FilmsActu.com

Cloclo

Le 13/03/2012 à 11:20
Par
Notre avis
9 10

Virevoltant dans sa mise en scène, génial dans son utilisation des chansons de Claude, parfait dans ses dialogues et dans sa direction artistique, Cloclo n'a rien à envier à ce que les cadors d'Hollywood savent faire lorsqu'ils sont inspirés. Sans doute que le film de Florent Emilio Siri ravira plus les amateurs de septième Art que ceux du chanteur de Magnolia Forever. Mais n'est-ce pas également le cas de Raging Bull, de Social Network, ou d'Amadeus ? Découvrez ci-dessous, Cloclo : la critique du film sur Claude François !


Cloclo : la critique du film sur Claude François

Cloclo : la critique du film sur Claude François

 

Parce qu'il n'y a rien de plus inspirant que la véritable histoire d'un homme au destin extraordinaire, le biopic reste un genre prisé. A l'instar des grands peintres qui se sont tous frottés à un moment ou un autre au "portrait", les grands réalisateurs ont tous eu un film biographique dans leur carton. Mann, Spielberg, Carpenter, Scorsese, De Palma, Lean, Forman, Fincher, B. DeMille, Penn, Burton, et même en France, Gance, Guitry, Besson … Genre aux confluents des genres, le biopic flirte souvent avec le film d'époque, le drame, le film social, la romance, parfois même avec le grand spectacle. Il permet de dresser le portrait d'un homme, mais aussi d'une époque, d'une société, voire d'une civilisation. C'est ce qui fait sa force. C'est aussi ce qui le rend si casse-gueule. Après un drame social et trois films "de genre" (le western urbain, le film de prise d'otage et le film de guerre), Florent Emilio Siri était prêt pour s'attaquer à cette montagne cinématographique. C'est ainsi qu'est né Cloclo, biographie filmée du chanteur populaire Claude François. Et comme il l'avait fait dans ses précédentes œuvres, le réalisateur de Nid de Guêpes s'est appliqué à respecter tous les codes intrinsèques du genre qu'il aborde. Mais sans pour autant oublier de raconter une véritable histoire de cinéma.

 Cloclo : la critique du film sur Claude François

 

Répondons tout de suite à la question qui ne manquera pas d'être posée. Non, il ne faut pas être fan de Claude François pour apprécier le film Cloclo. Pas plus qu'il fallait être fan de Mohamed pour apprécier Ali, ou de Mozart pour reconnaître les qualités d'Amadeus. Au contraire même, un biopic réussi plait souvent moins aux fans de l'icône dont elle raconte la vie qu'aux "spectateurs neutres", désireux de voir un film avant tout. Et non un hommage ou un réquisitoire. Cloclo, c'est donc l'histoire de Claude François, de sa naissance à sa mort. On y parlera de ses rapports avec ses parents, avec les femmes, de sa soif de gloire, de son excentricité, de sa minutie, de son génie musical, bref, de toutes ses choses qui, mises bout à bout, ont fait de lui un homme avant d'être une légende, un objet de fascination. Mais là où le film de Siri fait fort, c'est qu'il parvient à ne jamais tomber dans le piège du "c'est arrivé comme ça, alors je le mets dans mon film". A l'instar d'un héros de cinéma, Claude va affronter des épreuves, qui l'amèneront à faire des choix, dont il devra assumer les conséquences. A la fois instructif (de par son contenu) et divertissant (de par sa narration), Cloclo ne peut être limité à une "mise en images" de la vie du chanteur. C'est un véritable chemin de croix, où rien n'est jamais acquit, rien n'est jamais prévisible et donc passionnant de bout en bout. Même la fameuse scène de la douche (dont tout le monde connaît l'issue) se révèlera haletante. C'est dire à quel point Siri a réussi son coup.

 

Cloclo : Critique

 

Car si Cloclo est un film réussi, c'est surtout parce que son réalisateur en a fait une magnifique œuvre de cinéma. Virevoltant dans sa mise en scène (on pense évidemment au Boogie Nights de Paul Thomas Anderson), génial dans son utilisation diégétique et extra-diégétique des chansons de Claude François (tour à tour illustratives, narratives, introspectives), parfait dans ses dialogues (jamais pathos, mais toujours riches de sens) et sa direction artistique, Cloclo n'a rien à ce que les cadors d'Hollywood savent faire lorsqu'ils sont inspirés. Et que dire des prestations de Jérémie Renier, dont la performance va au-delà de la simple imitation et - chose très rare dans le cinéma français - parvient à nous faire oublier l'acteur derrière le personnage ? Au final, Cloclo ravira certainement plus les amateurs de septième Art que ceux du chanteur de Magnolia Forever. Mais n'est-ce pas également le cas de Raging Bull, de Social Network, ou d'Amadeus ?

 


Suivez l'actu cinéma en temps réel sur Twitter, Facebook & Youtube !



À voir aussi
Nouveau Départ
01/01/1970, 01:00
Cloclo : la bande annonce du film événement !
01/01/1970, 01:00


Depuis 2007, FilmsActu couvre l'actualité des films et séries au cinéma, à la TV et sur toutes les plateformes.
Critiques, trailers, bandes-annonces, sorties vidéo, streaming...

Filmsactu est édité par Webedia
Réalisation Vitalyn

© 2007-2022  Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.