FilmsActu.com



Le Drôle de Noël de Scrooge

Notre avis
9 10

On peut croire que c'est du cinéma classique et pourtant non. C'est là tout le génie de Robert Zemeckis : transcender le langage cinématographique grâce à une technologie. Le conte de Dickens n'en ressort que magnifié. Certes l'histoire est déjà vue et revue, mais l'écriture du personnage principal de Scrooge est si fine, qu'elle reste une référence. C'est ce qu'on appelle un classique en littérature et ce Drôle de Noël de Scrooge restera certainement comme son adaptation la plus fidèle ces prochaines années.

Découvrez ci-dessous la critique du film Le Drôle de Noël de Scrooge


Critique du film Le Drôle de Noël de Scrooge

Nous l'attendions de pied ferme mais sans trop savoir quoi en penser, il est vrai. Produit par Disney, Le Drôle de Noël de Scrooge tranche radicalement sur le papier avec le précédent film de Robert Zemeckis, Beowulf, qui nous avait marqué par sa maturité, sa beauté et sa violence. Mais résumer Disney à « pour les enfants » était une erreur : c'est la première impression que l'on tire à la sortie de la projection de ce film, moins sombre que ce que les plus optimistes espéraient mais quand même sacrément dark par rapport au Noël de Picsou (adaptation infantile mais sympathique du Drôle de Noël de Scrooge par Disney). Les enfants seront-ils récalcitrants ? Au contraire, c'est là une partie du génie du film : Le Drôle de Noël de Scrooge est sombre mais plait aux plus jeunes, les effets les plus inquiétants du film n'étant pas là pour les effrayer mais pour les fasciner. Et ça marche !

 

Critique du film Le Drôle de Noël de Scrooge

 

Robert Zemeckis emploie donc pour la troisième fois consécutive la technique de la Performance Capture, déjà utilisée sur Le Pôle Express et Beowulf. Un rapide rappel s'impose : avec la Performance Capture, le film est certes entièrement réalisé sur ordinateur comme un film d'animation standard mais se base néanmoins sur le jeu de véritables acteurs, recouverts de capteurs et filmés devant des fonds verts pour capturer la moindre de leurs expressions. Une technique qui permet une totale liberté dans la maîtrise du film (les décors sont crées ultérieurement, les mouvements de caméra définis après), et surtout de placer la caméra où l'on veut. Et ça, Zemeckis adore. Devenu spécialiste des « plans impossibles » ces dernières années (la caméra qui suit une plume qui vole dans Forrest Gump, une vue de sous le plancher dans Apparences, etc !), Robert Zemeckis n'est pourtant pas un simple faiseur adepte du démonstratif : chacun de ses plans signifie quelque chose dans la narration et se fond dedans à tel point qu'il n'est pas étonnant qu'une grande partie des spectateurs ne les remarque même pas. Une fois encore il use de ces plans démentiels sans en abuser dans Scrooge, démarrant le film par un plan séquence impressionnant dans les rues et au-dessus des toits de Londres, plaçant sa caméra derrière une poignée de porte au détour d'une scène, ou bougeant une ou deux fois la caméra au milieu de dialogues apparemment anodins d'une telle manière que cela n'était possible que sur ordinateur.

 

Critique du film Le Drôle de Noël de ScroogeCritique du film Le Drôle de Noël de Scrooge

 

Mais pourquoi utiliser une telle technique pour adapter un conte de Dickens ? Pour la même raison que pour Beowulf : retranscrire toute l'ampleur du film à l'image en maîtrisant le moindre détail et sans dépendre des contraintes techniques associées à un véritable plateau. Ainsi, et c'est là l'une des grandes réussites du film, Zemeckis est parvenu à reconstituer un Londres fidèle à celui décrit dans les livres de Dickens, avec son ambiance si particulière. Il faut se pincer pendant le film pour croire que tout ce film n'est pratiquement que virtuel... Néanmoins s'il y a un élément qui ne l'est pas, ce sont bien les acteurs. Même s'ils ont été reconstitués en 3D, leur performance est bien réelle et la plus incroyable est sans conteste celle de Jim Carrey. L'homme élastique se fond ici dans pas moins de 7 rôles, à commencer par celui de Scrooge vieux mais aussi Scrooge jeune adulte et enfant, ainsi que dans ceux des fameux trois fantômes de l'histoire. Et c'est là le plus incroyable : chaque personnage semble unique. On savait Jim Carrey capable d'une grande précision de jeu et de mimiques, certes souvent utilisée pour la comédie, mais présente en filigrane à travers ses nombreux films. Ici, nous assistons à un véritable tour de force, puisqu'il est aussi crédible en vieux radin qu'en enfant, en fantôme festif (le fantôme des Noëls présents) qu'en fantôme simple (le fantôme des Noëls passés), ou encore en figure macabre silencieuse (le fantôme des Noëls futurs). Les ordinateurs ont beau passer derrière pour remplacer les acteurs à l'écran, le jeu d'acteur est bel et bien là, propre à l'identité de celui qui y prête ses traits (ce qui est aussi valable pour Colin Firth ou Bob Hoskins). A ce titre, l'un des défauts qui subsistait dans Beowulf, à savoir le côté « zombie » des personnages, manquant un peu d'âme dans le regard, est ici pratiquement absent (seul celui de Colin Firth en est encore un peu victime), prouvant que la technologie employée arrive enfin à maturité pour arriver au résultat escompté.

 

Date de première publication : 04/11/2009 à 00h01



Par 17 commentaires


Derniers commentaires
Par merzboy il y a 11 an(s)

likeSmall
delpedro a écrit:A 10 ans, Urotsukidoji ...
pervers !

Répondre
-
voter voter


Par delpedro il y a 11 an(s)

likeSmall
Moi à 4 ans j'ai vu Indiana Jones...
A 8 ans j'ai vu Robocop 2...
A 9 ans, j'ai vu Leviathan ...
A 10 ans, Urotsukidoji ...
A 11 ans j'ai joué à Resident Evil ...

J'ai fait des cauchemars, j'ai eu des nuits d'angoisse ... mais je suis toujours vivant et relativement sain d'esprit. Les peurs liées à la mort et aux images violentes font parti intégrante de l'enfance : les éviter est à mon sens plus dangereux que de les affronter.

Répondre
-
voter voter


Par Raiden il y a 11 an(s)

likeSmall
doune a écrit:dessins d'animation chouette pour les adultes mais vraiment n'emmenez pas vos enfants de moins de 11-12 ans. Il est lamentable qu'il est dit que ce soit pour tout public. Notre fille de 8ans a été terrifié par tous les spectres qui font vraiment peur surtout l'ombre de la mort (la 3eme), les cheveux méchants,le cimetiere, le cerceuil ...bcp de choses basés sur la mort et la peur. Normalement les films d'animations, surtout basé sur noel sont faits pour faire rever les enfants et non leur entrainer des grosses frayeurs, des cauchemards...c'est dommage!


Moi j'aurais bien voulu voir un film comme ça pour mes 8 ans !
La mort, la peur, la solitude, ça fait partie de la désillusion de Noël, et c'est ça qui fait toute la magie du film.
Au moins, votre fille gardera un souvenir indélébile de cette expérience.

Répondre
-
voter voter


Par Pistouman il y a 11 an(s)

likeSmall
Certes la 3D apporte énormément à l'histoire que tout le monde connaît notamment celle de Disney intitulée le Noël de Mickey. Si la gestuelle de Jim Carrey apporte énormément force est de constater le manque d'âme en particulier dans le regard éteint des personnages. Quelques longueurs viennent dénaturer un peu l'ensemble et Scrooge reste plus une attraction qu'un film proprement dit. Le public ne semble pas suivre une fois de plus Robert Zemeckis puisque le film connaît un semi-succès après les déceptions commerciales du Pôle Express et de Beowulf, en plafonnant à 105 millions de dollars pour un budget de 200 millions...
Répondre
-
voter voter


Par pavupapri il y a 11 an(s)

likeSmall
Cannibal Holocaust n'est pas non plus pour les enfants et personne n'en chie une pendule...
Répondre
-
voter voter


Par DADO TOURNAN il y a 11 an(s)
C'est triste, c'est sombre, peuplé de personnages méchants d'aspect horribles à susciter d'horribles cauchemars chez les jeunes enfants.
Il y a des longueurs. Je mets au défi de trouver un seul jeune enfant qui comprenne pourquoi le petit garçon meurt puis revit. Pourquoi ces cerceuils, ce cimetierre, ces deux petits être mélifiques, dont la petite fille se retrouve sous camisole. Monsieur DIsney va se retourner dans sa tombe. Et n'en déplaise à CUBEDSMAN : rien à vois avec la féérie de PINOCCHIO.

Répondre
-
voter voter


Par doune il y a 11 an(s)
dessins d'animation chouette pour les adultes mais vraiment n'emmenez pas vos enfants de moins de 11-12 ans. Il est lamentable qu'il est dit que ce soit pour tout public. Notre fille de 8ans a été terrifié par tous les spectres qui font vraiment peur surtout l'ombre de la mort (la 3eme), les cheveux méchants,le cimetiere, le cerceuil ...bcp de choses basés sur la mort et la peur. Normalement les films d'animations, surtout basé sur noel sont faits pour faire rever les enfants et non leur entrainer des grosses frayeurs, des cauchemards...c'est dommage!
Répondre
-
voter voter


Par Cubedsman il y a 11 an(s)

likeSmall
A Langer= c'est l'histoire et puis si tu part de ce principe, pour Pinochio,Bambi, Dummbo c'est pareil, il sont fou, l'histoire est vraiment méchante?!
Ben c'est l'histoire et c'est pas pour autant que les enfants n'aime pas Pinochio ou Dumbo, donc bref...

Répondre
-
voter voter


Par reyna il y a 11 an(s)
vu hier en avant premiere enfin une histoire de noel qui ne soit pas mievre,les plans sont trés réussi,sur grand ecran on se croit dans le paysage,et si certaine scene peuvent effrayer ce n'est certainement pas pire que certain jeu video ou il faut degommer tous ce qui bouge ou ce que nos gosses peuvent voir sur internet A voir avec ou sans enfants
Répondre
-
voter voter


Par Langer il y a 11 an(s)
ça un dessin animé de noel pour enfants ???! Mais ou on t-il la tête chez disney ???. C'est du n'importe quoi, t'a vu la tête des gars ?. Plus moche c'est dur de faire, les décors sont laids... en plus avec les lémurs, c'est sûr les enfants vont bien dormir le soir! Bonne chance...A moins que l'age minimum soit de 12 Ans la O.K. Mais avant laisse tombé ! C'est pas une question de satisfaction c'est une question qu'a Noel on aimerait bien voir autre chose que des vampires, fontomes, ou autre bestioles...
Répondre
-
voter voter


>> Voir les 17 réponses dans le forum


Gagnez du temps et des points de réputation :


*




Le Drôle de Noël de Scrooge

Les dernières news
Colin Firth en 10 films
10 films incontournables pour tout savoir sur l'interprète du Discours d'un Roi

Le Drôle de Noel de Scrooge enfin en Blu-Ray et Blu-ray 3D
Le film de noël 2009 sera-t-il le Blu-ray de Noël 2010 ?

Vidéos à ne pas manquer

Newsletter FilmsActu


Films Actu - Toute l'actualité du film : Cinéma, DVD, Blu-Ray et Série TV. Critique de films, trailer, bande annonce, sorties vidéo, streaming & fonds d'écran

 © 2007-2021 Filmsactu .com. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

Réalisation Vitalyn

Filmsactu.com est édité par Mixicom, société du groupe Webedia.