musique de Nothing (7min40)

Le compositeur Michael Andrews, assisté de quatre musiciens, sont en pleine session d'enregistrement et crééent ensemble et en direct les quelques thèmes utilisés dans Nothing. Michael Andrews regarde le film en compagnie du cinéaste Vincenzo Natali et discutent ensemble de la ligne directrice à respecter. Le thème créé montré dans ce segment ne sera finalement pas retenu au montage final par le réalisateur préférant jouer sur les effets sonores et les voix des personnages.


Nothing

 


Les comparaisons film / storyboard (en version française)

Trois scènes comparées : L'Assaut de la maison (2min40), Cauchemars à répétitions (1min46) et Le Duel au joypad (1min59).


Nothing

 


Matériel promotionnel

Présentation au festival de Toronto (2min55)

Le réalisateur vient présenter son film devant une salle bondée et visiblement emballée comme l'indique le reportage tourné durant la projection. Viennent ensuite le jeu du question/réponse des journalistes avec les acteurs et Vincenzo Natali.


Nothing

 

L'interactivité s'achève sur la bande-annonce du film (vf ou vost, 1min19), les bandes-annonces de Cube (1min42), Cypher (2min05), L'Antre de la folie (1min20), Bug (1min11), Felidae (1min27), Fido (1min42) et Les Promesses de l'ombre (2min17), et un lien internet vers metrofilms.

 

Bonus caché : Dans le sous-menu des bonus, entrez dans la section « Matériel Promotionnel » et placez le curseur sur « VOST ». Appuyez sur la flèche de gauche, une botte se met en surbrillance, validez. Vous accèderez à un mini clip de 3min03 constitué d'images de tournage rigolotes servant de mini making of.

 

 


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Nothing
Nothing
Sortie : 6 Mai 2008
Éditeur : Metropolitan Filmexport

Les dernières news

Vidéos à ne pas manquer

Jeux Concours

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2021 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.