FilmsActu.com

Par suite d'un arrêt de travail

Le 19/06/2008 à 16:21
Par
Notre avis
6 10

Les apparences sont parfois trompeuses. Sous ses airs de comédie inoffensive, Par suite d'un arrêt de travail est en fait un très sympathique road-movie, plutôt bien écrit, assez pertinent dans ce qu'il raconte et qui a pour lui de délivrer un message politico-social qui, pour une fois en France, n'arrive pas avec 5 ans de retard.


Critique Par suite d'un arrêt de travail

La France est bloquée par les grèves. Chemineaux, personnel naviguant, infirmières, routiers, intermittents du spectacle... tous sont mobilisés pour manifester leur mécontentement contre le système dirigeant en place et faire valoir leurs droits de travailleurs.

 

Vous pensez qu’il s’agit là du fil conducteur du prochain JT de 20h ? Loupé ! C’est le background de Par suite d’un arrêt de travail, avec Charles Berling et Patrick Timsit. Un point de départ plutôt intéressant et surtout en totale adéquation avec son époque lorsqu’on connait les graves problèmes socio-économiques qui saupoudrent les infos tous les jours. Pour autant, il serait réducteur de limiter le film de Frédéric Andrei (dont c’est le premier film depuis Paris Minuit, datant de 1986) à une simple bonne idée de départ. En effet, au milieu de ce joyeux bordel, deux hommes que tout oppose (idéologiquement, socialement et politiquement) vont être amené à voyager de Paris à Rome dans un covoiturage improvisé pour l’occasion. Ces deux hommes, ce sont Timsit et Berling donc, respectivement un cadre dans une grande entreprise sur le point de signer un gros contrat et un altruiste qui vit sa vie au jour le jour. Un couple qui fonctionne d’autant plus à l’écran qu’on sent les deux comédiens totalement impliqués dans cette histoire qui semble leur tenir à cœur (Timsit n’est vraiment pas le dernier à fermer sa gueule quand il s’agit de balancer sur le gouvernement). Sans compter que leurs personnages respectifs disposent d’une très belle caractérisation, laissant leur personnalité respective se dévoiler au fur et à mesure de l'histoire.


Critique Par suite d'un arrêt de travail

 

Par suite d’un arrêt de travail est donc un road movie fort recommandable, qui dispose d’une histoire pertinente et de personnages attachants (même Bibi Naceri est crédible en chauffeur de camion syndiqué !), qui ne révolutionne certes pas grand chose d’un point de vue purement cinématographique, mais qui a l’audace de graver sur pellicule un véritable problème de société sans tomber dans la caricature. Seul bémol en revanche, et pas des moindres : on regrettera que les 15 premières minutes soient aussi faibles. Un défaut, réparé par la suite certes, mais qui empêche de rentrer dans le film dès le début. Une bobine et demi d’un niveau très moyen (que ce soit dans l’écriture, la mise en scène, l’image, le jeu) qu'il faut accepter pour apprécier le reste du film, d'une durée de seulement 1h20.








Depuis 2007, FilmsActu couvre l'actualité des films et séries au cinéma, à la TV et sur toutes les plateformes.
Critiques, trailers, bandes-annonces, sorties vidéo, streaming...

Filmsactu est édité par Webedia
Réalisation Vitalyn

© 2007-2023  Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.