FilmsActu.com



American Nightmare 5 Sans Limites : Purge ou pas Purge ? Notre avis

Notre avis
7 10

Après un épisode prequel quelque peu décevant, American Nightmare revient avec un cinquième opus qui s’aventure sur un nouveau terrain. Toujours résolument engagée et critique de son époque, la franchise s’attaque cette fois frontalement au racisme et résonne étrangement avec l’actualité récente. A la manière de George Romero en son temps, qui utilisait les zombies pour dénoncer les travers de la société, American Nightmare 5 : Sans Limites se sert de la Purge pour faire ressortir le pire de l’humanité. Rythmée, efficace, bien jouée et bien emballée par Everardo Gout, ce cinquième épisode, toujours écrit par James DeMonaco, offre à la saga de nouvelles perspectives et donne au spectateur de quoi passer 1h45 de tension devant une bonne série B plus rusée qu’il n’y paraît.


American Nightmare 5 : Sans limites

 

Depuis 2013, les films American Nightmare se suivent… et ne se ressemblent pas. Ce qui est plutôt une bonne chose. Car là où certains se seraient contenter de reproduire jusqu’à épuisement la recette qui a donné le succès du premier épisode, le producteur Jason Blum et le scénariste James DeMonaco ont fait le choix d’explorer à chaque fois de nouvelles facettes de l’univers découvert dans le premier opus.

 

American Nightmare 5 : Sans limites

 

Dès le premier film, American Nightmare et son univers dystopique aussi flippant que réaliste s’est paré d’un sous-texte politique, dont les différents aspects sont un peu plus creusés et approfondis à chaque nouvel épisode, sans pour autant se délester de son aspect série B qui rappelle le cinéma d’exploitation des années 70 et 80. C’est donc en toute logique qu’American Nightmare 5 : Sans Limites frappe encore plus fort, en utilisant cette fois le prisme de la Purge pour s’attaquer au racisme.

 

American Nightmare 5 : Sans limites

 

American Nightmare 5 se déroule au Texas, un état connu pour son goût des armes à feu, dont le ranger roux et moustachu interprété par Chuck Norris dans la série Walker : Texas Ranger traduit assez clairement la conception de la loi qu’ont beaucoup des texans : un homme et son flingue suffisent à faire régner l’ordre.

 

Cette fois-ci, on est donc sur un cadre champêtre qui nous éloigne des décors très urbains auxquels nous a habitués la franchise. Mais nous ne sommes pas non plus très loin du fameux mur de la honte érigé par le gouvernement de Donald Trump pour contrer l’imigration mexicaine...

 

American Nightmare 5 : Sans limites

 

Et cette fois, la réalité a devancé la fiction. Comme lors de l’assaut du capitole survenu en janvier dernier, les partisans du gouvernement en place pètent les plombs et décident que la Purge ne doit plus avoir de fin. Un groupuscule d’extrémistes zinzins, qui possède des partisans dans la totalité des États-Unis, refuse de s’en tenir à la durée réglementaire de la Purge sous prétexte qu’il est désormais temps de nettoyer le pays de ceux qu’ils estiment appartenir à la racaille, une bonne fois pour toutes.

 

American Nightmare 5 : Sans limites

 

American Nightmare 5 livre une satire à la fois brutale et glaçante mais également terriblement divertissante des États-Unis d’aujourd’hui. Certes, l'exécution n’est pas des plus fines, et le tout reste très caricatural et binaire, notamment lorsqu’on nous démontre qu’un raciste, s’il se retrouve dans la position de ceux qu’il critique, finira par les comprendre.

 

Mais le résultat reste à la fois jouissif et malin, jamais ennuyeux, et évite l’écueil de la lourdeur pour nous proposer une série B de bonne facture qui fait parfois penser aux films les plus engagés de John Carpenter. Face à un film estival musclé de qualité qui a des choses à dire, aucune raison de bouder son plaisir.

 

 

American Nightmare 5 : Sans limites



Par Réagir


Derniers commentaires


Les commentaires sur ce sujet sont fermés.


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2021 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.